07/07/2016

Syrie : Les rebelles (pro-saoudiens) de Jeich al-Islam semblent disposer d'armes anti-aériennes efficaces - 7 juillet 2016

Blog sur le Moyen Orient et l’Afrique du nord du 7 juillet  2016
Extrait de la newsletter publiée par Jean René Belliard hier,  mercredi 6 juillet, sur les évènements du Moyen Orient, d’Afrique du Nord et du Sahel. La totalité de la newsletter est accessible contre abonnement.
Pour s’abonner, écrire à : ptolemee@belliard74.com


Syrie : Les rebelles (pro-saoudiens) de Jeich al-Islam semblent disposer d'armes anti-aériennes efficaces
Les rebelles islamistes de Jeich al-Islam, soutenus par l'Arabie saoudite, ont abattu au cours de la nuit du 26 au 27 juin un hélicoptère de l'armée de l'air syrienne au-dessus de Bahariyah, à l'est de la Ghouta orientale (est de Damas). L'armée de l'air syrienne a aussitôt déclaré qu'il s'agissait d'un accident. Mais depuis cette date du 27 juin, plusieurs autres aéronefs se sont crashés dans la même région de la Ghouta orientale, place-forte des Islamistes de Jeich al-Islam.  
Ce même 27 juin, un MIG-23BN de la base aérienne as-Sin, connu en Occident sous le nom de "Tsaykal," s'est écrasé dans la région du Qalamoun orientale. Son pilote, le colonel Nader Ramadan, a été tué.
Le 2 juillet, un Su-22M-3 de l'armée de l'air syrienne a décollé de la base aérienne de Dmeyr pour s'écraser à Jayrud, un village situé à cinq kilomètres au sud de la ville d'an-Nassiriyah. Le village de Jayrud est contrôlé par les rebelles. La localité se trouve sur le versant sud de la région montagneuse du Qalamoun. Le pilote, le commandant Nawras Hassan, a pu s'éjecter de son avion et atterrir en tout sécurité mais il a été capturé et exécuté par un membre du Front al-Nosra (la branche syrienne d'al-Qaïda), si on en croit les déclarations de Jeich al-Islam.
Le même jour, un hélicoptère de combat Mi-25 de la base aérienne de Blei a été abattu dans la région montagneuse du Qalamoun. L'équipage - le pilote le major-général Mohammad Badr Mahmoud Hassan, le canonnier, le capitaine Zein Nayef Khalouf et le technicien Yusuf Nayef sont tous morts dans le crash.
Encore le 2 juillet, c'est un drone qui est abattu au-dessus d'al Bahariyah.
Le 4 Juillet, l'armée de l'air syrienne perd un autre hélicoptère, toujours au-dessus de la zone d'al-Bahariyah. Le pilote, le général Mohammad Ayoub, le co-pilote, le 1er Lieutenant Sohail Saqr, et un technicien, Ghadi Asaf, sont tués dans la chute de l'appareil. Mais un second mécanicien, Yusuf Nayef, survit au crash et est capturé vivant par les rebelles.
En fin de l'après-midi du 5 Juillet, un MiG-23 de la base aérienne as-Sin s'écrase en flammes  près de Maydaa, dans la  Ghouta orientale. Le pilote, Ali Shawkat est tué.
Le rythme le plus élevé de pertes d'avions depuis trois ans
On ne sait pas encore avec certitude la cause de tous ces crash mais une chose est sûre : C'est le rythme le plus élevé de pertes d'aéronefs par l'armée de l'air syrienne depuis trois ans. Et tous ces crash ont eu lieu sur une zone d'à peine 30 km de long et 10 km de large.
Des avions et des hélicoptères usés jusqu'à la corde
Il est certain que les avions et les hélicoptères de l'armée de l'air syrienne sont en très mauvais état. L'armée de l'air effectue une quarantaine de raids chaque jour. Les avions et les équipages sont fatigués. Dans de nombreux cas, les pièces de rechange sont fabriquées à la main ou prises sur d'autres avions en plus mauvais état (cannibalisme).
On cite le cas de nombreux avions MIG-23 et Su-22 volant pour effectuer des missions alors que leur avionique ne fonctionne pas correctement. Dans n'importe quelle autre armée de l'air, ils seraient désarmés.
Les rebelles ont capturé des missiles sol-air sophistiqués
Jeich al-Islam dispose de missiles sol-air SA-8s, également connu sous la désignation russe 9M33M2.
Les rebelles ont également  capturé six lanceurs BAZ-5937 - qui font partie du système  9K33M2 Osa-AK - et 12 missiles SAM 9M33M2 sur un site à l'ouest de Maydaa au début d'octobre 2012.Ils ont réussi à les faire marcher et, il semble qu'ils aient également réussi à en faire sortir un de la Ghouta orientale.

Jeich al-Islam a abattu près d'une douzaine d'aéronefs
Les SA-8s de Jeich al-Islam ont abattu près d'une douzaine d'aéronefs. Le premier aurait été  un  Sukhoi Su-24MK2 de l'armée de l'air syrienne, abattu, semble-t-il,  le 11 Juin  2015 près de Nahta, dans la province de Deraa (sud de la  Syrie). Après cela, les batteries SA-8 de Jeich al-Islam sont restées silencieuses.
Apparemment, Jeich al-Islam s'est retrouvé à court de missiles  (SA-8) et n'a pas réussi à obtenir des missiles de remplacement - jusqu'à récemment.
Les unités de la force aérienne russe déployées en Syrie ont affirmé avoir détruit deux lanceurs SA-8 - un le 15 octobre 2015 et un autre le 30 décembre.
Jeich al-Islam, un groupe discipliné et très compétent
Jeich al-Islam ne manque pas de personnel qualifié - ce groupe islamiste compte des milliers de transfuges de l'ancienne Armée de l'Air et dispose de ses propres installations de formation militaire
Il dispose également d'un bon réseau d'observateurs au sol capables de signaler le type, la vitesse approximative et l'altitude de l'aéronef ennemi.
L'existence d'un tel réseau peut expliquer pourquoi la plupart des pertes récentes de l'armée de l'air syrienne a eu lieu à peu près dans la zone autour de Maydaa et al-Bahariyah.
Cela explique aussi pourquoi Jeich al-Islam ne revendique pas la destruction de ces aéronefs. Cela est propre à une unité disciplinée et bien entraînée qui sait faire la différence entre les exigences tactiques du combat et la propagande.
D'autres unités rebelles disposent également de missiles so-air 
Ceci étant dit, il est parfaitement possible que certains des succès de la rébellion énumérés ci-dessus aient pu être réalisés par d'autres brigades.  Le 2 juillet 2016, par exempe, Liwa (Brigade) Saif-ash-Sham, du 1er Corps de l'Armée syrienne libre sur le front sud, a publié une vidéo montrant un de ses combattants tirant un 9K38 Igla -  nom de code SA-18 - en direction d'un avion "russe" survolant la province de Dera'a province. Le missile a raté sa cible mais la vidéo suggère que les rebelles du Front sud disposent également de quelques SA-18.

Jean René Belliard

Liste des thèmes abordés dans la 412ème newsletter du 6 juillet – Analyses accessibles seulement contre abonnement.

Arabie saoudite : Trois attentats suicide en Arabie Saoudite, mardi 5 juillet : Un à Jeddah, un a Qatif et un à Médine - Analyse
Arabie saoudite : L'armée saoudienne intercepte un missile balistique

Irak : Attentat de Bagdad du 3 juillet - Nouveau bilan

Israël - Cisjordanie - Gaza : Derniers incidents sécuritaires

Koweït : Trois cellules de Daech démantelées

Liban : Combats entre Jihadistes dans le jurd d'Ersal (Nord est du Liban)

Libye : Le gouvernement de Tobrouk ne sera plus reconnu internationalement
LibyeUn Mig-23 de l'Armée Nationale Libyenne abattu au-dessus de Benghazi

Syrie : L'armée syrienne décrète un cessez-le-feu de 72 heures sur tout le pays
Syrie : Une vidéo (russe) des combats à Alep
Syrie : Bataille au nord de la province de Lattaquié
Syrie : Attentat à Hassaké - Comme à Bagdad
Syrie : Les rebelles (pro-saoudiens) de Jeich al-Islam semblent disposer d'armes anti-aériennes efficaces
Syrie : Tsahal attaque deux positions de l'armée syrienne sur le plateau du Golan

Turquie : Le ministre turc des AE a proposé aux Russes d'utiliser la base d'Incirlik dimanche et démenti lundi
Turquie : Deux Kirghizes membres de Daech arrêtés à l'aéroport d'Istanbul

Yémen : Double attentat à la voiture piégée à l'aéroport militaire d'Aden

Jihad global : France : 7 personnes condamnées à des peines de prison pour s'être rendues en Syrie
Jihad global : Indonésie : Attentat suicide contre un poste de police à Solo
Jihad global : Malaisie : Daech impliqué dans l'attaque d'un restaurant à la grenade

Coalition internationale : Pologne : Quatre F-16 polonais s'envolent pour le Koweït

Pour s’abonner, écrire à : ptolemee@belliard74.com

 

Les commentaires sont fermés.