01/06/2016

Irak : Le Front turkmène accuse les Peshmergas - 1er Juin 2016

Blog sur le Moyen Orient et l’Afrique du nord du 1er juin   2016
Extrait de la newsletter publiée par Jean René Belliard le Mardi 31 mai sur les évènements du Moyen Orient, d’Afrique du Nord et du Sahel. La totalité de la newsletter est accessible contre abonnement.
Pour s’abonner, écrire à :ptolemee@belliard74.com


Irak : Le Front turkmène accuse les Peshmergas
La représentante du Front turkmène irakien au Royaume-Uni, Sundus Abbas, a accusé les forces kurdes des Peshmergas du District du Nord de l'Irak, d'avoir bombardé la zone de Touz Khormatou (à majorité turkmène), dans la province irakienne de Salah ed-Dine.
C'est ce qu'a indiqué la représentante du Front turkmène, dans un discours prononcé lundi soir, lors d'une session de la Commission des Libertés civiles et de la justice du Parlement européen, consacrée à la situation des minorités en Irak et en Syrie.
Outre les bombardements menés par les Peshmergas, Abbas a signalé que les villages turkmènes ont été la cible des attaques du PKK (le parti des rebelles kurdes de Turquie), entre novembre 2015 et avril 2016.
« Près de 600.000 Turkmènes ont été forcés de quitter leur région», a-t-elle déploré, soulignant que les membres de cette communauté sont affectés par le manque de services médicaux, de nourriture, et de logements.
Elle a ajouté que « les Turkmènes irakiens sont assiégés à la fois par le gouvernement fédéral, celui du District kurde, et par les rebelles du PKK et de Daech » soulignant que « la communauté internationale fait mine d'ignorer les injustices commises par Daech à l'égard des Turkmènes ».
Les quelques 3 millions de Turkmènes représentent 13% de la population irakienne, a-t-elle rappelé, notant qu'ils sont privés de leurs droits politiques.
"Les Turkmènes sont soumis de manière systématique à l'assimilation forcée à l'identité arabe ou kurde", a-t-elle affirmé.
Une activiste yazidie, Nadia Murad, le père jésuite Ziad Hilal, ainsi qu'un religieux syriaque, Emmanuel Yohanna, ont également pris part à la réunion, aux côtés de Sundus Abbas.
Pour sa part, l'activiste yazidie Nadia Murad, a déclaré qu'elle a été violée par des membres de l'organisation terroriste Daech, soulignant que les membres de sa communauté sont utilisés comme boucliers humains dans des combats.
À son tour, le représentant des Jésuites en Syrie, Ziad Hilal, a affirmé que les chrétiens du Moyen-Orient vivent dans la peur, et souhaitent émigrer.
Le religieux syriaque, Emmanuel Yohanna, a pour sa part, déclaré, qu'il ne suffit pas de condamner les auteurs des attaques. Il faut s'assurer que les Chrétiens puissent à l'avenir vivre dans la sécurité au Moyen-Orient, a-t-il conclu.

Jean René Belliard

Liste des thèmes développés le 31 mai dans la newsletter envoyée  aux abonnés :

Bahreïn : La haute Cour confirme la condamnation à mort de trois Chiites accusés d'avoir tué trois policiers

Irak : Le Front turkmène accuse les Peshmergas

Liban : Le résultat des élections à Tripoli provoque des désaccords au sein de la Jamaa Islamiya

Libye : Les forces du gouvernement d'union libèrent Ben Jawad des mains de l'EI

Syrie : Bombardements sanglants à Edleb lundi soir 30 mai
Syrie : L'offensive contre Raqqa - la place-forte de l'Etat islamique (suite)

Yémen : L'Arabie saoudite intercepte un missile balistique tiré par les rebelles yéménites
Yémen : Combats sur plusieurs fronts à travers le pays

Jihad global : Washington avertit : l'Euro 2016 - cible potentielle des terroristes


Pour vous abonner, écrire à : ptolemee@belliard74.com

 

14:35 Publié dans Etat Islamique, Kurdistan, Peshmerga, PKK, Salahuddine, Turkmènes, Tuz Khormatu, Yazidis | Lien permanent | Commentaires (0) | | | | |

Les commentaires sont fermés.