28/05/2016

Syrie : Attaque surprise de l'Etat islamique au nord de la province d'Alep - 28 mai 2016

Blog sur le Moyen Orient et l’Afrique du nord du 28 mai   2016
Extrait de la newsletter publiée par Jean René Belliard le vendredi 27 mai sur les évènements du Moyen Orient, d’Afrique du Nord et du Sahel. La totalité de la newsletter est accessible contre abonnement.
Pour s’abonner, écrire à : ptolemee@belliard74.com


Syrie : Attaque surprise de l'Etat islamique au nord de la province d'Alep
Alors que l'Etat Islamique doit faire face à une offensive des Forces Démocratiques Syriennes soutenues par la coalition internationale conduite par les Etats-Unis au nord de la province de Raqqa, les Jihadistes ont lancé une violente offensive contre les villes de Marea et Azaz tenues par les rebelles au nord de la province d'Alep. Les Jihadistes seraient actuellement à environ 5 km d'Azaz. L'avancée des Islamistes de l'EI aurait coupé la voie de ravitaillement entre Marea (au sud-est) et Azaz. Les combats auraient coûté jusqu'ici la vie à 30 rebelles et membres du Front al-Nosra et à 11 Jihadistes de l'Etat Islamique.
Vidéo de l'Etat Islamique sur son offensive au nord de la province d'Alep :
Cliquer pour voir la vidéo sur l'offensive de l'EI au nord d'Alep
Vidéo montrant la formation d'une katiba féminine de l'Armée Syrienne Libre (modérée) pour lutter contre l'Etat Islamique. La Katiba appartient à la légion Sham nord.
Cliquer pour voir la vidéo de la katiba féminine de l'ASL
Au moins 100.000 réfugiés pris au piège
Au moins 100.000 personnes se trouveraient prises au piège à la frontière avec la Turquie en raison de l'avancée rapide des Jihadistes. .
Les combattants islamistes ont coupé une route clé entre Azaz, une ville toute proche de la frontière turque, et Marea, à quelques km plus au sud-ouest.
"C'est un désastre", a affirmé à l'AFP Azaz Maamoun Khatib, qui tient une agence de presse proche de l'opposition. Il a précisé que quelque 15.000 personnes étaient maintenant assiégées à Marea.
Cette avancée de l'EI menace des dizaines de milliers de personnes déplacées par les combats et vivant dans des camps informels dans le secteur d'Azaz alors que la frontière avec la Turquie est fermée depuis plusieurs mois.
"Nous sommes terriblement inquiets pour environ 100.000 personnes piégées entre la frontière turque et les lignes de front", a indiqué Pablo Marco, responsable régional des opérations pour Médecins sans frontières (MSF).
L'ONG affirme être en train d'évacuer les patients et le personnel d'un hôpital qu'elle soutient à Salama, une localité entre la frontière et Azaz.
"Les gens n'ont nulle part pour fuir tandis que les combats se rapprochent", a alerté M. Marco.
Pour Gerry Simpson de Human Rights Watch, quelque 165.000 Syriens se trouveraient actuellement bloqués près de la frontière.
Bombardements du régime contre les positions des rebelles
Au même moment, les forces loyalistes ont bombardé des zones contrôlées par les rebelles dans la province d'Alep. Les bombardements auraient fait au moins 15 morts.
Au moins deux personnes ont été tuées dans une attaque aux barils d'explosifs dans le district est de la ville d'Alep contrôlé par les rebelles. Neuf personnes ont péri dans des raids du régime dans la localité de Hraytane et quatre à Kafar Hamra.
Par ailleurs, on a appris que la centrale électrique d'al-Sakhrour a été endommagée par un bombardement de l'armée de l'air russe et aurait cessé de fonctionner.
Et bombardements des rebelles contre les quartiers tenus par le régime
On signale notamment la reprise de bombardements rebelles contre le quartier arménien de Midan, à l'ouest d' Alep. On rapporte également d'intenses bombardements rebelles contre l'Académie militaire à Alep.

27 mai 2016-2.jpg

Jaune : Kurdes - Vert : Rebelles et Front al-Nosra - Gris : Etat islamique - Bleu : zone conquise par l'Etat islamique. Marea (au dessus du drapeau à 3 étoiles) est pris en tenailles entre les Kurdes et l'Etat Islamique. Azaz se trouve à gauche du drapeau à 3 étoiles du haut.

Jean René Belliard

Liste des thèmes développés le 27 mai dans la newsletter envoyée  aux abonnés :

Bahreïn : Heurts entre la police et des manifestants chiites : Deux policiers blessés

Egypte : Précision sur le signal capté de l'avion Egyptair

Irak : Nouvelle manifestation anti-gouvernementale au centre de Bagdad

Libye : Carte de l'imbroglio libyen

Syrie : Attaque surprise de l'Etat islamique au nord de la province d'Alep
Syrie : L'offensive contre Raqqa - la place-forte de l'Etat islamique (suite)
Syrie : Combats dans la région de Deraa (sud du pays)

L'Afrique menacée : Nouvelle offensive militaire française au nord du Mali

Jihad global :France : Un militaire du 8ème RPIMA attaqué à l'arme blanche


Pour vous abonner, écrire à : ptolemee@belliard74.com

 

09:57 Publié dans Alep, Azaz, Etat Islamique, Marea, Médecins sans Frontières (MSF), Salama, Turquie | Lien permanent | Commentaires (1) | | | | |

Commentaires

1- la vidéo de la katiba féminine de l'ASL est un pur produit InCoStrat. Il s'agit de montrer qu'il existerait une égalité des sexes au sein de l'ASL (mais l'ASL elle-même existe-t-elle encore). Malheureusement, les jeunes femmes égales sont lourdement voilées.

2- Je suis toujours surpris de lire que la RAS utilise des "barils d'explosifs" (une info de l'Observatoire syrien des Droits de l'homme, je suppose). Personnellement, je n'en ai jamais vu et je ne comprends ni comment cela se fabrique, ni pourquoi cela s'utiliserait quant on dispose de bombes russes.

Écrit par : Thierry Meyssan | 28/05/2016

Les commentaires sont fermés.