27/05/2016

Syrie : Situation à Alep - 27 mai 2016

Blog sur le Moyen Orient et l’Afrique du nord du 27 mai   2016
Extrait de la newsletter publiée par Jean René Belliard le jeudi 26 mai sur les évènements du Moyen Orient, d’Afrique du Nord et du Sahel. La totalité de la newsletter est accessible contre abonnement.
Pour s’abonner, écrire à : ptolemee@belliard74.com


Syrie : Situation à Alep
Affrontements entre la brigade al-Qods (pro-régime) et les milices chiites irakiennes au camp de Nayrab.
La brigade palestinienne al-Qods
La Brigade al-Qods - "la Brigade de Jérusalem"  est une milice pro-régime syro-palestinienne opérant dans la région d'Alep.
Elle a fait son apparition en octobre 2013 aux côtés de l'armée arabe syrienne à Alep pour prendre part à la lutte contre les Islamistes. Au même moment, le Hezbollah chiite libanais entrait en action sur les lignes de front de la grande ville du nord syrien, ainsi que les Forces al-Ridha (Quwat al-Ridha) qui sont considérées comme une émanation du Hezbollah syrien. La Brigade al-Quds coopère également avec les Forces de Défense nationale (FDN), un conglomérat de milices pro-régime et de groupes para-militaires irakiens.
La brigade al-Qods a choisi le nom arabe de Jérusalem (al-Qods) alors qu'elle est formée de combattants palestiniens qui ont vécu et vivent en Syrie.
La brigade al-Qods a été créée par l'ingénieur Muhammad al-Sa'id, qui est considéré comme son véritable chef de file. Les Palestiniens du camp de Nayrab avaient pris les armes pour assurer la défense de leur camp menacé par une offensive des rebelles islamistes.
Les membres de la brigade al-Qods, qui se définissent comme les Fedayin de l'Armée Arabe Syrienne occupent leurs positions à la périphérie du camp et au sud de l'aéroport civil et militaire d'al-Nayrab. Ils sont également présents dans le village Aziza, à Cheikh Latfi, et autour du bâtiment des services de renseignement de l'armée de l'air. Ils sont également très actifs sur le front d'al-Rashadin, à l'ouest d'Alep. Ce front est considéré comme l'un des fronts les plus dangereux et difficiles La défense de ce secteur est assurée entièrement par la brigade al-Qods.
En plus de ces fronts, la brigade al-Qods est présente dans le village de Haylan, et à l'ouest de la prison centrale d'Alep, autour du camp de Handarat, et dans un certain nombre de secteurs au sud et à l'est d'Alep, ainsi qu'à Jama'ia al-Jud, au sud des villages chiites de Nubl et Zahara.
La brigade comprend trois bataillons :  Le bataillon des lions d'al-Qods qui opère dans le camp d'al-Nayrab et ses environs, ainsi que dans la campagne au sud et à l'est ; le bataillon de la Dissuasion  qui opère au nord d'Alep et au sud des villages de Noubbol et Zahra; et le bataillon des lions d'Al-Shahba qui  combat à l'intérieur de la ville d'Alep.
Les membres de la brigade al-Qods sont fiers d'avoir réussi à protéger le camp d'al-Nayrab, "le seul camp qui n'a pas été pénétré" par les Salafistes, l'aéroport civil et militaire, ainsi que la base de missiles située au sud du camp.
Un commandant de la brigade al-Qods a révélé que 200 Fedayin ont été tués et 400 autres blessés depuis sa création. La majorité est tombée dans les combats sur le front du bâtiment du renseignement aérien, l'un des front les plus importants de la région d'Alep. Toujours selon ce commandant, la brigade al-Qods a participé à plus de 140 batailles.
Affrontements entre la brigade al-Qods et les milices irakiennes chiites dans le camp de Nayrab
On se perd en conjectures sur les raisons qui ont provoqué ces combats fratricides entre deux organisations qui se battent pour le compte du régime de Bachar al-Assad.
De mon expérience libanaise je sais que lorsque des forces irrégulières sont armées et partagent le même territoire, une rivalité armée peut éclater pour n'importe quelle raison, même les plus futiles.

Jean René Belliard

Liste des thèmes développés le 26 mai dans la newsletter envoyée  aux abonnés :

Egypte : Les signaux de l'avion d'Egyptair repérés

Irak : Offensive du régime contre Fallouja (suite)

Israël - Cisjordanie - Gaza : Représailles israéliennes à des tirs de roquettes de Gaza
Israël - Cisjordanie - Gaza : Une importante cargaison de matériaux à destination du Hamas interceptée au checkpoint Tarqumiya 

Syrie : Pas de nouvelles négociations avant deux ou trois semaines
Syrie : Situation à Alep
Syrie : Bataille de Daraiya - Banlieue de Damas
Syrie : L'offensive contre Raqqa - la place-forte de l'Etat islamique
Syrie : Qui soutient le Front al-Nosra ?
 
Jihad global : La Jihadiste Sally Jones menace la Grande Bretagne


Pour vous abonner, écrire à : ptolemee@belliard74.com

 

Les commentaires sont fermés.