22/05/2016

L'armée du général Khalifa Haftar - fidèle au gouvernement de Tobrouk - s'empare de puits de pétrole - 22 mai 2016

Blog sur le Moyen Orient et l’Afrique du nord du 22 mai   2016
Extrait de la newsletter publiée par Jean René Belliard le vendredi 20 mai sur les évènements du Moyen Orient, d’Afrique du Nord et du Sahel. La totalité de la newsletter est accessible contre abonnement.
Pour s’abonner, écrire à :ptolemee@belliard74.com


L'armée du général Khalifa Haftar - fidèle au gouvernement de Tobrouk - s'empare de puits de pétrole
L'armée du général Khalifa Haftar, qui obéit au gouvernement de Tobrouk, rival du gouvernement d'union nationale (GNA) basé à Tripoli, a pris le contrôle de quatorze champs pétrolifères dans les bassins de Marada et Zilla.

zillah 20 mai 2016.jpg

Les soldats fidèles au général Haftar combattent à présent les djihadistes de l'Etat Islamique sans pour autant chercher à avancer vers Syrte, la place-forte de l'EI, au moins dans l'immédiat.
Base aérienne d'al-Jufra - enjeu entre les forces du GNA et celles du général Haftar
Selon des informations confirmées, le général Haftar aurait plutôt l'intention de prendre le contrôle de la base militaire d'al-Jufra pour l'utiliser comme point de départ pour de futures attaques contre Syrte.
Le problème pour le général Haftar est que la base d'al-Jufra est actuellement aux mains de la brigade Tagreft qui fait partie des forces de Fajr Libya (Aube de la Libye) qui ont rallié le gouvernement d'union nationale (GNA). Déjà, des combats ont opposé les membres de la brigade Tagreft (Aube de la Libye) aux militaires fidèles au général Haftar renforcés par des mercenaires soudanais. 
Haftar voudrait prendre al-Jufra pour lancer un assaut contre Misrata
On prétend également que le général voudrait utiliser al-Jufra pour tenter de prendre d'assaut Misrata. Si cela est exact, on peut d'ores et déjà prédire que la Libye se dirige tout droit vers un affrontement majeur entre les forces fidèles au gouvernement d'union nationale (GNA) sponsorisé par l'ONU et l'armée fidèle au général Khalifa Haftar qui se bat au nom du gouvernement de Tobrouk, anciennement reconnu par la communauté internationale. Les forces fidèles au GNA ont pris le nom d'Al-Bunyan Al-Marsous tandis que les forces fidèles au général Haftar utilisent toujours l'appellation d'Armée Nationale Libyenne (ANL).

Jean René Belliard

Pour vous abonner, écrire à :
mailto:ptolemee@belliard74.com

 

Les commentaires sont fermés.