13/05/2016

Libye : Confusion dans la lutte contre l'Etat Islamique - 13 mai 2016

Blog sur le Moyen Orient et l’Afrique du nord du 13 mai   2016
Extrait de la newsletter publiée par Jean René Belliard le jeudi 12 mai sur les évènements du Moyen Orient, d’Afrique du Nord et du Sahel. La totalité de la newsletter est accessible contre abonnement.
Pour s’abonner, écrire à : ptolemee@belliard74.com


Libye : Confusion dans la lutte contre l'Etat Islamique
Trois différents centres d'opérations militaires ont été mis en place pour éradiquer l'Etat islamique de la ville côtière de Syrte, tandis que les Jihadistes s'étendent vers l'ouest et ont encore réussi, la semaine dernière à s'emparer de nouvelles localités.
A Tripoli, deux centres d'opération ont été mis en place par les deux gouvernements rivaux suite à la prise par les Jihadistes de Daech, la semaine dernière, de la localité stratégique d'Abugrein.
Le centre opérationnel du gouvernement d'union
Le gouvernement d'union, appuyé par la communauté internationale et basé dans la capitale Tripoli, a formé, vendredi 6 mai, un centre opérationnel de six membres pour diriger les opérations militaires contre l'Etat Islamique dans les districts entre Misrata et Syrte. Il compte sur un soutien international pour l'accompagner dans sa lutte anti jihadiste.
Selon la décision numéro un pour 2016, le centre opérationnel recevra ses ordres du seul commandant en chef de l'armée libyenne, qui est le Conseil de la présidence conformément à l'accord de Skhirat. Il a également interdit à toute force, quelle qu'elle soit, de lancer une attaque contre Syrte sans autorisation préalable du centre opérationnel.
Le centre opérationnel du gouvernement d'union, ou  PC, a nommé six combattants révolutionnaires de Misrata comme commandants sur le terrain, mais deux d'entre eux ont déjà refusé.
Centre opérationnel du gouvernement rival de Salut
Le même jour, le gouvernement du Salut, rival du gouvernement d'union, a formé un centre de commandement militaire de 10 membres sous le nom de (Salle d'opération pour la libération de Syrte). Le centre s'était établi à Abugrein mais il a du changer de place après la prise de la localité par l'EI.
Centre opérationnel du général Haftar
A l'est, le général Khalifa Haftar a également formé une salle d'opération militaire pour la libération de Syrte. Les troupes du général Khalifa Haftar se sont finalement positionnées à Maradah, au sud de Ras Lanouf, après s'être vues refuser l'accès à Ajdabiya.
L'armée du général Haftar est en effet accusée d'avoir tenté de prendre le contrôle des champs de pétrole et les ports de la région du croissant pétrolier au lieu d'attaquer Syrte. Et comme le gros des effectifs du général Haftar sont encore engagés dans les combats pour le contrôle de Benghazi, dans le cadre de l'Opération Dignité, le général a fait appel à des volontaires soudanais et tchadiens pour prendre position à Maradah.  L'offensive vers Syrte  du général Haftar a donc été confiée à des mercenaires étrangers.
Risque d'affrontements entre les forces fidèles aux divers centres opérationnels
On pourrait assister dans un proche avenir à une extension du conflit. Les deux centres d'opérations militaires, celui du gouvernement d'union et celui du gouvernement rival de Tripoli non seulement s'affronteront aux Jihadistes de l'EI, mais pourraient très vite se heurter aux éléments qui combattent pour le compte du général Haftar, ce qui devrait être mis à profit par l'Etat Islamique.
Les deux opérations militaires de l'Ouest sont les plus susceptibles de se livrer à la lutte contre Khalifa Haftar de, en plus de militants ISIS.

isis-held territory.jpg

Jean René Belliard

Liste des thèmes développés le 12 mai dans la newsletter envoyée  aux abonnés :
- Algérie : Sept terroristes tués à Bouira (Kabylie)
- Irak : Une vidéo de l'EI montre l'exécution de cinq hommes par des civils
- Libye : En Libye aussi l'Etat Islamique procède par attaques kamikazes
- Libye : Confusion dans la lutte contre l'Etat Islamique
- Syrie : Situation dans la province d'Alep
- Syrie : Le Front al-Nosra s'empare d'un village alaouite au nord de Homs
- Syrie : Combats entre l'armée arabe syrienne et l'Etat Islamique pour le contrôle du champ gazier d'al-Shaar
- Syrie : Palmyre isolé
- Syrie : Bombardements dans la région de Deir ez-Zhor
- Syrie : Un septième soldat russe tué en Syrie
- Syrie : Des mercenaires russes en Syrie - L'unité "Wagner"
- Tunisie : Coordination anti-terroriste entre la Libye et la Tunisie
- Tunisie : Affrontements avec des Islamistes armés : 4 agents et 2 terroristes tués
- Turquie : Explosion au passage d'un bus militaire dans la banlieue d'Istanbul
- Yémen : Trois attentats suicide d'al-Qaïda contre l'armée à Moukallah

Pour vous abonner, écrire à : ptolemee@belliard74.com

 

Les commentaires sont fermés.