10/03/2016

Irak : Les Forces spéciales américaines avaient capturé le responsable des armes chimiques de l'EI - 10 mars 2016

Blog sur le Moyen Orient et l’Afrique du nord du 10 mars  2016
Jean René Belliard publie une newsletter quotidienne accessible aux abonnés uniquement. Elle donne chaque jour un résumé des principaux évènements qui se déroulent au Moyen Orient et en Afrique du nord, rédigé à partir des informations réunies sur place par une quinzaine de correspondants. Ci-dessous, un extrait de la newsletter du 9 mars 2016 – Et beaucoup d’autres informations importantes dans la newsletter envoyée aux abonnés.
Pour vous abonner, demander des informations à
ptolemee@belliard74.com


Les Forces spéciales américaines avaient capturé le responsable des armes chimiques de l'EI
On avait annoncé dans une précédente newsletter que les forces spéciales américaines (Force Delta), en opération en Irak, avaient capturé un important personnage de l'Etat Islamique sans préciser son identité. On sait à présent qu'il s'agissait du chef de l'unité de développement des armes chimiques de l'EI. ll a été capturé au mois de février 2016 dans le nord de l'Irak.
On savait que l'administration Obama avait ordonné en décembre 2015 le déploiement  en Irak d'une force spéciale dédiée à la capture et à l'élimination des dirigeants de l'EI, à l'exécution d'opérations clandestines et à la collecte de renseignements permettant plus de raids.
L'homme qui a été capturé en février s'appelle Sleiman Daoud al-Afari. Il avait travaillé pour le programme d'Industrialisation militaire de Saddam Hussein où il était spécialisé dans les armes chimiques et biologiques. Agé de 50 ans, il dirigeait la branche récemment mise en place au sein de l'EI pour la recherche et le développement d'armes chimiques.
Il a été capturé lors d'un raid près de la ville irakienne de Tal Afar, ont indiqué les responsables sans donner plus de détails.

L'armée de l'air américaine vise des sites  d'armes chimiques de l'EI en Irak
L'aviation américaine a commencé à bombarder les sites d'armes chimiques de l'Etat islamique (Daech) près de Mossoul en Irak dans le but de réduire la capacité du groupe à utiliser du gaz moutarde, rapporte mercredi 9  mars la chaîne de télévision CNN.
CNN précise qu'il n'est pas possible de dire si ces frappes, qui ont eu lieu ces derniers jours, ont eu les résultats escomptés. Elles ont été rendues possibles grâce à des informations fournies par le responsable de l'EI capturé par les forces spéciales U.S., précise la chaîne de télévision.

Jean René Belliard

 

09:24 Publié dans Afari Sleiman Daoud, Armes chimiques, Etat Islamique, Force Delta, Irak, Mossoul | Lien permanent | Commentaires (0) | | | | |

Les commentaires sont fermés.