25/02/2016

La route stratégique Khanasser-Alep toujours coupée - 25 février 2016

Blog sur le Moyen Orient et l’Afrique du nord du 25 février  2016
Jean René Belliard publie une newsletter quotidienne accessible aux abonnés uniquement. Elle donne chaque jour un résumé des principaux évènements qui se déroulent au Moyen Orient et en Afrique du nord, rédigé à partir des informations réunies sur place par une quinzaine de correspondants. Ci-dessous, un extrait de la newsletter du 24 février 2016 – Et beaucoup d’autres informations importantes dans la newsletter envoyée aux abonnés.
Pour vous abonner, demander des informations à
ptolemee@belliard74.com


La route stratégique Khanasser-Alep toujours coupée
Les Jihadistes de l'Etat Islamique ont pris al-Bouz (point rouge sur la carte), un point stratégique contrôlant la route Khanasser-Alep coincée entre le lac Jaboul à droite et le mont al-Bouz à gauche. carte d'al-Bouz.jpg
Par ailleurs, on signale de violents combats entre jihadistes de l'EI et un convoi militaire venu d'as-Safira. Enfin, l'armée arabe syrienne aurait  repris la localité de Rasm an-Nafl.
Le fait que la route Khanasser-Alep soit toujours bloquée commence à inquiéter sérieusement l'état-major syrien qui pourrait envoyer la 4e division blindée en renfort pour dégager coûte que coûte cette voie stratégique . Il faut savoir que les troupes les plus motivées de l'armée syrienne sont actuellement coincées à Alep et sa région suite aux nombreuses offensives menées dans cette région depuis le mois d'octobre 2015.
En attendant, l'armée de l'air russe soumet les Jihadistes qui bloquent la route à d'intenses bombardements.
220 défenseurs de Khanasser auraient été tués par l'EI
Les Jihadistes de l'EI affirment avoir tué 220 défenseurs de la localité de Khanasser après s'en être emparée le 23 février. Mais pour l'instant il n'a pas encore fourni de preuves (photos ou vidéos) à l'appui de cette revendication. Une vidéo mise en ligne par l'EI montre seulement moins d'une dizaine de corps de soldats, des commandos de l'armée si on en croit les cartes d'identité brandies par un Jihadiste. Ils semblent avoir été  mis contre le mur d'une cour pour être exécutés.

Khanasser-3.jpg

Jean René Belliard

 

 

 

11:03 Publié dans 4e division blindée, Alep, Etat Islamique, Khanasser, Syrie | Lien permanent | Commentaires (0) | | | | |

Les commentaires sont fermés.