12/01/2016

11 morts et 15 blessés dans une violente explosion à Istanbul - 12 janvier 2016

Blog sur le Moyen Orient et l’Afrique du nord du 12 janvier 2016
Jean René Belliard, auteur de "Beyrouth, l'enfer des espions", publie une newsletter quotidienne accessible aux abonnés uniquement. Elle donne chaque jour un résumé des principaux évènements qui se déroulent au Moyen Orient et en Afrique du nord, rédigé à partir des informations réunies sur place par une quinzaine de correspondants. Ci-dessous, un extrait de la newsletter du 12 janvier 2016 – Et beaucoup d’autres informations importantes dans la newsletter envoyée aux abonnés.
Pour vous abonner, demander des informations à
ptolemee@belliard74.com


11 morts et 15 blessés dans une violente explosion à Istanbul
Une violente explosion a fait au moins 10 morts et 15 blessés, mardi 12 janvier, dans le quartier touristique de Sultanahmet d'Istanbul (voir photo). Les victimes seraient neuf Allemands et deux Sud-Coréens. Certains blessés se trouvent dans un état critique, ce qui pourrait alourdir le bilan.Place Sultanahmet.jpg
Le journal Hurriyet rapporte qu'à 10H18, un kamikaze a fait exploser un engin explosif puissant à proximité d'un arrêt de tramway.
Les secouristes, les ambulances et la police se sont dépêchés sur place. Tout le quartier a été bouclé par de nombreux policiers pour les besoins de l'enquête.
Deux des sites touristiques les plus populaires d'Istanbul se trouvent à proximité immédiate du lieu de l'explosion. Il s'agit de la Mosquée bleue et Sainte Sophie.
"C'est l'Etat Islamique", affirment les autorités turques
Pour le président Erdogan, il n'y a pas de doute : "C'est un kamikaze d'origine syrienne qui a perpétré cet acte terroriste", a-t-il dit lors d'un discours public à Ankara. Pour les autorités turques, il est fortement probable que l'explosion soit le fait de jihadistes de l'Etat islamique (Daech).
Le Kamikaze aurait été identifié. Il s'agirait d'un homme de 27 ans, d'origine syrienne mais né en Arabie saoudite. Il serait entré en Turquie peu de temps avant l'attentat. Pour l'instant, il est identifié sous le nom de Nabil Fadli.
Le Premier ministre turc, Ahmet Davutoglu, a aussitôt convoqué une réunion de crise à Ankara.
Les principaux responsables de la sécurité, dont le ministre de l'Intérieur Efkan Ala et le chef des renseignements secrets (MIT), Hakan Fidan, doivent y participer.
Vidéo de l'explosion :
http://www.liveleak.com/ll_embed?f=370d3a7c9b70

Jean René Belliard

 

20:24 Publié dans Arabie saoudite, Etat Islamique, Hürriyet, Istanbul, MIT, Recep Tayyip Erdogan, Syrie, Turquie | Lien permanent | Commentaires (0) | | | | |

Les commentaires sont fermés.