08/01/2016

Le porte-parole de Daech blessé en Irak - 8 janvier 2016

Blog sur le Moyen Orient et l’Afrique du nord du 8 janvier 2016
Jean René Belliard, auteur de "Beyrouth, l'enfer des espions", publie une newsletter quotidienne accessible aux abonnés uniquement. Elle donne chaque jour un résumé des principaux évènements qui se déroulent au Moyen Orient et en Afrique du nord, rédigé à partir des informations réunies sur place par une quinzaine de correspondants. Ci-dessous, un extrait de la newsletter du 8 janvier 2016 – Et beaucoup d’autres informations importantes dans la newsletter envoyée aux abonnés.
Pour vous abonner, demander des informations à
ptolemee@belliard74.com


Le porte-parole de Daech blessé en Irak
Abou Mouhammad al-Adnani, porte-parole de l'Etat islamique, a été blessé en Irak au cours d'un raid aérien mené dans la province occidentale d'al-Anbar si on en croit un communiqué de l'armée irakienne.
"Selon des informations confirmées, le terroriste Abou Mouhammad al-Adnani, porte-parole des terroristes de Daech, a été blessé dans un raid aérien (...) dans la région de Barouana", dit-elle.
Le blessé aurait été transporté dans un hôpital de Mossoul.
Il semble que l'armée irakienne ait utilisé pour cette frappe un drone d'attaque CH-4 de frabrication chinoise.
Al-Adnani
Abu Muhammad al-Adnani Al-Shami (vrai nom Subhi Taha Falah) est né en 1977 ou 1978 à Binish (province d'Edleb en Syrie). Plus tard, il a vécu dans la province sunnite d'al-Anbar à l'ouest de l'Irak. Adnani a combattu aux côtés des jihadistes sunnites pendant plus de 10 ans. En mai 2005, il a été arrêté à Anbar et passé cinq ans en prison. Après sa libération en 2010, il a rejoint "l'État islamique en Irak et au Levant" (EIIL - main tenant appelé tout simplement "Etat islamique"). Il a combattu dans les rangs de l'Etat Islamique en Syrie et en Irak.
Depuis 2013, il est considéré comme l'un des chefs de guerre les plus influents de l'EI. Il  a le titre d'«émir» dans la branche syrienne de l'organisation. Au cours des dernières années, il a servi en tant que porte-parole de l'Etat Islamique. En octobre 2015, c'est lui qui a annoncé que l'Etat Islamique déclarait la "guerre à la Russie". En 2014,  il avait déclaré "la guerre à l'Occident", appelant les musulmans à tuer les infidèles en Europe et aux États-Unis. Il est inscrit sur la liste "noire du Conseil de sécurité des Nations unies. En mai 2105, le Département d'État des États-Unis a offert une récompense d'un montant de 5 millions $ pour toute information qui permettrait de le capturer.

Jean René Belliard

 

20:35 Publié dans Abou Mohammad al-Adnani, al-Anbar, Barouana, Edleb, Etat Islamique, Irak | Lien permanent | Commentaires (0) | | | | |

Les commentaires sont fermés.