06/01/2016

Daech pourrait abattre des avions civils et diriger des véhicules télécommandés - 6 janvier 2016

Blog sur le Moyen Orient et l’Afrique du nord du 6 janvier 2016
Jean René Belliard, auteur de "Beyrouth, l'enfer des espions", publie une newsletter quotidienne accessible aux abonnés uniquement. Elle donne chaque jour un résumé des principaux évènements qui se déroulent au Moyen Orient et en Afrique du nord, rédigé à partir des informations réunies sur place par une quinzaine de correspondants. Ci-dessous, un extrait de la newsletter du 6 janvier 2016 – Et beaucoup d’autres informations importantes dans la newsletter envoyée aux abonnés.
Pour vous abonner, demander des informations à
ptolemee@belliard74.com


Daech pourrait abattre des avions civils et diriger des véhicules télécommandés
L'Etat islamique se serait doté des moyens de fabriquer des armes capables d'abattre des avions militaires et civils, ainsi que de produire des voitures piégées commandées à distance.
Selon la chaîne de télévision Sky News, des chercheurs et des experts militaires travaillant pour Daech à Rakka, place-forte du groupe jihadiste en Syrie, auraient fabriqué des accumulateurs de chaleur artisanaux pour les missiles sol-air, ce qui leur permet de construire des têtes chercheuses à infrarouge.
Des missiles obsolètes remis en service
Sur des vidéos dont dispose la chaîne, on voit qu'à l'heure actuelle les Jihadistes sont capables de remettre en service des milliers de missiles considérés comme obsolètes et retirés de l'exploitation par les gouvernements occidentaux.
Sky News signale que les têtes chercheuses à infrarouge pourraient être utilisées pour attaquer des avions de ligne et des avions de guerre et que leur précision de guidage atteindrait 99%.
Les Jihadistes auraient résolu le problème de la construction d'un accumulateur de chaleur
Le quotidien souligne que des groupes terroristes avaient depuis longtemps accès à de telles armes, cependant la construction d'un accumulateur de chaleur indispensable pour le fonctionnement des missiles est un problème extrêmement compliqué en l'absence de connaissances techniques.
Véhicules piégés télécommandés
En outre, les vidéos montrent des expériences faites avec des voitures piégées commandées à distance et qui ont un mannequin à la place du conducteur. Il ne s'agit plus seulement de commander à distance l'explosion mais de diriger également le véhicule vers la cible choisie.

Jean René Belliard

 

19:31 Publié dans Etat Islamique, missiles de l'Etat Islamique, Raqqa, Voitures télécommandées | Lien permanent | Commentaires (0) | | | | |

Les commentaires sont fermés.