30/12/2015

Partenariat stratégique entre l'Arabie saoudite et la Turquie - 30 décembre 2015

Blog sur le Moyen Orient et l’Afrique du nord du 30 décembre 2015
Jean René Belliard, auteur de "Beyrouth, l'enfer des espions", publie une newsletter quotidienne accessible aux abonnés uniquement. Elle donne chaque jour un résumé des principaux évènements qui se déroulent au Moyen Orient et en Afrique du nord, rédigé à partir des informations réunies sur place par une quinzaine de correspondants. Ci-dessous, un extrait de la newsletter du 30 décembre  2015 – Et beaucoup d’autres informations importantes dans la newsletter envoyée aux abonnés.
Pour vous abonner, demander des informations à
ptolemee@belliard74.com


Partenariat stratégique entre l'Arabie saoudite et la Turquie
L'Arabie saoudite et la Turquie veulent établir un partenariat stratégique pour réorganiser le Moyen-Orient et renforcer leur influence politique dans la région. Roi Salmane et Erdogan.jpg
Les deux pays, leaders de la communauté sunnite, ont décidé de créer un Conseil de coopération stratégique traitant des questions de sécurité et organisant la coopération militaire, politique et économique
Le Conseil est dirigé par les ministères des Affaires étrangères des deux pays et vise à un renforcement "qualitatif" des relations bilatérales, a déclaré al-Jubeir, le ministre des AE saoudien.
L'Arabie saoudite est le plus proche allié des États-Unis et de l'UE au Moyen-Orient. L'alliance sera donc bénéfique pour la Turquie, dont les relations avec l'Occident se sont progressivement dégradées en raison des activités militaires turques en Irak et de ses relations suspectes avec certains groupes islamistes syriens.
La Turquie est également engagée dans un bras de fer avec l'Europe à propos de la crise migratoire, Ankara exigeant en contrepartie d'une aide sur ce dossier, une adhésion à l'Union européenne, ce que beaucoup de membres de l'UE lui refuse.
La Turquie se sentait de plus en plus isolée, alors que le problème kurde ne fait qu'empirer, tant à l'intérieur du pays qu'à ses frontières. C'est pourquoi elle recherchait de nouveaux et puissants alliés comme l'Arabie saoudite pour rompre son isolement. 
La Turquie et l'Arabie saoudite cherchent à conserver, voire à étendre leur influence dans la région du Moyen Orient. Les deux pays sont, malheureusement pour eux, confrontés à une gigantesque alliance regroupant la Russie, l'Iran et les pouvoirs de Bagdad et Damas. 
C'est pour contrer cette alliance concurrente que l'Arabie saoudite a imaginé la création d'une coalition anti-terroriste islamique de 34 pays, qui comprend également la Turquie.

Jean René Belliard

 

Les commentaires sont fermés.