29/12/2015

Un nouveau commandant en chef des forces iraniennes en Syrie - 29 décembre 2015

Blog sur le Moyen Orient et l’Afrique du nord du 29 décembre 2015
Jean René Belliard, auteur de "Beyrouth, l'enfer des espions", publie une newsletter quotidienne accessible aux abonnés uniquement. Elle donne chaque jour un résumé des principaux évènements qui se déroulent au Moyen Orient et en Afrique du nord, rédigé à partir des informations réunies sur place par une quinzaine de correspondants. Ci-dessous, un extrait de la newsletter du 29 décembre  2015 – Et beaucoup d’autres informations importantes dans la newsletter envoyée aux abonnés.
Pour vous abonner, demander des informations à
ptolemee@belliard74.com


Un nouveau commandant en chef des forces iraniennes en Syrie
Un nouveau commandant en chef du Corps des Gardiens de la Révolution Islamique d'Iran en Syrie a été nommé. Il remplace le général Hossein Hamdani, qui occupait ce poste et avait été tué en Syrie le 8 octobre 2015, prétendument dans un accident de voiture.
Le nouveau commandant en chef est le général Mohammad Jafar Assadi. général Mohammad Jafar Assadi.jpg(photo ci-contre)
L'Iran a réaffirmé du même coup qu'il continuera à envoyer des combattants de la Force al-Qods, la force d'élite des CGRI en Syrie. L'Ayatollah Khamenei considère, en effet, qu'une défaite en Syrie serait un coup fatal au principe du Velayat-e faqih. Il s'agit d'un concept de la révolution islamique d'Iran qui consiste à confier la gouvernance aux juristes, c'est-à-dire au pouvoir religieux.
 L'annonce de la nomination ajoute qu'"Assadi est l'un des commandants les plus expérimentés des CGRI et un proche collaborateur du major général Mohammad Ali Jafari, le commandant en chef des gardes. Assadi a de nombreuses années d'expérience et d'implication dans les affaires des pays de la région. En Syrie, il est connu sous le nom d'Abu Ahmad.
Assadi a "rejoint le CGRI en mars 1980 et a participé à la guerre contre l'Irak en tant que commandant.
Il a commandé les CGRI au Liban  de 2003 à 2007, puis a pris le commandement des forces terrestres du CGRI de 2008 à 2009.

Jean René Belliard

 

Les commentaires sont fermés.