10/12/2015

Six Jihadistes recherchés dans la région de Genève - 10 décembre 2015

Blog sur le Moyen Orient et l’Afrique du nord du 10 décembre 2015
Jean René Belliard, auteur de "Beyrouth, l'enfer des espions", publie une newsletter quotidienne accessible aux abonnés uniquement. Elle donne chaque jour un résumé des principaux évènements qui se déroulent au Moyen Orient et en Afrique du nord, rédigé à partir des informations réunies sur place par une quinzaine de correspondants. Ci-dessous, un extrait de la newsletter du 10 décembre  2015 – Et beaucoup d’autres informations importantes dans la newsletter envoyée aux abonnés.
Pour vous abonner, demander des informations à
ptolemee@belliard74.com


Six Jihadistes recherchés dans la région de Genève
La police de Genève "recherche activement", six personnes dont les signalements lui ont été fournis par les services de renseignement de la Confédération, a annoncé jeudi 10 décembre le Département de la sécurité genevoise. Il s'agit de quatre individus suspectés d'appartenir à l'Etat islamique, ainsi que de deux hommes aperçus la veille au volant d'un véhicule utilitaire. Les personnes recherchées n'auraient pas de lien direct avec les auteurs des attentats de Paris, même si les investigations font suite à ces événements.
"Les autorités genevoises ont reçu mercredi après midi 9 décembre de la part de la Confédération le signalement d'individus suspects susceptibles de se trouver à Genève ou dans la région genevoise. Des investigations sont menées en étroite collaboration avec les services nationaux et internationaux afin de pouvoir localiser et interpeller ces individus", affirme la police de Genève.
Niveau d'alerte relevé à Genève
En conséquences, le niveau d'alerte a été relevé à Genève. «Nous sommes passés d'une menace floue à une menace précise», a déclaré Emmanuelle Lo Verso, chargée de communication au département de la sécurité et de l'économie
Contrôles renforcés aux frontières entre la France et la Suisse
Les contrôles sont renforcés aux très nombreux points de passage entre la France et la Suisse dans la région de Genève où les forces de sécurité suisses et françaises coopérent dans cette mission. Toutefois tous les points ne sont pas surveillés et les contrôles restent aléatoires vu le très grand nombre de passages quotidiens.
Genève est le siège d'une trentaine d'organisations internationales et abrite le siège européen de l'ONU. Les journalistes de l'AFP ont remarqué jeudi la présence d'un nombre élevé de garde des Nations unies dont certains équipés de fusils d'assaut, une mesure inhabituelle au Palais des Nations, siège de l'Onu.10 décembre 2015.jpg
Une région qui connait une activité jihadiste depuis quelques temps déjà
La Haute Savoie a été citée au moins deux fois au cours des enquêtes sur les récentes activités terroristes. Le troisième tireur du Bataclan, par exemple, avait été recruté par Mourad Farès qui a grandi à Thonon. Celui-ci avait été arrêté en Turquie en août 2014.
Le 26 novembre à Fillinges, toujours en Haute-Savoie, la police a perquisitionné chez un homme de 28 ans soupçonné de s'être radicalisé. Six jours auparavant, ce suspect avait été déféré devant le parquet de Thonon et mis en examen «pour recel de provocation directe à un acte de terrorisme et recel d'apologie publique d'un acte de terrorisme».
Cortège de l'Escalade sous haute protection
Pour l'heure, aucun événement officiel n'est annulé.
"Des patrouilles supplémentaires encadreront dimanche le cortège de l'Escalade", indique l'Etat de Genève.
Le cortège historique, durant lequel 800 personnes en costumes d'époque défilent, attire chaque année plusieurs milliers de spectateurs. Tous les évènements populaires en France voisine devraient également se dérouler sous haute protection.

Jean René Belliard

20:03 Publié dans Etat Islamique, France, Genève | Lien permanent | Commentaires (2) | | | | |

Commentaires

Et ceux qui manipulent les personnes recherchées, elles ne sont pas inquiétées?

Écrit par : Johann | 10/12/2015

@Johann
Bien sûr que non, car ils se sont entourés d'un réseau très puissant de protecteurs, certains prêts à trahir les idéaux de nos sociétés, d'autres trop ignorants et naïfs pour comprendre qu'il faut sans cesse les défendre.

Écrit par : Mère-Grand | 11/12/2015

Les commentaires sont fermés.