07/12/2015

Une majorité d'Américains pour l'envoi de troupes au sol en Irak et en Syrie 7 décembre 2015

Blog sur le Moyen Orient et l’Afrique du nord du 7 décembre 2015
Jean René Belliard, auteur de "Beyrouth, l'enfer des espions", publie une newsletter quotidienne accessible aux abonnés uniquement. Elle donne chaque jour un résumé des principaux évènements qui se déroulent au Moyen Orient et en Afrique du nord, rédigé à partir des informations réunies sur place par une quinzaine de correspondants. Ci-dessous, un extrait de la newsletter du 7 décembre  2015 – Et beaucoup d’autres informations importantes dans la newsletter envoyée aux abonnés.
Pour vous abonner, demander des informations à
ptolemee@belliard74.com


Une majorité d'Américains pour l'envoi de troupes au sol en Irak et en Syrie
Une majorité d'Américains veulent que les Etats-Unis envoient des troupes au sol en Irak et en Syrie pour combattre l'État islamique dans le sillage des attentats meurtriers de Paris et de San Bernardino, en Californie.
Un sondage CNN / ORC publié dimanche 6 décembre juste avant le discours télévisé du président Obama sur le terrorisme a révélé que 53 pour cent des Américains soutiendraient l'envoi de troupes au sol dans des opérations de combat contre l'État islamique au Moyen-Orient. C'est la première fois qu'une majorité d'Américains soutient un déploiement dans cette région.
Le président Obama a cependant insisté sur le fait qu'il n'enverrait pas de troupes américaines au sol pour combattre le groupe jihadiste.
Le sondage révèle aussi que 64 % des Américains désapprouvent la façon dont Obama gère la lutte contre l'Etat Islamique, y compris 70 % des indépendants et 93 % des républicains. Cela représente la plus haute note de désapprobation  jamais atteinte par le président. Seulement un tiers des Américains approuve ce que fait Obama contre l'EI
60 % des Américains pensent que l'action militaire américaine contre l'État islamique est inefficace, dont 25 % qu'elle est très inefficace. Près de sept Américains sur 10 ne croient pas que la réponse de l'armée américaine vis-à-vis de l'EI est assez agressive, dont une majorité de démocrates.
Seulement cinq pour cent des Américains croient que la campagne militaire américaine contre l'État islamique se passe très bien.
Les Américains sont une majorité à penser que l'État islamique va lancer des attaques terroristes aux États-Unis dans un avenir proche. 81% sont persuadés que les terroristes liés à l'EI sont actuellement à l'intérieur des États-Unis et disposent des ressources suffisantes pour lancer une attaque importante, et 61 % prédisent que les actions terroristes sont susceptibles de se produire à l'intérieur des États-Unis dans les prochaines semaines.
Le sondage a été réalisé quelques jours avant que Tashfeen Malik et son mari Syed Farook tuent 14 personnes à l'arme automatique lors d'une fête à San Bernardino, mercredi 2 décembre. Le FBI enquête actuellement sur la fusillade comme un acte de terrorisme.
Bien que l'administration Obama ne croit pas beaucoup que plus de troupes américaines pourraient être la «réponse» pour vaincre l'EI, le Pentagone envoie de petites forces d'opérations spéciales en Irak et en Syrie pour soutenir les groupes qui luttent contre l'État islamique. Ces forces sont destinées à identifier les cibles pour les raids aériens et à recueillir des renseignements, entre autres choses.
Un rapport du renseignement confidentiel commandé par la Maison Blanche et envoyé au président Obama dans la foulée des attentats de Paris a conclu que l'EI pourrait se propager dans le monde entier si les JIhadistes ne sont pas privés de leur territoire au Moyen-Orient.

Jean René Belliard

 

19:02 Publié dans Barack Obama, Etat Islamique, Etats-Unis, Pentagone | Lien permanent | Commentaires (1) | | | | |

Commentaires

Obama a (ou du moins avait) tout du socialiste européen.

Écrit par : Mère-Grand | 08/12/2015

Les commentaires sont fermés.