10/11/2015

Israël - Cisjordanie - Gaza - Incidents du 10 novembre

Blog sur le Moyen Orient et l’Afrique du nord du 9 novembre 2015
Jean René Belliard, auteur de "Beyrouth, l'enfer des espions", publie une newsletter quotidienne accessible aux abonnés uniquement. Elle donne chaque jour un résumé des principaux évènements qui se déroulent au Moyen Orient et en Afrique du nord, rédigé à partir des informations réunies sur place par une quinzaine de correspondants. Ci-dessous, un extrait de la newsletter du 9 novembre  2015 – Et beaucoup d’autres informations importantes dans la newsletter envoyée aux abonnés.
Pour vous abonner, demander des informations à
ptolemee@belliard74.com


Israël - Cisjordanie - Gaza
Incidents du 10 novembre2015-11-10.jpg
Deux Palestiniens attaquent un garde au couteau à Jérusalem
Deux mineurs âgés de 12 et 13 ans ont attaqué à coups de couteau, mardi 10 novembre vers 12H15, un garde de sécurité du tramway à Pisgat Ze'ev, un quartier de colonisation de Jérusalem-Est. Le plus jeune des assaillants, âgé de 12 ans é été blessé par balle et se trouve dans un état grave. Il a été transporté à l'hôpital Hadassah Ein Kerem. L'autre mineur a été arrêté, selon la police israélienne.
Le garde, âgé de 24 ans, a été blessé et soigné sur place avant d'être évacué vers l'hôpital de Shaare Tzedek de Jérusalem.
Il s'agit de la première attaque à Jérusalem depuis une dizaine de jours.
La cour de Jérusalem entend l'affaire d'Ahmad Manacer, un jeune auteur d'une attaque le 12 octobre
La Cour de district de Jérusalem a commencé à entendre le cas du mineur de  13 ans, Ahmad Manacer, l'un des deux frères qui ont commis l'attaque de Pisgat Ze'ev le 12 octobre 2015.Ahmed Manacer.jpg

Les avocats du jeune Manacer ont  nié les accusations portées contre lui et qui portent sur deux tentatives de meurtre. Ils ont fait valoir que leur client n'avait pas l'intention de tuer et que son objectif était seulement d'effrayer les victimes potentielles. Selon les avocats, le mineur a dit à plusieurs reprises qu'avant de prendre les couteaux, ils s'étaient mis d'accord pour ne pas attaquer des enfants, des femmes ou des personnes âgées. Selon les avocats, cela indique que Manacer n'avait pas l'intention de commettre un assassinat. En conséquences, les avocats Avocats ont demandé de modifier l'acte d'accusation, mais la demande a été rejetée par le bureau du procureur.
Etant donné que  l'accusé nie les accusations portées contre lui, le tribunal devra passer à l'étape de la preuve (Shav a-ohahot), ce qui explique pourquoi le verdict a été reporté. La prochaine audience sur l'affaire est prévue le 6 Janvier 2016.
En janvier de l'année prochaine, Ahmad Manacer aura 14 ans. Il pourra  alors être condamné à une peine de prison. En attendant le verdict, le tribunal peut placer le mineur dans un établissement éducatif fermé d'où il devrait être automatiquement libéré à l'âge de vingt ans.
La radio "Reshet Bet" a rapporté que les avocats de Manacer essayaient d'accélérer les procédures judiciaires, pour que le verdict soit tenu avant son 14 anniversaire.
Seconde attaque au couteau à Jérusalem 2015-11-10-2.jpg
Vers 12H30, un Palestinien âgé de 37 ans, armé d'un couteau, a tenté d'attaquer des Israéliens près de la porte de Damas à Jérusalem, blessant légèrement une personne. L'agresseur, grièvement blessé par balles, est décédé peu de temps après sur les lieux. L'attaquant a été identifié. Il s'appelait Mohammed Nimer, résidant à Issawiya.
Tentative d'attaque avortée près de la colonie de Tekoa
Autour de 15H15, une tentative d'attaque à l'arme blanche a été avortée au point de contrôle, "Wadi naar" près de la colonie Tekoa (20km au nord d'Hébron).
La radio "Reshet Bet» rapporte qu'un Palestinien armé d'un couteau s'est précipité contre un garde frontière (Magav)  en criant "Allahu Akbar". Le garde a ouvert le feu et "neutralisé" l'assaillant.
Quatrième tentative d'attaque au couteau
Un jeune Palestinien a tenté, mardi 10 novembre de poignarder un policier israélien à un poste de contrôle de Cisjordanie non loin de Jérusalem. Il  a été abattu par d'autres policiers.
Les faits se sont produits au checkpoint d'Abou Dis. Il s'agit de la quatrième attaque ou tentative d'attaque à l'arme blanche de la journée de la part de Palestiniens contre des Israéliens.
87 morts depuis le 1er octobre
Depuis le 1er octobre, des violences faisant craindre une nouvelle intifada ont fait 77 morts côté palestinien -dont un Arabe Israélien- et dix côté israélien dans les Territoires palestiniens, à Jérusalem et en Israël. Une grande majorité des Palestiniens tués l'ont été en tentant ou en menant des attaques selon Israël.

Jean René Belliard

 

 

23:15 Publié dans Jérusalem | Lien permanent | Commentaires (0) | | | | |

Les commentaires sont fermés.