26/09/2015

Un porte-avions chinois arrive au port syrien de Tartous

Blog sur le Moyen Orient et l’Afrique du nord du 11 septembre 2015
Jean René Belliard, auteur de "Beyrouth, l'enfer des espions", publie une newsletter quotidienne accessible aux abonnés uniquement. Elle donne chaque jour un résumé des principaux évènements qui se déroulent au Moyen Orient et en Afrique du nord, rédigé à partir des informations réunies sur place par une quinzaine de correspondants. Ci-après un court extrait de la newsletter du 26 septembre 2015.
Pour vous abonner, demander des informations à
ptolemee@belliard74.com


Un porte-avions chinois arrive au port syrien de Tartous (辽宁号航母抵达塔尔图斯港)

Le porte-avions chinois Liaoning-CV-16 est arrivé au port syrien de Tartous, accompagné par un croiseur lance-missiles. Le porte-avion chinois avait traversé le Canal de Suez le 22 septembre dernier. 
Les Chinois auraient l'intention de déployer en Syrie, vers le milieu du mois de novembre, un escadron de chasseurs J-15  appelés "requins volants". Certains d'entre eux seront stationnés sur le porte-avion et d'autres sur la base de Hmeimeim/Bassel al-Assad proche de  Lattaquié. . Les Chinois devraient également amener en Syrie des hélicoptères Z- 18F spécialisés dans la lutte anti-sous-marine et  des hélicoptères d'alerte Z-18J. 1.000 Marines chinois seraient également amenés sur place pour combattre aux côtés de leurs homologues russes contre les Jihadistes de l'Etat Islamique et d'al-Qaïda. 
Tout comme l'infanterie de marine russe aura mission de pourchasser les Jihadistes originaires de Tchétchénie et du Caucase, les Marines chinois pourraient se voir confier la mission de mettre hors de combat en priorité les Jihadistes ouïghours originaires de la province chinoise du Xinjiang à majorité musulmane. Ni Vladimir Poutine ni le président chinois Xi ont l'intention de voir ces Jihadistes revenir dans leur pays d'origine.

Jean René Belliard

 

Les commentaires sont fermés.