11/09/2015

Blog sur le Moyen Orient et l’Afrique du nord du 11 septembre 2015

Jean René Belliard, auteur de "Beyrouth, l'enfer des espions", publie une newsletter quotidienne accessible aux abonnés uniquement. Elle donne chaque jour un résumé des principaux évènements qui se déroulent au Moyen Orient et en Afrique du nord, rédigé à partir des informations réunies sur place par une quinzaine de correspondants. Ci-dessous un extrait de la newsletter du 11 septembre 2015.
Pour vous abonner, demander des informations à
ptolemee@belliard74.com


Guerre civile syrienne

La coalition du Front du Sud interrompt son offensive contre Deraa
Le Front du Sud (Jabhat al-Janoubiyya), une coalition de formations rebelles, a officiellement mis fin à son offensive, baptisée "Tempête du Sud" pour s'emparer de la ville de Deraa. La coalition rebelle est enlisée depuis le 25 juin 2015 dans des combats sans fin sans aucun progrès sur le terrain.  LiveLeak-dot-com-efa_1441985583-daraa_1441985848_jpg_resized.jpg
Les rebelles ne considèrent pas, pour autant, avoir perdu leur temps et affirment que les combats leur ont servi d'expérience et leur ont permis de découvrir leurs points faibles et les erreurs de coordination militaire. 
Les lignes d'approvisionnement ont été l'un des gros points faibles de la rébellion au cours de la bataille.
Il semble aussi que le Front du Sud commençait à manquer de combattants, les difficultés des affrontements ayant poussé beaucoup de jeunes à abandonner le terrain pour émigrer.
La coalition a cependant connu quelques succès. Elle a saisi le passage frontière de Nasib avec la Jordanie, au début d'avril 2015, et la base de la 52e Brigade située au nord-est de Daraa  le 9 Juin.
Les puissances étrangères ont retiré leur appui au Front sud
Le centre d'opération américain - le Military Operation Center (MOC) -  basé en Jordanie avait cessé toute aide financière au front sud après que celui-ci ait échoué à prendre le contrôle de Deraa.
Le MOC, dont on dit qu'il est dirigé par la CIA, dont faisait également partie un certain nombre d'alliés de Washington dans la région, dirigeait et supervisait l'offensive du Front du Sud dans la province de Deraa. Mais le MOC s'était opposé à ce que le Front du Sud lance une offensive contre la ville même fortement défendue par les forces spéciales syriennes. Il préférait que les rebelles syriens s'emparent de la zone stratégique de Khirbet Ghazaleh une ville située à 15km de Deraa, pour couper les voies d'approvisionnement des forces fidèles à Bachar al-Assad dans la province. Cela n'a pas empêché le MOC de fournir aux rebelles du Front du Sud une énorme quantité d'armes et de munitions lorsque celui-ci s'est tout de même lancé dans la bataille pour prendre le chef-lieu de la province. Toutefois, ces fournitures, parmi lesquelles un grand nombre de missiles antichars et de camions chargés de munitions, n'ont pas permis de faire pencher la balance du côté de la rébellion.

Jean René Belliard

 

18:52 Publié dans CIA, Deraa, Etats-Unis, Front du Sud, Jordanie, Khirbet Ghazaleh, Syrie | Lien permanent | Commentaires (0) | | | | |

Les commentaires sont fermés.