30/08/2015

Blog sur le Moyen Orient et l'Afrique du nord du 30 aôût 2015

Jean René Belliard, auteur de "Beyrouth, l'enfer des espions", publie une newsletter quotidienne accessible aux abonnés uniquement. Elle donne chaque jour un résumé des principaux évènements qui se déroulent au Moyen Orient et en Afrique du nord, rédigé à partir des informations réunies sur place par une quinzaine de correspondants, ainsi que par l'étude quotidienne des blogs, des messages sur les réseaux sociaux et des principaux organes de presse des pays de cette région. Ci-dessous un extrait de la newsletter du dimanche 30 août.
Pour vous abonner, demander des informations à
ptolemee@belliard74.com


Syrie

Kurdes et rebelles s'affrontent à proximité de la frontière turque
Alors que les préparatifs américano-turcs semblent se préciser pour créer une "zone de sécurité" adossée à la frontière turque d'où les Jihadistes de l'Etat Islamique seraient  chassés, des affrontements ont opposé miliciens kurdes et rebelles syriens à proximité immédiate de cette zone.
Les rebelles ont accusé la milice kurde YPG d'avoir bombardé la ville d'Atmeh, une localité située à l'ouest d'Alep, près de la frontière turque, tuant au moins une personne et en blessant plusieurs autres. Les bombardements auraient atteint un camp de réfugiés dans la localité. Les rebelles affirment que des hôpitaux ou des dispensaires qui soignent ces réfugiés auraient été endommagés.
Un engrenage de représailles
A l'origine des combats, la construction d'une tour de guet par les miliciens kurdes
Les affrontements auraient pour cause la construction au cours du mois d'août 2015 d'une tour de guet par les miliciens de l'YPG près de la localité arabe sunnite d'Atmeh. Pour les rebelles, cette construction violait un accord local contre toutes fortifications. Ils ont également accusé les miliciens kurdes d'avoir tiré sur les civils d'Atmeh à partir de cette tour.
En représailles aux tirs kurdes, le Front al-Nosra (al-Qaïda en Syrie) aurait bombardé la localité kurde d'Afrin. Le canton d'Afrin est isolé par rapport aux deux autres cantons kurdes syriens. Il se trouve au nord-ouest d'Alep, entre les villes arabes sunnites d'Azaz et d'Atmeh.
En représailles aux bombardements d'Afrin, les Kurdes de l'YPG auraient bombardé la ville d'Atmeh. Et ils précisent qu'ils n'ont pas bombardé le camp de réfugiés situé à Atmh, encore moins des hôpitaux.
Le Front al-Nosra promet une réponse aux tirs kurdes
Le Front al-Nosra a promis une réponse à ce bombardement kurde. Il conseille aux civils kurdes d'éviter de se trouver à proximité des positions des miliciens de la milice YPG.

Jean René Belliard

20:02 Publié dans Afrin, Alep, Armée Syrienne Libre, Atmeh, Azaz, Edleb, Etats-Unis, Front al-Nosra, Jeich al-Fath, Syrie, YPG | Lien permanent | Commentaires (0) | | | | |

Les commentaires sont fermés.