18/08/2014

L'Etat Islamique - Une menace pour l'Europe et les Etats-Unis

Les Etats-Unis craignent que les Jihadistes de l’Etat Islamique commettent des attentats sanglants en Europe et même aux USA
Des responsables américains de la lutte anti-terroriste viennent de tirer la sonnette d’alarme à propos de la menace posée par les Jihadistes de l'Etat islamique (EI). Ils pensent que  le groupe musulman extrémiste ambitionne d’élargir son champ d’action en dehors du Moyen-Orient et pourrait planifier des attaques terroristes en Europe occidentale - et même sur le territoire américain.

L’Etat Islamique surarmé
La conquête par les Jihadistes de l’EI de vastes étendues de territoire en Syrie et en Irak à partir du printemps 2014 lui a permis de récupérer un arsenal impressionnant constitué d’armes souvent d’origine américaine laissé par les Etats-Unis à l’armée irakienne lors de leur retrait d’Irak. Ces armes avaient été abandonnées par les soldats irakiens en fuite, principalement sur deux bases militaires irakiennes, le Camp Speicher et la base aérienne Rashid, en Juillet dernier. Le butin des Jihadistes comprend des centaines de chars, des véhicules Humvee blindés lourds, des fusils d'assaut et des lance-grenades propulsées par fusée (RPG), ainsi que des MANPADS, des missiles sol-air qui peuvent abattre des avions volant à basse altitude.  A tel point qu’on peut aujourd’hui considérer l’Etat Islamique comme la force armée la plus puissante de tous les groupes « terroristes » au monde.
L’EI ne manque pas non plus de fonds. Le groupe terroristes a également  saisi des banques, mis la main sur de grandes quantités d'argent et des gisements de pétrole qu’il se permet maintenant de vendre, ainsi que d'autres produits de contrebande. L’EI "a beaucoup de liquidités. Il a beaucoup d'argent. Il contrôle les champs de pétrole, ils ont des raffineries. Ils ont des centaines de millions de dollars ", a déclaré un analyste américain au cours d’un briefing.
"Ils ont suffisamment de fournitures, de matériel et de munitions pour tenir cinq ans», a déclaré John Maguire, un ancien haut officier de la CIA en Irak qui conserve des liens étroits avec le gouvernement régional kurde. Grace à l'aide d'anciens officiers militaires irakiens qui ont rejoint l’EI, "ils savent comment faire fonctionner le matériel américain."
   
L’Etat Islamique a un but : le Califat
Dirigé par son chef Abou Bakr al-Baghdadi, le groupe islamiste radical cherche à recréer le « califat » au Moyen Orient en renversant les gouvernements irakien et syrien.

L’Etat Islamique veut aller plus loin
«Nous assistons à une expansion de ses ambitions terroristes externes,"  a déclaré un fonctionnaire de la lutte anti-terroriste des États-Unis lors d'un briefing pour les journalistes jeudi 14 août 2014. "Au fur et à mesure du développement de ses moyens, il a attiré des milliers de Jihadistes étrangers - dont certains rentrent chez eux pour créer des cellules » et poursuivre le Jihad.
Ces combattants étrangers donne à l'Etat Islamique la capacité d’aller plus loin et de mener des attaques en dehors du Moyen Orient.
Les agences de lutte anti-terroriste américaines avaient estimé le nombre de combattants de l’Etat Islamique à environ 10.000.  Mais ce chiffre doit être aujourd’hui réévalué et il sera probablement nettement augmenté.
 
L’armée américaine avait déjà eu à combattre ces Jihadistes
Il ya quatre ans, le groupe jihadiste, qui se faisait appeler alors « Etat islamique d'Irak », a été décimé et dispersé par les forces américaines, aidées par des tribus sunnites horrifiées par la cruauté souvent grotesques du groupe. Les membres des tribus sunnites étaient révoltés par les exécutions sommaires, les lapidations, les décapitations rituelles et même les crucifixions.

Pourquoi est-il réapparu ?
Les agents américains pensent que le groupe s’est nourri du ressentiment sunnite à l’égard de la politique pro-chiite et des discriminations contre les Sunnites menées par le gouvernement à domination chiite du Premier ministre irakien Nouri al-Maliki. C’est pour cette raison que ce dernier a été contraint à quitter le pouvoir. Les Jihadistes de l’Etat Islamique ont profité de la carence du pouvoir dans le nord de l'Irak pour s'emparer de larges portions du territoire. L’Etat Islamique a également recruté de nombreux prisonniers sunnites. En Juillet 2013, ils ont réussi à pénétrer dans la célèbre  prison d'Abou Ghraib pour libérer jusqu'à 500 détenus, dont des dirigeants d'Al-Qaïda.


Les succès de l’Etat Islamique attirent les Jihadistes du monde entier
Les succès de l’Etat Islamique a attiré les Jihadistes du monde entier, surtout après son entrée en guerre sur le théâtre de la guerre civile syrienne. Il a alors changé son nom, remplaçant « Etat Islamique d’Irak »  par « Etat Islamique d’Irak et du Levant » (EIIL). Il a à nouveau changé son nom en se faisant appeler « État islamique » après sa proclamation d’un califat, en référence au Califat remontant au septième siècle. Les Jihadistes étrangers ont rapidement gonflé ses rangs et compte aujourd’hui des centaines de Tchétchènes sous les ordres d’un militant à la barbe rousse, Omar al-Shishani, un ancien sergent de l'armée géorgienne connu pour sa profonde haine de l'Amérique.

Al-Qaïda souffre de la concurrence de l’EI
Il y a depuis quelques temps des signes que certains Jihadistes liés à Al-Qaida se tournent vers l’Etat Islamique et lui prêtent allégeance - malgré le désaveu porté contre l’EI par le chef d'Al-Qaïda, Ayman al-Zawahiri.

Les craintes des Occidentaux
Les craintes occidentales que le terrorisme islamique déborde de la Syrie et de l'Irak se sont révélées fondées en Juin 2014 quand la police française a arrêté un "Jihadiste armé" qui venait de rentrer de Syrie au moment même où quatre personnes - dont deux touristes israéliens – étaient abattus par un Jihadiste dans un centre juif à Bruxelles.
Depuis lors, les autorités en Europe ont pourchassé les cellules terroristes liées à l’EI, y compris au Kosovo où les fonctionnaires de police ont arrêté cette semaine 40 suspects qui étaient revenus d'Irak et de Syrie, parmi lesquels certains avaient combattu avec ’EI. Les autorités kosovares ont également saisi des armes et des explosifs dans des dizaines d’endroits.
 
Intense propagande en faveur de l’EI sur Twitter
L’Etat Islamique et ses partisans se sont également révélés très actifs pour utiliser les réseaux sociaux, et proférer des menaces contre l'Occident, y compris les États-Unis.
"Probablement le plus frappant sont les menaces qui pullulent sur Twitter», a déclaré un responsable américain qui surveille les réseaux sociaux. "Nous avons vu des dizaines de milliers de messages par des dizaines de milliers de personnes soutenant l’EI, des menaces de faire sauter les ambassades américaines." Un message a même montré une bannière de l’EI apparemment superposée sur une image de la Maison Blanche.
Il est encore difficile de savoir si ces menaces sont réelles, car pour l’instant l’EI semble se concentrer sur sa guerre avec le gouvernement irakien. Heureusement, la démission de Maliki profondément impopulaire pourra permettre de renforcer la coopération américano-irakienne dans la lutte contre les insurgés.
 
Abou Baker al-Bagdadi, le nouveau Ben Laden
Abou Baker al-Baghdadi – qui, selon certains officiels américains doit être considéré  comme le vrai successeur ‘Oussama ben Laden - est censé être constamment en mouvement. Mais l’EI semble avoir établi un quartier général à Raqqa en Syrie du Nord, où des drapeaux noirs du groupe surmontent les bâtiments administratifs.
Comme le  président Obama a limité les frappes aériennes américaines à l'Irak, le refuge de Raqqa se trouve hors d’atteinte, a reconnu un responsable américain.
Il est clair qu’une nouvelle stratégie pour lutter contre le terrorisme est nécessaire d’urgence pour contrer la menace de l’EI.

15% des musulmans français approuvent les terroristes de l’EI selon un sondage
Jusqu'à 15% des Musulmans français affichent une attitude positive envers les terroristes de l’État Islamique.
Les jeunes Musulmans de France sont les plus nombreux à soutenir l’EI selon ce nouveau sondage.
Deux fois plus de Musulmans Français ont exprimé une opinion favorable à l’État islamique que les Musulmans de Grande-Bretagne, où le nombre de gens favorablement disposés envers l’EI s'élève à 7 pour cent, ou en Allemagne, où ils ne sont que 2 pour cent. Le sondage a été réalisé en Juillet 2014 auprès de 1000 personnes dans chacun de ces pays, âgées de plus de 15 ans (plus de 18 en Grande-Bretagne).
Cela ne veut pas dire que 15% des Musulmans français sont prêts à s’enrôler dans les rangs de l’EI mais il s’agit simplement d’une manifestation du potentiel de recrutement de l’EI dans chacun de ces pays, en raison du rejet du système existant dans son ensemble. Il s'agit d'une forme de rejet des élites, une forme de protestation .
Le sondage a été réalisé par ICM Research.

Jean René Belliard (auteur de Beyrouth, l’enfer des espions)

20:59 Publié dans Abu Baker al-Baghdadi, Etat Islamique, Etats-Unis, France, Irak, Syrie | Lien permanent | Commentaires (5) | | | | |

Commentaires

Avons nous entendu un Uléma ou un Cheikh Musulman ou des Instances religieuses comme Al Azhar, l ordure Qaradaoui du Qatar chef d un machin bidule d organisation internationale de l Islam ou le Conseil Représentatif des Musulmans de France présidé par Al Chalgaoui qui parle à peu près le français, les avons nous entendus dénoncer ce qui se passe en Irak à l égard des Yézidis et des chrétiens chaldanéens...
Silence radio...Il y a un problème!!

Écrit par : Natacha | 18/08/2014

"Silence radio...Il y a un problème!!"

Non, pas du tout, pas de problème.

Simplement le concept de "charité chrétienne" est très mal vu chez des fidèles de l'Islam.

Il existait autrefois, par exemple en la personne de l'Émir Abdelkader, qui exigeait de ses troupes qu'un traitement humain soit réservé aux prisonniers.

Écrit par : Keren Dispa | 19/08/2014

Alors comment expliquer avec ou sans charité chrétienne (!!) que :
--Les USA combattent ( et Bravo) l EIIL en Irak et ne font rien voire qu ils arment leurs clones EIIL en Syrie qui ont crucifié des chrétiens aussi et ont détruit des Eglises (Raqa, Kassab, Sednaya, Maaloula?)
--Que Mrs Hollande/fabuis veulent eradiquer les terroristes Djihadistes au mali ( et Bravo!) mais ces Deux couchent avec leurs clones en Syrie (à l Est) bdont al Nosra Branche principale d Al Qaida en syrie et " qui fait du bon boulot en Syrie" selon un terme-culte à Mr Fabuis!
--Pourquoi dénoncer les Extrémistes nationaux ou internationaux de la part de la France mais cet Etat recoit les dividendes de leur fourberie en Libye, Irak, Syrie et cash de la part des dictatures absolues (Saoudie et Qatar, les infréquentables..)

Écrit par : Natacha | 19/08/2014

Oui, Natacha, les terroristes de l'EIIL ou la Al Nostra ou encore Boko Haram sont de réelles et dangereuses menaces pour l'Europe, les Etats-Unis et même le monde entier.

Leur volonté est d'instaurer la sharia sur toute la planète, sans exception.

Alors : tuer dans l'œuf c'est trop tard, il ne reste que l'éradication de ceux qui sont éclos et déjà en armes.

Qui va s'en charger? Et comment?

Il ne suffit pas de s'indigner ou de protester, il faut prendre les armes et se défendre.

Écrit par : Keren Dispa | 19/08/2014

""Leur volonté est d'instaurer la sharia sur toute la planète, sans exception.""

Permettez moi de ne pas être que partiellement d accord avec vous.

--Pour la basse main doeuvre(Boko Haram, l EIIL, L ASL, Al Nosra...) , elle a tellement subie de lavage de cerveau répétitif que les circonvolutions ont totalement dispparu et la mooralité aussi!. En plus, cest certain qu elle vient de milieux pauvres, sans passé ni présent ni futur, sans repère...etc..

--Quant aux commanditaires , c est là que le bât blesse. Ces derniers s enfichent royalement d Allah, Mohamet, la Charia ..je dirais même qu ils sont , le cas échéant et dans leur fond, contre Allah et contre l Islam. Néanmoins, ils nous bourrent le crâne (plutôt le crâne ou ce qu il reste de la basse main d oeuvre précitée qu ils sont des islamistes Pieux (frères Musulmans, EIIL, Al Nosra, Chebab, machin trucs, Erdogan, Saoudie et qatarie...même panier de crabes..

Avez vous lu l excent article de Mr Beillard sur ce site il y a plus qu un mois sur le comment des cargos sans ni logo ni signe sont partis de la saoudie sous protection militaire du clan Al saoud pour atterrir en Irak , cargos archi pleins d armes ( et de Dollars et de Riyals saoudiens peut être à l effigée du Roi Saoud et on nous dit que la question d Image est interdite en Islam mais ceci est un autre sujet!).

Avec ce scargos, apparition dite "fulgurante" et "inattendue" du Califa Machin Ibrahim!!On dirait qu il est un Martien ou une soucoupoe volante venue de nulle part et du jour au lendemain fonctionnel...Magimax nous a sorti de son chapeau un pigeon, une armada d armes lourdes et un EIIL...

Que cherche t il ces commanditaires, des malins?
-Du Pétrole irakien et libyen et syrien à spolier.
-Pomper aussi celui du Qatar et Saoudie ( garntie USA aux Saoud de rester au pouvoir deouis 1950 à ce jour contre leur pétrole..)
-Justifier le choc des civilisations (et non pas le DIALOGUE!!) donc des guerres éternelles (axe du mal et du bien). La preuve est que c est un peu vrai, pour rester gentille, que la réputation de la religion musulmane et les arabes ont pris un sale coup devant l opinion internationale ( même arabe interne bien que ceci ennerverait quelques uns ou beaucoup...)
--Et les complexes militaro industriels américains, européens et surtout français ainsi que d autres qui "doivent" tourner à plein régime...(on dit ici que quand le bâtiment va ..tout va..Eux, ils disent, quand la guerre va même si beaucoup des morts s en vont, tout va...)

Écrit par : Natacha | 20/08/2014

Les commentaires sont fermés.