09/08/2014

9 août 2014 – Guerres du Moyen Orient

Irak

L’occident choisit enfin ses « amis »
Les combats ont brutalement changé de dimension avec l’intervention de l’armée de l’air américaine. L’Occident semble enfin avoir compris qu’il lui fallait choisir ses « amis » ou « ses ennemis les moins dangereux » pour mettre un coup d’arrêt à une dérive confessionnelle folle qui risque d’emporter l’ensemble du monde moyen oriental dans une spirale de violences dont on a peine à prévoir les conséquences.
Les « amis » auquel les Américains ont choisi d’apporter toute l’aide nécessaire sont les Kurdes. Les Kurdes sont, avec les Israéliens et les Jordaniens, les « amis sans faille » de Washington dans la région. Les « ennemis les moins dangereux » sont les chiites, ce qui implique l’Iran et sans doute le Hezbollah. Ce que je veux dire c'est que les Etats-Unis en intervenant pour éviter que Bagdad et sans doute le Liban ne tombent entre les mains des Jihadistes de l'Etat Islamique, vont se retrouver de facto partie prenante dans le conflit sunnite-chiite, un conflit millénaire ! Il n'est pas sûr qu'un pays occidental, avec ses impératifs économiques, ait la puissance, la patience et le courage de prendre part à un tel affrontement. 

Kurdistan
Destruction par l’US air Force d’un canon mobile de l’EI :
https://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&...

Syrie

Blackout sur les revers de l’armée nationale syrienne
Le régime de Bachar el-Assad maintient un blackout total sur les récents revers subis par son armée récemment. 
Au nord de Raqqa, les Jihadistes de l'Etat islamique ont pris le contrôle de la base du Régiment 93, après la capture de la base du Régiment 121, ne laissant au régime que la base aérienne de Taqba qui se trouve maintenant très menacée.
A Hama, plus au sud, les insurgés sont maintenant à quelques kilomètres de l'aéroport militaire de Hama où sont fabriqués les barils d’explosifs qui ravagent les zones rebelles depuis des mois.
A Damas, c’est le centre ville de Damas qui est à présent la cible des canons de la rébellion. Les insurgés se sont également approchés de l’aéroport de Damas au point de le menacer à son tour. Or cet aéroport est vital pour les forces d’Assad car c’est par lui qu’elles reçoivent les armes et les munitions en provenance d’Iran.
L’agence étatique d’information SANA parle seulement de combats dans la périphérie de Damas au cours desquels « un certain nombre de terroristes ont été éliminés ainsi que leurs outils criminels ».

Damas
Bombardement de Damas par des missiles Grad :
https://www.youtube.com/watch?v=N0i-hVeZv6s&feature=p...

Bataille de l’aéroport de Damas
Les rebelles livrent bataille à Ghazlania pour s’approcher de l’aéroport de Damas :
https://www.youtube.com/watch?list=UUnigacRk8PMRKK47soehL...

Frontière libano-syrienne
Les réfugiés syriens qui ont fui les combats d’Ersal, au nord est du Liban, ont été empêchés de rentrer en Syrie. Des réfugiés en grand nombre sont coincés dans le no man’s land entre les deux pays, ce qui risque de poser un énorme problème humanitaire :
https://www.youtube.com/watch?feature=player_detailpage&a...

Jean René Belliard (auteur de Beyrouth, l'enfer des espions)

 

23:43 Publié dans Bachar el-Assad, Bagdad, Damas, Etat Islamique, Etats-Unis, Hama, Hezbollah, Irak, Iran, Israel, Kurdistan, Raqqa, Syrie | Lien permanent | Commentaires (1) | | | | |

Commentaires

Vous parlez des Amis fiables et sans faille qui sont Israel, la Jordanie et les Kurdes. Le premier est le Fiston des USA qui connaissent parfois mieux que lui ses prores intérêts ou certes leurs intérêts en commun. La Jordanie est dirigée par un Roitelet faible et inefficace (c est pour cela qu il reste!!) dont le Royaume sert de transit de Djihadistes vers la Syrie et l Irak mais sa frontière avec Israel est bien hermétique. La "cause" des Kurdes est plus complexe car ils ont des revendications éternelles d autonomie en Turquie, en Syrie et en Irak. Ils s e trouvent aussi dans des champs pétroliers syrio-irakiens raison que l "Amitié Occidentale sans faille" imposerait en échange de leur autonomie d avoir le Pétrole "espéré" et convoité par la Turquie, Israel et Exxon Mobile le Texan.

Quand aux Amis les moins Dangereux, les chiites, j ai une interrogation pas si loufoque que ça, j espère:
--Si le Hezbollah, la Syrie et l Iran (appelés l "Axe du Mal Absolu (!!!)" laissent tomber définitivement la défense de la cause palestinienne, j entends par cela ne plus revendiquer le droit de créer un Etat Souverain comme Israel l est selon les multiples décisions ( qui valent ce qu elles valent du moment où elles n ont jamais été respectées par Israel sans suite et elles ne le seront non plus à l avenir.
--Si l Iran ferait encore plus de "Peace and Businnes (Pétrole)" avec les USA(terme à Kerry) et que la Syrie, imaginons un seul instant, cèdrait son pétrole et son Gaz dans la région de la méditerannée orientale ( bien qu un accord a été signé avec la Russie pour les 25 ans avec la Russie)....Ne croyez vous pas que beaucoup seraient en paix dont la Syrie, l Iran, et le s palestiniens.

C est une affaire d Argent et le reste des définitions et des Story Telling ( choc de civilisations, axe chiite, Assad Tyran, Ultra Juifs, Hamas Terroriste, Califa Machin Bidule sont des billes (mortelles) qu on donne aux enfants pour aller jouer dehors pendant que les "Adultes " discutent du sort du Monde entre eux. Aussi ces adultes parlent en catimini de leurs immenses fortunes mais surtout des dettes d Etat qui dépassent 75% à 85% de leurs PIB successifs (ils dépensent plus qu ils en produisent) et comment faire pour
les éponger. Le reste est éphémére, mais avant il est très belliqueux et vil. Je plains les jeunes de demain...Quand la corruption des moeurs et des principes est "la monnaie courante" tout arrive...même chez soi...

Écrit par : Natacha | 10/08/2014

Les commentaires sont fermés.