29/07/2014

-2014/07/29 : Dernieres nouvelles du Moyen Orient

Syrie

Des missiles sol-air aux mains des combattants du Front Islamique (pro-saoudien)
Le Front Islamique (pro-saoudien) annonce avoir abattu un hélicoptère près de l’aéroport militaire d’al-Naïrab, dans la province d’Alep, à l’aide d’un missile thermique.
https://www.youtube.com/watch?v=nK_4HEjeHZI&feature=p...
On a vu dans de précédentes vidéos des missiles Stinger et Igla aux mains du Front Islamique, ce qui pourrait signifier que ce regroupement de huit brigades rebelles aidé par l’Arabie saoudite pourrait avoir reçu de tels missiles sol-air.

Alep
Dans la Vieille ville d'Alep, contrôlée en majorité par le régime, les rebelles du Front Islamique (pro-saoudien) ont fait exploser mardi 29 juillet deux tunnels sous un immeuble où sont positionnés des soldats, faisant 13 morts parmi les gardes et les forces du régime, ainsi que des blessés:
https://www.youtube.com/watch?v=TiD5YXbGuco&feature=p...
Le Front Islamique tire également des missiles sur un bâtiment occupé par l’armée d’Assad près de la citadelle d’Alep :
https://www.youtube.com/watch?v=Agh8niw1otk&list=UUni...

Les rebelles progressent dans la région de Hama
Les rebelles ont progressé dans la province de Hama, dans le centre de la Syrie, cherchant à neutraliser un aéroport militaire utilisé par les avions du régime pour les bombarder. Ils sont maintenant à neuf kilomètres de l'aéroport militaire de Hama.  Cet aéroport est important car c’est là que sont fabriqués les barils d'explosifs utilisés pour détruire les positions de l’opposition.
L’utilisation de ces barils d'explosifs est dénoncée par les organisations des droits de l'Homme car ils ne font pas de distinction entre objectifs civils et militaires et ont tué des centaines de civils, notamment dans les zones rebelles de la province septentrionale d'Alep.
Les rebelles se sont emparés avant l’aube du mardi 29 juillet d’un important barrage de l’armée d’Assad situé au nord-ouest de Hama, une ville encore contrôlée par le régime. Il s’agit du barrage de Tarabih dont la prise par la rebellion intervient après celle, dimanche 27 juillet, de dépôts d'armes de l'armée dans la même région.
La progression des rebelles leur permet de couper la route reliant la ville de Hama à des villages chrétiens et alaouites sous contrôle du régime, dans l'ouest de la province.
Selon un commandant rebelle, le régime a envoyé des renforts pour reprendre ces secteurs "ce qui limitera d’autant leurs capacités dans d'autres régions comme à Alep".
Cette vidéo montre le barrage deTarabih dans la ville de Halfaya après sa prise par la rebellion :
https://www.youtube.com/watch?v=iHHXj8JUAdw&feature=p...

Damas et sa banlieue
Moment de la chute d’un missile sol-sol sur la localité de Dariya dans la banlieue de Damas :
https://www.youtube.com/watch?v=0bKeKZ3O7sg&feature=p...

Irak

Samarra menacée
Les jihadistes de l'Etat islamique (EI) ont détruit à l’aide d’un camion bourré d’explosifs, mardi 29 juillet, un pont stratégique surplombant le canal de Tharthar au sud de la ville de Samarra (110 km au nord de Bagdad), coupant une voie d'approvisionnement vitale pour l'armée. La destruction de ce pont rend la défense de la ville de Samarra plus difficile et porte un nouveau coup à l'armée irakienne qui n’arrive pas à reprendre la ville de Tikrit.
L'armée et les milices chiites qui participent à la défense de la ville de Samarra devront désormais emprunter une route secondaire et notamment un pont traversant un barrage hydraulique, trop fragile pour supporter le poids des véhicules militaires les plus lourds.
Les Chiites se font un devoir religieux de défendre la ville de Samarra, une ville majoritairement sunnite mais qui abrite un des grands lieux saints chiites du pays. Les Jihadistes de l’EI ont lancé assauts sur assauts pour s’emparer de la ville. 

Jean René Belliard (auteur de Beyrouth, l'enfer des espions)

23:13 Publié dans Alep, Damas, Etat Islamique, Hama, Irak, Samarra, Syrie, Tikrit | Lien permanent | Commentaires (0) | | | | |

Les commentaires sont fermés.