27/07/2014

Gaza – 27 juillet 2014 - 20e jour de guerre

Le gouvernement israélien étend la trêve humanitaire de 24 heures
Dans la nuit du 26 au 27 Juillet, le gouvernement israélien a accepté la demande de prolongation de 24 heures du cessez-le feu humanitaire demandé par  l'ONU. Mais le gouvernement avertit que l’armée répondra en cas de violation de la trêve par les Palestiniens. Cette décision a été votée par cinq membres du cabinet politico-militaire : le Premier ministre Benjamin Netanyahu, le ministre de la Défense Moshe Yaalon, le ministre de la Justice, Tzipi Livni, le ministre des Finances, Yair Lapid et le ministre de la Communication Gilad Erdan. Ont voté contre le ministre des Affaires étrangères Avigdor Lieberman, le ministre de l'Economie Naftali Bennett et le ministre de la sécurité intérieure Yitzhak Aaronovitch.

Pour le Hamas une trêve sans retrait des soldats israéliens n’est pas acceptable
Le porte-parole du Hamas à Gaza, Sami Abu Zuhri, a fait savoir que son organisation n'était pas d'accord pour une extension du cessez le feu humanitaire. Selon lui, une trêve humanitaire qui n’inclurait pas un retrait des troupes israéliennes de la Bande de Gaza n’est pas acceptable.
"Aucune trêve humanitaire n'est valable sans retrait des chars israéliens de la bande de Gaza, sans que les habitants ne puissent retourner dans leurs maisons et que les ambulances transportant les corps soient libres de circuler à Gaza", a prévenu Fawzi Barhoum, le porte-parole du Hamas à Gaza.
De leur côté, les responsables israéliens excluent un retrait de Gaza tant que l'armée israélienne n'aura pas réduit à néant la puissance de feu du Hamas et en particulier détruit son réseau souterrain et ses tunnels, où il dissimule son arsenal, ses centres opérationnels et d'où ses combattants lancent des attaques au cœur de l'Etat hébreu.

Samedi soir : Plusieurs milliers d’Israéliens contre la guerre à Tel-Aviv
Plusieurs milliers d'Israéliens étaient rassemblés samedi soir à Tel-Aviv pour réclamer la fin de l'opération dans la bande de Gaza.
Les participants se sont réunis sur la place Yitzhak Rabin, du nom de l'ancien Premier ministre assassiné, malgré l’interdiction de la police. Celle-ci justifiait son interdiction par le fait que des roquettes pouvaient atterrir au milieu des manifestants.

La guerre de Gaza exacerbe les relations entre Juifs et Palestiniens
En témoigne le lynchage de deux jeunes Palestiniens par un groupe de jeunes juifs dans le quartier de Neve Yaakov, à Jérusalem-Est. L’incident a eu lieu vendredi 25 juillet dans la soirée.
Les deux Palestiniens marchaient le long du tramway lorsque des assaillants ont sorti des barres de fer et des bâtons et les ont violemment battus, a raconté l'une des victimes, interviewée par le site du journal Haaretz.
Les actes de violence intercommunautaires ne cessent de se multiplier à Jérusalem depuis les assassinats de trois jeunes Juifs et d'un adolescent Palestinien.

L’armée israélienne poursuit la destruction des tunnels
Pendant ce temps, l'armée israélienne continue de rechercher et détruire les tunnels utilisés par les combattants palestiniens. Un nouveau tunnel aurait été découvert dans la nuit du 27 au 28 juillet.

Et les Palestiniens reprennent leur tir dès la fin de la première trêve
Les tirs palestiniens de roquettes et d’obus de mortiers ont repris sur Israël  dès la fin de la trêve. Un habitant du district de Sdot Néguev a été grièvement blessé par un obus de mortier. Tsahal a aussitôt riposté contre les sources de tirs. 

3500 cibles ont été frappées par Israël
Selon le service de presse de l'armée israélienne,  plus de 3500 cibles ont été frappées dans la bande de Gaza depuis le début de la phase terrestre de l’opération. Près de 300 combattants du Hamas et du Jihad Islamique auraient été mis hors de combat. 

Plus de 1052 morts palestiniens
Les autorités sanitaires de Gaza indiquent que plus de 1052 personnes ont été tuées depuis le début des affrontements et 6000 autres blessées.

Résumé du 27 Juillet 2014
Environ 25 missiles ont été tirés samedi soir et dimanche matin sur le sud d'Israël, auxquelles l'armée israélienne a répondu dans un premier temps par des "tirs d'artilleries localisés".
00h00. On annonce le décès à l'hôpital "Magpie" de Beersheba de deux soldats de Tsahal.
Un autre soldat israélien a été tué dans la nuit de samedi à dimanche par un obus de mortier près de la bande de Gaza. Ce décès porte à 43 le nombre de soldats tués depuis le début de l'opération israélienne à Gaza, le 8 juillet.
00h15. Un Israélien a été grièvement blessé par un obus de mortier à Sdot, Conseil régional du Néguev. 
01h30. Le Service de presse de l'armée informe que l'armée israélienne a répondu par des tirs d'artillerie à l’attaque au mortier sur le territoire israélien. La cible d’où serait parti le tir de mortier se trouvait dans la zone de Rafah, au sud de Gaza.
05h00. Les sirènes retentissent à Shaar HaNegev et Hof Ashkelon. Une roquette a effectivement atterri en rase campagne dans le district de Hof Ashkelon sans faire ni victimes ni dégâts.
06h00. Les sirènes retentissent à nouveau à Eshko.
06h30. Deux roquettes ont explosé dans le district de Shaar Hanegev sans faire ni victimes ni dégâts.
08h00. Un missile est abattu au-dessus d'Ashdod et deux roquettes explosent  à Ashkelon sans faire ni victimes ni dégâts.
08h30. Sirènes à Petah Tikva, Aude Hasharon et le District A-Sharon.
09h00. L’armée israélienne annonce qu’elle a repris son offensive.
"A la suite des tirs incessants de roquettes par le Hamas durant la trêve humanitaire (...), l'armée va reprendre immédiatement son activité dans la bande de Gaza, dans les airs, sur la mer et au sol", a indiqué un communiqué.
Sept Palestiniens ont été tués dès la reprise des tirs : Deux hommes sont morts à la suite de tirs de chars près de la frontière israélienne dans le centre de la bande de Gaza, et trois autres près de Khan Younès, dans le sud, a précisé le porte-parole des urgences, Achral al-Qodra.
Dans le camp de réfugiés de Nousseirat (centre), deux personnes sont mortes lors d'un raid aérien. Selon des témoins, ils ont été touchés alors qu'ils circulaient à moto.
14h00. Quatre roquettes ont explosé en Israël. Trois à Eshkol, et une autre dans le quartier Hof Ashkelon. Les Villes et villages riverains de la bande de Gaza ont subi des tirs de mortier sans faire ni victimes ni dégâts.
16h00. Les sirènes retentissent dans les colonies de Nahal Oz. Plus tard, on a appris qu’une femme avait été blessée par l’explosion d’un obus contre sa maison. 
Israël a rejeté une demande du Hamas d’un cessez-le-feu de 24 heures. Cependant, la radio "Bet Reshet" a rapporté que durant la dernière heure, l'armée israélienne avait suspendu ses attaques contre Gaza.
Autour de 17h00, les sirènes ont retenti à Kiryat Gat et des dizaines de colonies situées à la frontière avec Gaza. Quatre missiles ont été détruits par le système de défense antimissile "Iron Dome".
Les Brigades d'al-Qassam Izaddina (aile militaire du Hamas) ont revendiqué la responsabilité de l'attaque à la roquette sur Kiryat Gat. Dans un communiqué, l'organisation a déclaré que quatre missiles avaient été tirés sur la localité en réponse au refus d'Israël d’accepter l’offre du Hamas d’un cessez-le-feu de 24 heures.
17h30. Les sirènes sont déclenchées à Beersheba. Trois roquettes se sont abattues dans des zones ouvertes et une autre a été détruite par le système de défense antimissile "Iron Dome".
20.30. Depuis la reprise des hostilités dans la bande de Gaza, l'armée israélienne a frappé une quarantaine de cibles, parmi lesquelles plusieurs lance-roquettes, deux tunnels et des ateliers d'armes. Le Bureau de presse de l'armée israélienne a indiqué que six combattants palestiniens avaient été mis hors de combat.
21h00. Les sirènes retentissent à Netivot et des dizaines de colonies de peuplement dans la zone frontalière. Deux missiles ont été abattus par le système de défense antimissile "Iron Dome".

Vidéos - côté israélien :

Destruction d'un tunnel menant à Israël :
https://www.youtube.com/watch?v=5-hH2026OnU&feature=p...
Le Hamas tire une roquette d'un site proche de maisons d'habitation :
https://www.youtube.com/watch?v=ETm2o0RUB5g&feature=p...
D'une école :
https://www.youtube.com/watch?v=J-fh-fRs7To&feature=p...
Et d'un cimetière
https://www.youtube.com/watch?v=J8hmU2GUxUs&feature=p...

Jean René Belliard (auteur de Beyrouth, l'enfer des espions)

11:08 Publié dans Gaza, Hamas, Israel | Lien permanent | Commentaires (0) | | | | |

Les commentaires sont fermés.