24/07/2014

24 juillet 2014 - La situation se complique encore en Syrie

Un nouveau conflit en perspective en Syrie
Tout a commencé lorsqu’il y a une semaine, le chef du Front al-Nosra, Abou Mohammad Al-Jolani, sans doute dans l’intention de ne pas laisser l’Etat Islamique annoncer seul la création d’un Califat, affirmait dans un enregistrement audio avoir érigé, lui-aussi, un État islamique en Syrie. Jolani agissait dans la droite ligne de la concurrence terrible que se livrent l’Etat Islamique d’Abou Baker el-Baghdadi et al-Qaïda dont le Front al-Nosra est le représentant en Syrie.
En application de cette décision, les combattants du Front al-Nosra ont alors entrepris une série d’actions militaires destinée à rendre concrète la création du Califat syrien. Plusieurs attaques ont été menées contre les autres formations rebelles présentes sur le territoire de ce qui devait être désormais, selon les dires de Jolani, le nouveau califat syrien.
Il y avait déjà eu quelques affrontements entre le Front al-Nosra et les autres formations  rebelles à partir de début juillet 2014 mais la bataille la plus sanglante a eu lieu dans la région de Jisr al-Choughour, dans la province d'Idleb. Elle a commencé dès l’annonce de la création du califat syrien par al-Jolani. 

Un gros problème pour le Front Islamique (pro-saoudien) et l'Armée Syrienne Libre
Cela va poser un nouveau problème au Front Islamique, un regroupement de huit formations rebelles aidé par l’Arabie saoudite car ses combattants vont avoir à combattre non seulement les forces fidèles au régime, mais aussi aux jihadistes de l’Etat Islamique (Daesh) et maintenant à ceux du Front al-Nosra. Jusqu’alors, le Front al-Nosra était allié du Front Islamique et de l’Armée Syrienne Libre contre l’armée du régime et les jihadistes ultra-radicaux de Daesh.

Une évolution normale : al-Qaïda et la monarchie saoudienne sont en guerre
Il ne faut pas s’étonner, d’ailleurs, du revirement du Front al-Nosra. Al-Qaïda et la monarchie saoudienne sont actuellement à couteaux tirés et se livrent à une guerre sans merci sur de nombreux théâtres moyen-orientaux, même si de nombreux Saoudiens forment les rangs de l’organisation jihadiste internationale et sont souvent à l’origine des nombreux attentats suicides qui ensanglantent la région.

Pendant ce temps, la bataille de Damas se poursuit
Les rebelles du Front Islamique (pro-saoudien) poursuivent leur progression, immeuble après immeuble, vers la place des Abbassides à partir du quartier de Jobar et les forces du régime tentent de les en empêcher.
https://www.youtube.com/watch?v=ClN-GLez-kc&feature=p...
Le régime dément que les insurgés sunnites aient progressé vers la place et affirment au contraire avoir infligé de grandes pertes dans leurs rangs.

Raqqa : Place forte de Daesh en Syrie bombardée par des missiles Scuds
Les forces du régime bombardent les régions insurgées avec des missiles SCUD, comme en témoigne cette vidéo montrant un Scud qui n’a pas explosé à Raqqa, une place forte de l’Etat Islamique (Daesh) :
https://www.youtube.com/watch?v=CwPmBiw34lU&feature=p...

Jean René Belliard (auteur de Beyrouth, l'enfer des espions)

Commentaires

Je suis gênée cette fois de vous lire, et excusez moi Mr Beillard,

Vous, en tant qu universitaire et conseiller de la commission des affaires étrangères de la France( plutôt des affaires très étranges type fabuisiennes mais ceci n est pas absolument pas ni votre faute ni votre probléme), je me permets de vous transcrire un commentaire d un commentateur, navré d avoir oublié son nom et qu il me pardonne s il nous lise, qui avait écrit sur un autre site des blog.tdg.ch et qui disait ceci sur le "Régime" Syrien et ceci n est pas de mon fait:
--Je connais le Régime Ducan, le Régime Weight Watchers, le Régime sans sel pour les basses tensions, le Régime pour diabétiques et pour les dialysés rénaux, mais je ne connais pas ni un Régime Syrien ni un Régime hollandais...

Je connais respectivement un régime qui assassine ses agresseurs et eux ils n en font pas moins. Je connais aussi un régime hollandais hypocrite qui n est pas Mou mais un Régime "Mollet" faisant référence à Guy Mollet qui a exacerbé les tensions pour la guerre Algérie en 1950 puis aussi et de même en 1956 durant la Guerre Israel, France et la GB contre le Canal de Suez . Le nouveau "François" Mollet va dans le tropisme colonial d un amateur, dans l atlantisme de suiveur à l aveugle et dans le néo-impérialisme français d un scoot(ou de scoot) en 2014...

SVP, n utilisez plus ce terme "Régime" puis que vous parlez en introduction à votre blog que vous n avez pas d ennemis au proche orient et que vous ne parlez que de la vérité (universitaire ...)

Écrit par : Natacha | 24/07/2014

Les commentaires sont fermés.