23/07/2014

Dernières nouvelles de Syrie - 23 juillet 2014

Situation à Damas

Du côté des forces du régime
Les combats se poursuivent le long des lignes de front traditionnelles, dans les quartiers de Jobar et la localité de Zamalka, voisine de Jobar.
Cette vidéo montre la destruction d’une position de combat de l’Armée Syrienne Libre par l’armée du régime à Zamalka :
https://www.youtube.com/watch?v=cVcK6zN3NBo&feature=p...
Les forces du régime réussissent à détruire un tunnel des rebelles dans le quartier de Jobar :
https://www.youtube.com/watch?v=Hsgam1pTsmk&feature=p...

De l’autre côté (insurgés)
Il es difficile de savoir aujourd’hui où en sont les forces rebelles en raison de la grande confusion qui règne dans les rangs de la rébellion et aussi parce que l’opposition armée maintient désormais un embargo sur les informations.
Cette vidéo montre un membre de l’opposition expliquer la situation à partir du poste de combat d’Arfeh entre Jobar et le Stade des Abbassides :
https://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&...
L’oppostion affirme qu’elle ne cherche pas encore à prendre la place des Abbassides d’assaut mais à grignoter les positions du régime, immeuble après immeuble. L’objectif est d’épuiser les forces du régime, attirer de nouvelles troupes dans le quartier et obliger l’armée à dégarnir d’autres fronts pour défendre le centre de Damas :
Le jeudi 22 juillet, les forces du régime ont bombardé les positions rebelles et lancé un assaut qui a été repoussé. Les rebelles affirment avoir détruit un char du régime.
Vidéo prise à partir du quarier de Qaboun et montrant les forces du régime bombardant Jobar :
https://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&...

Bataille entre le Front Islamique (pro-saoudien) et l’ASL (Armée syrienne Libre) contre l’Etat Islamique (Daesh) au sud de Damas :
La bataille fait suite à l’expulsion des Jihadistes de l’EI de la Ghouta orientale (à l’est de Damas). Ceux-ci s’étant regroupés au sud de la capitale, l’offensive s’est poursuivie dans ce secteur et s’est terminée par une nouvelle expulsion des Jihadistes.
Le Front et l’ASL ont  mis en ligne deux vidéos après la prise du siège de l’Etat Islamique (Daesh) dans la banlieue sud de Damas :
Une grande quantité d’explosifs trouvée à l’intérieur du QG de Daesh, au sud de Damas, après sa prise par les rebelles de l’ASL :
https://www.youtube.com/watch?list=UUnigacRk8PMRKK47soehL...
Et de grandes quantités de nourriture :
https://www.youtube.com/watch?list=UUnigacRk8PMRKK47soehL...

Le Front Islamique et le Front al-Nosra lancent une campagne de moralisation dans le nord syrien
Le Front Islamique (pro-saoudien) et le Front al-Nosra (al-Qaïda) ont décidé de mener une campagne pour rétablir l’ordre et le respect de la loi dans les régions qu’ils contrôlent. Ils ont annoncé vouloir désormais lutter contre la corruption, la criminalité et la violence à Alep et Edleb.

Le Front Islamique  (pro-saoudien) demande une restructuration du Conseil Suprême Militaire
Après la destitution d’Ahmed Tohmé comme chef du gouvernement de l’opposition, l’Arabie saoudite continue de placer ses pions. Le Front Islamique, le plus grand groupe d’insurgés de Syrie,  financé et équippé par Riyad, vient d’appeler à une restructuration du Conseil Suprême Militaire pour rendre plus efficace la lutte contre le régime. Il y a fort à parier que les chefs du Front Islamique remplacent un certain nombre de membres du CSM dans un avenir proche. 
Le Front Islamique a réussi, au cours des derniers mois, à stopper la progression des forces du régime dans le nord-ouest et au sud-ouest de la Syrie et à résister aux efforts du régime pour déserrer l’étau du Front à l’est de Damas. Les rebelles du Front Islamique et de l’ASL ont même réussi à progresser au nord-est de la capitale, ce qui pourrait à terme remettre en question le contrôle du régime sur Damas.
Le Front islamique n’a pas réussi, cependant, à empêcher les Jihadistes de l’Etat Islamique de progresser dans certains secteurs du nord et de l’est syrien, notamment dans la province de Deir ez-Zhor, proche de l’Irak. Il faut dire que les victoires de l’Etat Islamique ont été facilitées par la désertion et le passage dans leurs rangs de nombreux combattants du Front al-Nosra (al-Qaïda)

Jean René Belliard (auteur de Beyrouth, l’enfer des espions)

Les commentaires sont fermés.