20/07/2014

Gaza : 13ème jour de guerre - 20 juillet 2014

Communiqué de l'armée israélienne
"Ce soir, la phase terrestre de l'opération « Bordure protectrice » s'étend avec des forces supplémentaires pour combattre le terrorisme dans la bande de Gaza et établir une réalité qui garantit aux Israéliens de vivre en sécurité".


85 miliciens du Hamas et du Jihad islamique tués depuis le début de l’offensive terrestre
Le nombre de combattants palestiniens tués depuis le début de l’offensive terrestre de « Bordure Protectrice », est d'environ 85. 13 militants ont également été faits prisonniers. Tsahal a découvert plus de 30 tunnels menant de Gaza à Israël. 450 postes de combat palestiniens ont été frappés.

L’armée israélienne a effectué 2500 frappes depuis le début des affrontements le 8 juillet
Selon le service de presse de l'armée, 2.500 frappes ont été réalisées par l’armée israélienne sur différentes cibles dans la bande de Gaza.
 
360 Palestiniens tués
Selon le dernier bilan du ministère de la Santé de la bande de Gaza, 360 personnes ont été tuées et 2250 blessées depuis le début de l’opération « Bordure Protectrice ».  .
 
1637 roquettes et missiles tirés par les Palestiniens
Selon l'armée israélienne, 1 637 roquettes et missiles ont été tirés depuis le 7 juillet.  1228 ont explosé en territoire israélien, 340 ont été abattus par le système de défense antimissile "Iron Dome ". Le reste est tombé dans la bande de Gaza. Les bombardements ont tué deux Israéliens, et blessé plus de 30 autres.

Le Hamas ne rend pas les armes comme en témoigne cette vidéo :
https://www.youtube.com/watch?v=XAPyeBEwwPI&feature=p...
 
Faits marquants du  20 Juillet 2014 - de minuit à 19h
 
00h00. Les médias israéliens ont rapporté qu’un soldat d’une unité militaire de chars de Tsahal a été grièvement blessé malgré le système de protection active "Meil Rouah" ou « windbreaker » qui protège les chars  Merkava.
(Le système de protection « Meil Rouah » avait été installé sur les chars Merkava pour les protéger contre les tirs de missiles antichars russes Kornet et Metis-M utilisés efficacement par le Hezbollah au cours de la guerre de 2006 entre Israël et le Hezbollah).
00h00. Tsahal a commencé à procéder à des bombardements intensifs tout au long de la bande de Gaza. L’armée de l’air a effectué de nombreux raids. 15 combattants du Hamas auraient perdu la vie dans les bombardements. La marine israélienne a également attaqué le camp de réfugiés de Shati, dans le nord de la bande de Gaza.

Cette vidéo montre une unité des forces spéciales israéliennes demandant l’autorisation d’attaquer un tireur de roquettes qui vient d’être repéré. La cible est mise hors de combat.
https://www.youtube.com/watch?v=BD1Car4Qx-U&feature=p...

De 00h15 à 3h00. Les bombardements n’empêchent pas les Palestiniens de poursuivre leurs tirs de roquettes sur le district de Sdot Néguev, Hof Ashkelon et Shaar HaNegev.
05h00. Le Bureau de presse des Forces de défense israéliennes a annoncé l'expansion de la phase terrestre de l'opération "Bordure Protectrice" et l’entrée de forces supplémentaires dans la bande de Gaza.
De 05h30 à 6h00. Poursuite des tirs de roquettes palestiniennes sur le territoire du districtl d’Eshkol et Shaar Hanegev.

Deux soldats de Tsahal morts au combat
Le bureau de presse de l’armée israélienne a annoncé la mort de deux autres soldats de Tsahal. Il s’agit du sergent Bnayagu Rubel (20 ans) de Holon et du sous-lieutenant Bar Rahab (21 ans) du corps du génie. Ils ont été tués par un missile antichar. Ce qui porte à sept le nombre de soldats israéliens tués depuis le début de l’opération « Bordure Protectrice ».

0h600. L’armée de l’air israélienne a attaqué la maison d'un militant du Hamas Khalil Hayy. L’'attaque a tué six personnes, dont le propre fils de Khalil Hayy.
De 07h00 à 8h00. Les roquettes palestiniennes continuent de tomber sur Shaar Hanegev et Eshkol et près d’Ofakim. Pas de victimes.

Massacre dans le quartier de Chajaya, à l’est de Gaza ville
Les chars de l’année israélienne ont procédé ce matin à un intense bombardement des secteurs est de la ville de Gaza, et notamment le quartier de Chajaya proche de la frontière israélienne. Les bombardements ont tué au moins 62 Gazaouis et blessés près de 600 autres. Les ambulances des secouristes n’ont pu porter secours aux victimes en raison d'intenses tirs de chars israéliens. Une équipe d’al-Jazeera a pu se rendre sur place et filmé les corps jonchant une rue tandis que les habitants fuyaient. On apprendra plus tard que treize soldats d'élite de la brigade israélienne Golani avaient été tués au cours de combats dans ce quartier considéré comme une place-forte du Hamas.

08h00. Tsahal a découvert et détruit un tunnel menant de la bande de Gaza au kibboutz de Nativ-Asar. C'est le plus long tunnel découvert à ce jour :
Vidéo montrant la découverte d’un tunnel sous une maison à Gaza :
https://www.youtube.com/watch?v=_-WryT5Szzw&feature=p...
Vidéo montrant la destruction d'un tunnel
https://www.youtube.com/watch?v=3nMz1Clp2FU&feature=p...
08h00. Le Bureau de presse du gouvernement a averti les journalistes se trouvant dans la bande de Gaza, qu’Israël ne peut  pas assurer leur sécurité.
09h00. Tirs de roquettes sur Beersheba et les zones de Hatzerim et Bnei Shimon. Deux roquettes sont touchées par le système de défense antimissile "Iron Dome". Les brigades Ezzedine al-Qassam  affirment avoir tiré  quatre missiles Sejjile de 55 mm lancés contre la colonie de Beir Sabeh.
Vidéo montrant ce qu’est un missile Sejjile de fabrication iranienne :
https://www.youtube.com/watch?v=f4KRKm2sk10&feature=p...
De même, un missile a été tiré contre Tel Aviv et a explosé non loin de l'université de Tel-Aviv qui a été atteinte pas ses débris.
La télévision syrienne al-Mayadeen révèle qu’un kamikaze s'est fait exploser contre un char israélien le détruisant totalement, ce qui porte à huit le nombre de blindés militaires israéliens détruits. La télévision n’a pas précisé le sort de l’équipage ni l’unité à laquelle il appartenait.
11h00. Nouveaux tirs de roquettes sur Rishon Lezion, Netivot, Ashkelon, le District de Hasharon, le district de Hof Ashkelon, OTEF Aza.
Le Hamas et le Jihad islamique auraient perdu 130 combattants au cours des combats avec Tsahal, selon un communiqué de l’armée israélienne.
57 soldats de Tsahal sont soignés pour blessures dans les hôpitaux. 8 d'entre eux sont dans un état grave.
12h25. Le Hamas a annoncé, dimanche 20 juillet, qu’il était favorable à une trêve humanitaire de trois heures proposée par le Comité international de la Croix-Rouge (CICR) pour évacuer les morts et les blessés.
"Le CICR a contacté le mouvement Hamas et proposé de négocier une trêve humanitaire de trois heures pour permettre aux ambulances d'évacuer. Le Hamas l'a acceptée", a déclaré dans un communiqué le porte-parole du mouvement, Sami Abou Zouhri.
"Le Hamas a donné son accord, a poursuivi le porte-parole du mouvement mais l'occupant l'a refusé".  En fait, Israël a fini par accepter mais la trêve n’a pas tenue et les combats se sont poursuivis.
14h00. Les roquettes continuent d’arriver sur Beersheba, Hof Ashkelon et Sha'ar Hanegev. Une maison a été atteinte dans le secteur d’Eshkol. Personne n’a été blessé mais le bâtiment a subi d’importants dégâts.
L'armée israélienne a démenti les rumeurs concernant l’enlèvement d’un soldat à Gaza.
15h30. Le Bureau de presse de l'armée israélienne a indiqué que deux combattants palestiniens ont surgi d’un tunnel dans le nord de la bande de Gaza pour attaquer un détachement de l’armée. Les deux Palestiniens ont été tués tandis qu’un soldat israélien était blessé. 
17h00. Les tirs de roquettes se sont poursuivis sans discontinuer sur  Zikim, Carmen, Ashkelon, Beersheba, Netivot et un certain nombre de colonies le long de la frontière avec Gaza. Au moins quatre roquettes sont tombées sur Netivot dans des terrains vagues. Cinq missiles ont atteint Beersheba, explosant dans des terrains en friche. Au moins deux roquettes ont visé Ashkelon. L’une d’elles a été touchée par le système antimissile "Iron Dome".
17h30. Les sirènes retentissent à Beersheba, Omer et d'autres localités du Néguev.
L’armée israélienne a détruit un réseau de six tunnels avec des dizaines d’affleurements.

Treize soldats d’élite de la Brigade Golani tués dans la nuit du 19 au 20 juillet
18h00. Un porte-parole de l’armée israélienne vient d’informer sans plus de précisions sur les conditions que treize soldats de la brigade Golani avaient été tués dans la nuit du samedi 19 au dimanche 20 juillet dans la bande de Gaza. L’Etat-major israélien aurait tenté d’atténuer les nouvelles des pertes en se bornant à annoncer la mort de quatre soldats dans un premier temps avant de donner l’information de la mort de treize soldats de la brigade Golani.
Le colonel Rosan Aliyan qui commande la brigade Golani a été grièvement blessé au cours des combats et évacué vers un hôpital. Il réclamait aussitôt l’autorisation de retourner à la tête de ses soldats sur le terrain malgré l’interdiction des médecins. 
Les treize soldats auraient été tués lors de combats dans le quartier de Chajaya. Ce quartier était particulièrement ciblé par l’armée israélienne car il s’agit d’une place forte du Hamas. Ce quartier abrite des stocks importants de roquettes et d’usines d’armement. Un grand nombre de tunnels ont été creusés sous ce quartier en direction d’Israël, distant de 2km, face à un secteur où se trouve le kibboutz Nahal Oz. Tsahal a l’intention de « nettoyer » trois autres bastions du Hamas situés dans la ville de Gaza: Shaati, Al Bureij et Nuseirat.

Le Hamas revendique la capture d’un soldat israélien
Le soldat de la brigade al-Golani, dont le nom de famille est Aaron, aurait été capturé par les brigades Ezzedine al-Qassam lors des combats, dimanche matin, dans le quartier de Chajaya
https://www.youtube.com/watch?v=WyGtk5z_9MI&feature=p...
La rumeur qui courait depuis le début de la journée a commencé par être démentie par l’armée israélienne. Mais en fin de soirée, l’armée ne confirmait ni n'apportait de démenti à la nouvelle, se bornant à indiquer que l’information était en cours de vérification.

19h48. Huit autres Palestiniens tués dimanche soir par une frappe aérienne.
Huit Palestiniens ont été tués au cours d'une frappe aérienne sur la ville de Gaza. 15 autres personnes ont été blessées au cours du même raid.

95 Palestiniens tués dimanche 20 juillet
95 Palestiniens ont été tués au cours des combats et des bombardements du dimanche 20 juillet, dont 62 dans le quartier de Chajaya.

Vidéo de l’armée israélienne
L’armée israélienne sous pression en raison du nombre important de victimes collatérales explique ses procédures de tirs :
https://www.youtube.com/watch?v=j16xIxZdqgg&feature=p...
 
Stratégie du Hamas dans les bastions urbains de Gaza
Le Hamas s’est préparé à une invasion de la Bande de Gaza par l’armée israélienne en creusant de nombreux tunnels. Il a également réparti de petites unités de commandos lourdement armés de roquettes antichars sur les voies de pénétration des forces blindées israéliennes.
Samedi 19 juillet, ces commandos ont tiré 10 roquettes antichars. Sans leur armure windbreaker (Meil Rouah en israélien) de nombreux chars auraient été détruits et le nombre de victimes beaucoup plus élevé.

L’enjeu de la bataille est le système sophistiqué des tunnels palestiniens
L’enjeu de la bataille actuelle entre les forces israéliennes et le Hamas est le système de tunnel que les équipes de démolition de Tsahal ont reçu comme mission de détruire entièrement. Il s’agit d’un système extrêmement complexe et sophistiqué, conçu pour permettre d’échapper aux bombardements israéliens
Environ 16 000 hommes, environ 15 pour cent des effectifs israéliens, ont été affectés à la destruction de ces tunnels. Le gouvernement israélien n’arrêtera pas son offensive tant qu’il n’aura pas atteint cet objectif et il faut s’attendre à des combats très rudes dans les prochaines heures et jours.

Aucun des deux belligérants n’a pas l’intention de cesser le combat
Pour l’instant, le Hamas tient bon, même sous le martèlement implacable de leur infrastructure militaire par l’armée de l’air et l'artillerie israéliennes.
Les leaders du Hamas pensent qu'ils peuvent résister pendant encore 4 à 6 semaines, tout en poursuivant leurs tirs de roquettes et missiles contre la population israélienne.
Les Israéliens ne s’attendaient pas à une telle résistance. Ils viennent de décider, samedi soir 19 juillet, la mobilisation de 50 000 nouveaux réservistes et un grand nombre de brigades d'infanterie ont fait mouvement vers la bande de Gaza au cours de la nuit. D’autres vont les rejoindre dimanche. Ces forces supplémentaires sont destinées à lancer la seconde phase de l'opération de Tsahal à l’intérieur de villes densément peuplées de Gaza.
 
Aucune chance pour une quelconque médiation actuellement
Pour Israël, l’objectif de la destruction des tunnels n’est pas encore atteint et pour le Hamas, la résistance est encore possible.  Les Américains l’ont compris et c’est la raison pour laquelle l'administration Obama a décidé de rester en dehors des tractations pour un cessez-le-feu et de laisser Egypte s’occuper de la crise. Le Secrétaire général de l'ONU Ban Ki-Moon, a, lui aussi, tiré la même conclusion et déprogrammé une visite dans la région, la  reportant indéfiniment. Le ministre français des AE ne semble pas avoir tiré la même conclusion.
On peut d’ailleurs s’interroger sur le réalisme des tentatives de médiation occidentales telles qu’on a pu les observer lors des derniers conflits : l’Ukraine et le Moyen Orient. Les Occidentaux, au lieu de s'assurer les moyens d'un dialogue utile, ont commencé par mettre le président russe, Vladimir Poutine, en quarantaine. Les dirigeants occidentaux ont commis (à mon avis) l'erreur de se rendre aux Jeux Olympiques ou de venir à Sotchi pour le G-8. Cela leur aurait pourtant permis une négociation "les yeux dans les yeux", comme on aime dire en France, et, éventuellement, convaincre le dirigeant russe de cessez de soutenir les séparatistes de Novorossia. Il se passe exactement la même chose à Gaza. On ne négocie pas avec le Hamas sous prétexte qu'il s'agit d'une organisation terroriste. Bien ! Mais alors quelle chance pense-t-on avoir en discutant seulement avec les Egyptiens ou Mahmoud Abbas pour convaincre le Hamas, donc une organisation terroriste comme on le dit, d’accepter un cessez-le-feu ? Ignore-t-on dans les chancelleries occidentales que  l’Egypte n’est pas l'amie du Hamas, peu s’en faut ? Et fait-on mine de croire que Mahmoud Abbas a une quelconque influence sur les dirigeants du Hamas ? Il faudra peut être un jour se résoudre à adresser la parole avec les personnes directement concernées au lieu de porter des jugements de valeur avant d’entamer une négociation « réaliste ». Et si les diplomates rechignent à discuter avec des "terroristes", il y a des spécialistes pour ça. Ce sont les hommes des "services". Ce sont eux qui parlementent régulièrement avec d'autres "terroristes" pour obtenir la libération d'otages. C'est d'ailleurs ce qu'a fait Israël en envoyant en Egypte un responsable du Shin Bet pour participer à une négociation sur un éventuel cessez-le-feu.

 Jean René Belliard (auteur de Beyrouth, l'enfer des espions)

10:32 Publié dans Gaza, Hamas, Israel | Lien permanent | Commentaires (3) | | | | |

Commentaires

"Gaza : 13ème jour de guerre"

13ème jour de massacre oui.

Écrit par : Marcel | 20/07/2014

La diplomatie des occidentalopithèques est catastrophique. Ne pas parler à Poutine alors que nous parlons à des rois et princes sanguinaires des théocraties de l'islam, est extrêmement dangereux pour la paix du monde.

Poutine est de ce fait devenu le maître incontestable de sa géo-politique avec comme arme les énergies fossiles et sont talent.

Nous avons ce Fabius qui comme la grenouille de l'Elysée veut se faire aussi grosse que le boeuf. Ils n'en non pas les moyens intellectuels, ni les moyens financiers, à moins de prendre l'argent dans notre poche, d'ailleurs ils ne s'en privent pas.

Un musulman, c'est un islamiste au repos, un môôôdéré, voilà nos futurs maîtres à penser:

http://www.islam-et-verite.com/pages/pages-cachees/islam/femme-et-islam/le-musulman-est-procureur-juge-et-bourreau-de-sa-femme-coran-4-34.html

Toutes les femmes du monde doivent se révolter contre les hommes et leurs bouquins, n'ayant rien de sacré. Qu'elle les mordent le moment venu, et fort....

Écrit par : Pierre NOËL | 20/07/2014

Cher Mr Beillard,
Vous nous avez dit une donner des conseils à la Commission des affaires étrangères Française.
J ai entendu hier que le Chef de la Diplomatie étrangère, Mr Laurent Fabuis avait déclaré (en Jordanie) qu il "faudrait que le Qatar use de son influence sur le Hamas pour que ce dernier arrête de lancer des roquettes sur Isreal afin d instaurer la paix"" . Et Mr Fabuis, ne devrait il pas user aussi du poids que le Quai d Orsay a entre autres sur Netanayou? Et Mr Hollande, fait il quelque chose d intéressant à ce sujet sans soutenir Tsahal le matin puis les deux belligérents le soir une fois que le central téléphonique de l Elysée avait explosé dans l après midi par des contestations?

Osé je dire: Dans quel état d enfumage Mr Fabuis nous mène t il? Le monde est un peu débile mais pas à ce stade quand même.

Le problème est partiellement les roquettes lancées, hélas, sur des civils israeliens innocents (de toute confession ou sans confession..) mais le noeud du problème est le comportement criminel de l Occupant vis à vis des Occupés.

Si sa déclaration précitée tomberait dans la même ligne que son soutien à tout genre de terrorisme autant de Netanayou vis à vis des civils gazaouis qu Al Nosra (=Al Qaida) pour son "bon boulot en Syrie" que son soutien aux ""Nos Amis de la France, les Rois et Emirs" bien infréquentables et qui sont aussi contre les peuples Palestinien, Syrien, Irakien...etc ...alors je perds mon Nord..et j arrêterais d embêter ce site respectable et instructif avec mes questionnements ..

Merci.

Écrit par : Adra | 20/07/2014

Les commentaires sont fermés.