19/07/2014

12ème jour de la guerre entre Israël et Gaza

L'armée israélienne poursuit son offensive terrestre en bordure de la bande de Gaza et ses bombardements. 


1600 objectifs ont été pris pour cible
Selon le service de presse de l'armée israélienne, plus de 1600 objectifs situés dans la bande de Gaza ont été « traités » depuis le début des affrontements, le 8 juillet.

Les Palestiniens ont tiré 1637 roquettes et missiles
Les Palestiniens ont tiré en direction d’Israël 1 637 roquettes. 1228 d'entre eux ont explosé sur le territoire israélien, 340 missiles ont été abattus par le système de défense antimissile "Iron Dome ", le reste est tombé à l’intérieur de la bande de Gaza. 

Bilan au matin du 19 juillet de l’opération terrestre
L’armée israélienne a eu un tué, le sergent Eitan Barak, et dix blessés.
Les roquettes et missiles palestiniens ont tué un Israélien et blessé une trentaine d’autres.
Selon le dernier ministère de la Santé de la bande de Gaza, 306 personnes ont été tuées et 2230 blessées depuis le 8 juillet.
Selon des sources palestiniennes, les raids aériens et combats terrestres contre la bande de Gaza ont tué au moins 20 personnes, dont une femme et un adolescent de 13 ans, au cours de la nuit du 18 au 19 juillet.

Les Palestiniens poursuivent leurs tirs malgré l’opération terrestre
Depuis le début de l'opération terrestre, les Palestiniens ont tiré 135 missiles. 87 ont explosé en territoire israélien. 40 missiles ont été abattus par "Iron Dome". L’un des missiles a touché un jardin d'enfants à Gan Yavné, et une maison a été endommagée dans le district de Shaar Hanegev.

Faits marquants de la nuit du 18 au 19 juillet 
Au cours de la nuit du 18 au 19 juillet, l’armée israélienne a frappé 240 cibles sur le territoire de Gaza. Les soldats hébreux ont détruit 20 tunnels, dont huit sur le territoire israélien. 40 combattants du Hamas ou du Jihad islamique auraient été tués au cours des combats et vint autres auraient été faits prisonniers.
Les Palestiniens n’ont pas cessé de tirer roquettes et missiles pendant toute la journée. De nombreuse localités du sud d’Israël et du Néguev occidental, comme Dimona ont été visées à de nombreuses reprises.
01h30. Des membres des brigades Ezzedine al-Qassam, armés de fusils d’assaut et de lance-roquettes RPG, ont surgi d’un tunnel depuis Gaza pour tenter de se faufiler dans une des colonies de peuplement du district d'Eshkol, tuant deux soldats: Le Sergent Bersano Adar (20 ans), de Nahariya et le Major Amotz Greenberg (45 ans), de Hod Hashorn, ont été tués au cours de l’accrochage. Un membre du commando  palestinien a également été tué. L’armée de l’air israélienne est intervenue pour repousser le reste du commando.
05h00. Les «Brigades Ezzedine al-Qassam (branche armée du Hamas) ont revendiqué la responsabilité du lancement de cinq roquettes vers Ashdod.
11h00. Un bâtiment a été frappé et incendié par un missile dans le district de Hof Ashkelon.
Cinq soldats israéliens ont été blessés au cours des combats à l’intérieur de la bande de Gaza.
12.00. Plusieurs tirs de missiles ont été effectués par les Palestiniens en direction du site nucléaire de Dimona. Trois missiles ont explosé dans des terrains vagues. L’un deux a blessé cinq habitants d’un village bédouin et l’un d’eux est décédé des suites de ses blessures.

Les civils israéliens observent les combats de l'autre côté de la frontière
Israéliens regardant les combats à Gaza.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Pendant ce temps, de nombreux civils israéliens se sont rassemblés de l'autre côté de la frontière, dans la nuit du 18 au 19 juillet, pour observer les combats et les bombardements à l'intérieur de Gaza.

Jean René Belliard (auteur de Beyrouth, l'enfer des espions)

08:17 Publié dans Gaza, Hamas, Israel | Lien permanent | Commentaires (0) | | | | |

Les commentaires sont fermés.