18/07/2014

11ème jour du conflit entre Israël et Gaza

Des blindés, des pièces d'artillerie et des unités d'infanterie avaient été déployés à la frontière entre Gaza et Israël ces dix derniers jours. 18.000 réservistes ont encore été mobilisés pour porter le total des troupes israéliennes à 65.000 soldats.

Vers 22h00 (19h00 GMT), l'armée israélienne a commencé à bombarder la bande de Gaza par air, mer et par des tirs de chars massés à la frontière.
Il s'agit de la première intervention terrestre israélienne depuis l'opération "Plomb Durci" de 2008-2009, qui avait fait plus de 1.400 morts palestiniens


Affrontements directs à Rafah et Khan Younès
Des combats directs ont lieu entre Israéliens et Palestiniens dans les régions de Rafah et Khan Younès (sud). . Les chars israéliens se sont infiltrés dans la localité de Beit Hanoune au nord de la bande de Gaza sur une profondeur d’un kilomètre.

entrée de nuit.jpg
















 

Déjà 21 morts palestiniens depuis de l’offensive terrestre
21 palestiniens ont été tués depuis le lancement de l’incursion, ce qui porte à 262 le nombre de palestiniens tués depuis le mardi 8 juillet.

Un mort parmi les soldats israéliens
Le soldat a été tué dans "des actions opérationnelles", commente le porte-parole de l’armée israélienne. Selon les informations, le soldat aurait été tué au moment où son véhicule a été atteint par un missile antichar à Beit Lahia, au nord de la Bande de Gaza. L’explosion aurait également blessé 2 soldats. Le soldat tué est le sergent Eitan Barak (20 ans). Deux autres soldats ont été blessés lors d'un autre accrochage.
 
Objectif israélien : Détruire les tunnels
gilad.jpgLe ministre de la Communication, Gilad Erdan, affirme que l’objectif de l'opération israélienne est de "détruire les tunnels" du Hamas. L’occupation totale de la Bande de Gaza n’est pas l’objectif mais "qu'on peut en arriver là", a-t-il ajouté.
Le premier ministre israélien Benjamin Netanyahu assure que l'objectif est "d'infliger un coup significatif aux infrastructures du Hamas". Il a expliqué qu’il s’était résolu à donner l’ordre de lancer l’opération terrestre « après que le Hamas ait refusé d'accepter le plan égyptien pour un cessez-le-feu et la poursuite des tirs de roquettes sur Israël".

Le Hamas menace israël de conséquences incalculables
Le Hamas a dénoncé "une étape dangereuse, dont les conséquences sont incalculables".
"Israël va payer un prix élevé. Le Hamas est prêt à la confrontation", a déclaré le porte-parole du Hamas à Gaza, Fawzi Barhoum dans un communiqué.
mechaal.jpgLe chef du Hamas en exil Khaled Méchaal a estimé pour sa part que l'offensive terrestre était vouée à l'échec :
"Ce que l'occupant israélien n'a pas réussi à réaliser par ses raids aériens et maritimes, il ne le réalisera pas par son offensive terrestre qui est vouée à l'échec", a-t-il dit.
"Nous avons des revendications claires: mettre fin à l'agression et aux punitions collectives contre notre peuple dans la bande de Gaza et en Cisjordanie ainsi que la fin totale du siège de Gaza", a-t-il ajouté.

Khaled Mechaal rappelle l’objectif du Hamas :
Pour le chef du Hamas, "l'origine du problème est l'occupation israélienne et la construction de colonies". Il a rappelé que les Palestiniens étaient "déterminés à s'en débarrasser tôt ou tard".

GazaBigWar.jpg
 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Jean René Belliard (Auteur de Beyrouth, l'enfer des espions)

09:59 Publié dans Gaza, Hamas, Israel | Lien permanent | Commentaires (11) | | | | |

Commentaires

"Pour le chef du Hamas, "l'origine du problème est l'occupation israélienne et la construction de colonies". Il a rappelé que les Palestiniens étaient "déterminés à s'en débarrasser tôt ou tard"."

Cela n'équivaut pas cependant à la "destruction d'Israël" comme c'est sous-titré dans votre billet.

Écrit par : Marcel | 18/07/2014

Marcel, je sais que vous ne me croirez pas et je le comprends.

Donc je vous invite à les croire eux, en relisant la charte du Hamas. Il y a aussi des résumés sur plein de sites mais je préfère la traduction littérale et universitaire:

http://iremam.cnrs.fr/legrain/voix15.htm

Elle est explicite.

Je vous rappelle que lors de la manifestation des pro-palestiniens à Genève samedi dernier, une pancarte affichait "Israel will be deleted". Personne ne s'est désolidarisé de cette affiche ou a demandé à son auteur de la retirer. Elle fait donc bien partie du programme.

Écrit par : archibald | 18/07/2014

Je vous écrit depuis Ashdod et j'ai passé une bonne partie de la matinée depuis un point d'observation surplombant Bei Lahiya et Beit Hannoun, il ne m'a semblé que des confrontations se déroulaient dans le coin, simplement des prises de positions de Tsahal sur le terrain et quelques explosions de, sans doute, des installations du Hamas, cependant avec mes jumelles, pas vu de combat terrestre, cela contrairement à ce que déclaraient plusieurs médias.

Ce soir, depuis Ashelon, on voit des éclairages très puissants provenant de fusées éclairantes et les infos de Tsahal parlent d'environ 40 militants du Hamas éliminés, la plus part étaient dans des bunkers et autres caches au sud et au nord de la bande de Gaza.

Selon un responsable de la logistique de Tsahal, jamais autant de gazaouis n'avaient autant collaborés avec les renseignements israéliens, ce qui facilite considérablement les interventions terrestres et il semblerait de les langues se délient, le Hamas serait prit entre la population de Gaza et Tsahal, plusieurs membres de l'organisation terroriste auraient fuis la ville de Gaza pour se rendre auprès des soldats israéliens.

Ce qui semble arranger le Fatah et son président Abbas, selon des sources politiques, le président Abbas aurait décroché son téléphone à plusieurs reprises pour s'entretenir avec des responsables politiques de la Knesset.

Pendant ce temps, le numéro 1 du Hamas, depuis son palace au Qatar, continuerait ses menaces envers l'état d'Israël en déclarant que les brigades armées du Hamas attendent l'armée israélienne sur le terrain, cependant, pour l'instant, mis à part les tentatives de fuites échouées de plusieurs responsables du Hamas, pratiquement aucun combattant fait barrière aux avancées de Tsahal dans la bande de Gaza.

Écrit par : Simon | 18/07/2014

Mechaal est le caniche du Qatar.
Quand le Qatar ou la Saoudie ou Fabuis se mêlerait, soyez sûrs que cela ferait des morts côté palestinien ou arabe, hélas, 10 fois plus que côté israelien, hélas aussi.
Les Ultra en Israel, les barbus dégénérés conduisent au génocide des palestiniens, main dans la main même si ces barbus hurlent avec leur Allhao Wakbar ( c est du cinéma )qu ils sont "anti-sionistes" ..

Il faut juger à l oeuvre:Les palestiniens ont payé lourdement et continueraient à le faire ainsi que les israeliens surtout les jeunes dégoûtés

NB: Je suis maudite sur ce site par Mr JR Beillard ce qui me chagrine.

Écrit par : Sara | 19/07/2014

On continue à accuser Israël malgré tout ce que nous pouvons apporter comme preuves:

Le porte-parole du Hamas : “nous menons les Palestiniens à la mort”

Publié le : juillet 14, 2014

Le porte-parole de Hamas s’est exprimé à plusieurs reprises durant l’Opération Bordure Protectrice, lancée par Tsahal le 12 juin afin de stopper les tirs de roquettes s’émanant de la bande de Gaza. Ses mots révèlent la sinistre façon dont le Hamas abuse de ses civils en les mettant intentionnellement en danger.

Le porte-parole du Hamas à Gaza, Sami Abu Zuhri, a déclaré hier (13/07/14) dans une interview donnée à Al Aqsa, chaîne de télévision officielle du Hamas :

Au-delà de la provocation du Hamas qui a tiré plus de 1000 roquettes sur Israël depuis le début de l’Opération Bordure Protectrice, Abu Zuhri s’est aussi référé à la politique de l’organisation politique d’utiliser la population comme bouclier humain. Dans la vidéo suivante, Abu Zuhri admet clairement que le Hamas fait usage de cette politique inacceptable.

Dans les images ci-dessous, le porte-parole du Hamas fait référence aux annulations de frappes de Tsahal lorsqu’il y a la présence de civils, évitant ainsi au maximum les pertes civiles.
http://youtu.be/UNX70CmMXns

Un exemple d’une frappe annulée est montré dans la vidéo ci-dessous. Vous pouvez y voir Tsahal pratiquant la technique du “roof knocking” : les avions de l’Armée de l’Air tire une bombe assourdissante, inoffensive, au dessus d’un immeuble, qui avertit les civils d’une frappe imminente due à la proximité d’armes (caches d’armes ou autres cibles terroristes).

Dans la vidéo ci-dessous, les résidents évacuent leurs maisons après le “roof knocking”, mais il est ensuite possible de voir que beaucoup d’autres civils montent sur le toit et forment un bouclier humain.
http://youtu.be/3jHl0T_Tqsc

La pratique du Hamas consistant à inciter les Gazaouis à rester dans leurs maisons a déjà causé plusieurs morts.

http://tsahal.fr/2014/07/14/le-porte-parole-du-hamas-nous-menons-les-palestiniens-la-mort/

"NB: Je suis maudite sur ce site par Mr JR Beillard ce qui me chagrine."

Vous n'êtes pas la seule à être modérée!

Écrit par : Patoucha | 20/07/2014

@Patoucha
Ouff, Merci , vous m avez comprise, vous, sur le point des Barbus..

Écrit par : Sara | 20/07/2014

Sara,

Les barbus juifs ne sont pas les barbus de l'islam. Ils ne revendiquent que le droit d'aller prier dans les lieux saints; ce qui leur est refusé dans la plupart des cas lorsque le lieu est sous autorité arabe.

Je vous rappelle que l'accès au mur des lamentations leur était interdit sous l'autorité jordanienne, que la Jordanie a dynamité les principales synagogues historiques de la vieille ville de Jerusalem pour effacer toute trace de présence juive, que sous l'autorité palestinienne, les lieux historique juifs sont devenus musulmans (le tombeau d'Abraham, par exemple). Et je ne vous parle pas de l'attentat contre la synagogue de la Ghriba à Djerba et de toutes les exactions subies par les chrétiens et les juifs en terre d'Islam.

Les barbus juifs refusent de porter les armes, eux !

Quand au génocide du peuple palestinien, c'est un fantasme de propagande puisque, selon l'UNRWA, la population palestinienne a été multipliée par 10 en 60 ans. De plus, une telle horreur n'a jamais été tentée, voire proposée ou même simplement envisagée par Israël.

Parlant de génocides ou d'annihilations réels, je vous invite à vous pencher sur le sort des chrétiens coptes d'Egypte et des chrétiens chaldéens d'Irak, par exemple, qui subissent des horreurs de la part des islamistes.

Écrit par : archi-bald | 19/07/2014

Archi-bald, on nous a appris à l école que le Génocide n est pas seulement:

--Tuer dans le sens propre du mot.

--Tuer les conditions de vie et des droits des humains de vivre décemment, d être respectés et non pas traités comme à Gaza et à Cisjordanie moins que des chiens et ça dure..

Selon Wiki: L'article 2 de la Convention pour la prévention et la répression du crime de génocide adoptée par l'assemblée générale des Nations unies, le 9 décembre 1948, affirme entre autres:aligna c:
c) Soumission intentionnelle d un groupe à des conditions d'existence devant entraîner sa destruction physique totale ou partielle

--Tirer des roquettes sur des citoyens civils israiliens (juifs, musulmans ou n importe confessions ou âge) qui sont tous innocents est criminel et doit être puni et châtié.

A la fin, c est choquant votre argument cynique que les palestiniens se sont multipliés par 10 depuis 60 ans donc selon vous, génocide n existe pas. Toute proportionnalité à respecter ,quoi dire sur le génocide des Arméniens par les turques il y a 100 ans comme des nationalistes turques avaient fait allusion : il n y a pas eu de génocide car les ventres des arméniennes continuent à donner naissance à des arméniens?

Par contre, là où je vous donne parfaitement raison et je vous remercie de l avoir souligné est que les barbus islamiques sont entrain de faire le Vrai Génocide des Arabes( génocide selon l origine surtout religieuse Chiite contre sunnite ou sunnites contre sunnites...

Écrit par : Sara | 19/07/2014

Je crois que vous avez mal interprété "les barbus".....Sara faisait allusion aux islamistes du groupuscule terroriste Hamas.

Écrit par : Patoucha | 20/07/2014

@Sara

Lors d’une Conférence de Presse tenue à Vienne (Autriche) le 15 juillet 2014 le Secrétaire d’état américain John Kerry condamne le Hamas, enfin….

«Je ne peux que condamner avec la plus grande fermeté les actions du Hamas, lorsqu’il continue de manière outrancière à lancer ses roquettes et missiles sur Israël, au mépris des efforts de bonne volonté déployés pour parvenir à un cessez-le-feu. Cessez-le-feu auquel l’Egypte et Israël se sont immédiatement associés et auquel la communauté internationale a apporté son ferme soutien, exprimant ainsi la nécessité impérieuse d’y parvenir.

En même temps la région est exposée à de grands risques et à une escalade accrue de la violence. Nous ne voulons pas de cela. Personne n’en veut, y compris Israël. Mais Israël a le droit de se défendre et il est important, pour le Hamas de ne point provoquer délibérément Israël, en essayant de jouer un jeu politique destiné à marquer le plus grand nombre de points auprès des opposants de l’organisation. Pour ce faire le Hamas met en danger la vie de ses populations innocentes, qu’il cache dans des immeubles et qu’il utilise comme boucliers humains. Ces actes contreviennent aux lois de la guerre. Et c’est la raison pour laquelle le Hamas est une organisation terroriste.

Nous devons garder en mémoire l’enjeu qui se joue ici, et nous continuerons à œuvrer pour obtenir un cessez-le feu. La raison pour laquelle je rentre à Washington maintenant et ne vais pas en Egypte, est qu’une offre a été mise sur la table. Nous croyons qu’il est important de donner une chance à cette offre et je continue de penser que peut-être la raison pourrait l’emporter, dans la mesure où l’aile politique pourrait négocier avec l’aile militaire et que l’Egypte pourrait avoir quelques moyens de pression. Voyons ce qui va se passer.

Mais, nous (les Etats-Unis) sommes prêts, comme toujours, le Président Obama l’a encore répété, à faire tout ce qui est en notre pouvoir pour aider les parties à travailler conjointement et créer un climat propice à de vraies négociations, pour enfin discuter de chacun des sujets qui opposent les parties. Et nous nous tenons prêts à cette éventualité. Je suis disposé à retourner dans la région demain s’il le faut, dans les prochains jours et autant de fois qu’il le faudra, pour mettre en œuvre toutes les chances de réussite, au cas où cela ne marcherait pas du premier coup. Mais les Egyptiens méritent, ils méritent vraiment qu’on leur accorde le temps et la marge de manœuvre nécessaire pour faire aboutir leur initiative de paix. Et nous espérons vraiment qu’elle sera menée à bien.

Nous exhortons toutes les parties à apporter leur soutien à ce cessez-le-feu. Et nous demandons à tous les membres de la communauté arabe, comme l’a fait hier au Caire, la Ligue arabe, de continuer à exercer des pressions sur le Hamas afin qu’il accepte de faire ce qu’il faut, à savoir, cesser les violences, s’engager dans une négociation légitime et assurer la protection de sa population qu’il semble trop enclin à mettre en danger ».

source Nosnondits

Écrit par : Patoucha | 20/07/2014

Les commentaires sont fermés.