17/07/2014

Nouvelles de l’Irak – 17 juillet 2014

L'armée irakienne repousse une attaque dans le nord de l’Irak
Les combattants de Daesh, l’Etat Islamique, ont tenté de s’emparer, mercredi 16 juillet, de la localité d’Amerli, à une dizaine de kilomètres de la place-forte islamiste de Souleimane Bek, et située à 175km au nord de Bagdad. Amerli a une population en majorité turcomane.
Les forces irakiennes ont du appeler l’aviation en renfort pour repousser l’offensive menée sur trois côtés de la ville. 15 insurgés sunnites auraient perdu la vie dans les combats.

Les combats entre Daesh et l’armée se poursuivent au nord de Baqouba
Ces combats ont fait deux morts et 11 blessés parmi les forces irakiennes.

…et continuent entre Daesh et les Peshmergas kurdes
Les combats ont éclaté mercredi 16 juillet entre les Peshmergas et les Jihadistes de Daesh. Les combats ont fait deux tués parmi les Peshmergas tandis que les Jihadistes perdaient une vingtaine de combattants.
Les combats se poursuivaient le jeudi 17 juillet et on apprenait que le général Peshmerga Shirko Rauf avait été blessé ainsi que six de ses gardes du corps au cours des affrontements à l'ouest de Kirkouk.

Les attentats se poursuivent
Deux policiers et un civil ont été tués dans un attentat contre un barrage de police à Taj, à 25km de Bagdad. Trois autres personnes ont été tuées et dix blessées dans un attentat contre une salle de prière chiite près d’un marché du centre de Bagdad.

Jean René Belliard (auteur de Beyrouth, l'enfer des espions)

 

19:55 Publié dans Bagdad, Etat Islamique, Irak, Kirkouk, Kurdistan | Lien permanent | Commentaires (0) | | | | |

Les commentaires sont fermés.