17/07/2014

Les Frères musulmans à l’offensive en Libye ?

J'ai dit que la guerre menée par le Hamas contre Israël était le signe d'un réveil des Frères musulmans évincés brutalement du pouvoir par le général égyptien al-Sisi. L'annonce de l'entrée en jeu de la brigade libyenne de Misrata dans les combats pour le contrôle de l'aéroport de Tripoli (Libye) que mènent depuis dimanche des milices islamistes, est également un coup de force des Frères musulmans, cette brigade étant proche des Ikhwan.


On ne parlait plus de la Libye depuis quelques semaines
Les évènements d’Irak et l’offensive des Jihadistes de l’Etat islamique avaient occulté les évènements qui se déroulaient en Libye. Il est donc nécessaire de faire un petit retour en arrière.
Le 22 mai, le général Haftar, considéré comme proche des Etats-Unis et soupçonné de liens avec la CIA, lançait une attaque contre les milices islamistes dans la ville de Benghazi. Plusieurs unités de l’armée libyenne rejoignaient le mouvement lancé par le général considéré comme un dissident par le gouvernement de Tripoli de Libye où les Islamistes dominaient.
La milice de la ville de Zenten, l’une des principales milices révolutionnaires de Libye annonçait aussitôt son ralliement au général Khalifa Haftar. La milice de Zenten est considérée comme proche de l’Islam libéral et s’est affrontée maintes et maintes fois aux Islamiste. On se demandait ce qu’allait faire une autre puissante milice, celle de Misrata, proche des Frères musulmans. On sait que la milice de Misrata et celle de Zenten sont concurrentes pour le contrôle de la Libye post-Kadhafi.
Zenten (170km au sud ouest de Tripoli) et Misrata (200 km à l'est de Tripoli) ont participé activement à la révolte de 2011 contre Mouammar Kadhafi. Mais après la chute du dirigeant libyen, des rivalités les ont opposées.
La milice de Zenten contrôle à Tripoli l’aéroport et protège l’ambassade américaine située à proximité.
La milice de Misrata a commencé par déclarer vouloir rester neutre dans le conflit opposant le général Khalifa Haftar aux Islamistes libyens. Elle a tout de même renforcé ses positions à Tripoli, au cas où…
Le gouvernement libyen (intérimaire en attendant que soit statué le sort de la votation) a bien demandé aux milices d’évacuer Tripoli mais qui écoute encore le gouvernement libyen ?

Les combats pour le contrôle de l’aéroport ont repris dimanche 13 juillet
Des milices islamistes originaires de villes proches de Tripoli et du sud du pays ont lancé dimanche 13 juillet une attaque contre la milice de Zenten pour le contrôle de l’aéroport. Elles ont été rejointes par un groupe appartenant à la milice de Misrata sans que celle-ci ne soit entraînée dans les combats.

La milice de Misrata rejoint les combats contre la milice de Zenten
Les puissantes brigades de la ville libyenne de Misrata ont annoncé jeudi 17 juillet qu'elles s'engageaient aux côtés des milices islamistes qui tentent de prendre le contrôle de l'aéroport de Tripoli. Cette annonce ravive les craintes de l’extension du conflit entre Musulmans libéraux et Islamistes.
 Dans un communiqué lu sur leur télévision locale, les dirigeants misratis ont décrit les combats autour de l'aéroport de Tripoli comme une "bataille des révolutionnaires (...) contre les fidèles de l'ancien régime" de Mouammar Kadhafi.
Les milices islamistes et de Misrata accusent en effet les brigades de Zenten, Al-Sawaeq et Al-Qaaqaa, de compter dans leurs rangs des soldats et officiers de l'ancienne armée fidèle à Kadhafi.

Les Islamistes hostiles à l’appel à des forces internationales
Les dirigeants de Misrata ont par ailleurs dénoncé les déclarations du gouvernement qui a affirmé en début de semaine examiner la possibilité de faire appel à des forces internationales pour rétablir la sécurité dans le pays, où les milices font la loi.

L’aéroport de Tripoli fermé jusqu’à nouvel ordre
Les combats qui durent depuis quatre jours ont endommagé plus d'une dizaine d'avions et plusieurs installations de l'aéroport.

Jean René Belliard (auteur de Beyrouth, l'enfer des espions)

20:35 Publié dans Frères musulmans, Haftar Khalifa, Libye, Misrata, Zenten | Lien permanent | Commentaires (0) | | | | |

Les commentaires sont fermés.