16/07/2014

Violents combats entre le Hezbollah et les brigades islamiques syriennes

Le Hezbollah tue 41 rebelles syriens à la frontière entre le Liban et la Syrie
La région de Ersal et des montagnes du Qalamoun, à la frontière entre le Liban et la Syrie, ont été le théâtre durant la nuit du lundi 14  au mardi 15 juillet 2014 de batailles sanglantes entre des groupuscules du Hezbollah et des brigades islamiques, ainsi que des combattants du Front al-Nosra, le représentant d’al-Qaïda en Syrie. Le Hezbollah aurait tué plus de 41 combattants armés de l'opposition syrienne et pris en otages une vingtaine d'entre eux.

Le Hezbollah évacue Nahleh
Le site nowlebanon affirme que les combattants du parti chiite ont entamé un retrait du village de Nahleh, à l’est de Baalbek, où ils avaient pris position après leurs combats avec les rebelles syriens.

Deux combattants du Hezbollah tués le 16 juillet
Deux membres du Hezbollah ont été tués le 16 juillet par les rebelles syriens alors qu'ils tentaient de s'infiltrer à l’intérieur d’une position fortifiée des rebelles syriens dans l’arrière-pays montagneux du jurd d’Ersal, dans la Békaa (est du Liban). L’un des combattants est le commandant Bassam Ali Tabaja. Il était originaire de Kfar Tibnine, une localité du sud Liban.

Jean René Belliard (auteur de Beyrouth, l'enfer des espions)

 

 

13:36 Publié dans Armée Syrienne Libre, Ersal, Front al-Nosra, Hezbollah, Qalamoun, Syrie | Lien permanent | Commentaires (0) | | | | |

Les commentaires sont fermés.