16/07/2014

Ansarallah, un mouvement salafiste proche du Hezbollah, en état d’alerte dans plusieurs camps palestiniens libanais

Ansarallah a revendiqué des tirs sur Ashkelon et Achdod
La branche militaire du mouvement Ansarallah a revendiqué la responsabilité des tirs à partir de Gaza sur les localités israéliennes d’Ashkelon et d’Achdod.
Il pourrait être également responsable des tirs sur le nord d’Israël à partir du Liban. Selon des sources sécuritaires libanaises, des tireurs de roquettes auraient été vus sortant du camp la nuit. Les renseignements de l'armée indiquent qu'ils ont arrêté des Palestiniens qu’ils sont en train d'interroger. L’armée libanaise a d'ailleurs érigé des barrages et mis en place de sérieuses mesures de sécurité aux entrées du camp palestinien de Rachidiyeh, proche des zones de tir des roquettes, et dans ses environs.

Ansarallah craint des représailles israéliennes
Ansarallah a évacué ses QG et ses positions militaires dans les camps palestiniens d’Aïn el-Héloué et de Miyeh Miyeh, par crainte de représailles israéliennes.

Un mouvement salafiste proche du Hezbollah
Le responsable du mouvement est Hajj Maher Oueid et son secrétaire général est Jamal Sleimane. Le mouvement a été fondé en 1986 par Hicham Shreidi, un disciple de Ghunaym. Le nom du mouvement, Ansarallah, signifie « Partisans de Dieu ». Sa place forte se trouve dans le camp palestinien d’Aïn el-Héloué. C’est probablement le plus vieux groupe salafiste jihadiste du Liban Mais surtout, Ansarallah est proche du Hezbollah.

Jean René Belliard (auteur de Beyrouth, l'enfer des espions)

07:48 Publié dans Aïn el-Heloue, Ansarallah, Hezbollah, Israel, Miyeh Miyeh | Lien permanent | Commentaires (0) | | | | |

Les commentaires sont fermés.