09/07/2014

2e jour de l'opération "Bordure protectrice": Résumé de la journée du 9 juillet

00h00. Des fragments de fusée ont été découverts dans la municipalité de Hadera
00h30. Les Palestiniens ont tiré au moins deux missiles sur la zone du Conseil régional d’Eshkol sans faire ni victimes ni dégâts.
00h45. Le ministère de l’intérieur du Hamas a informé qu’'un des leaders des «Brigades d'Al-Qods" (aile militaire du "Jihad islamique"), Hafez Hamad, a été tué par un raid aérien.. Cinq autres personnes qui se trouvaient chez lui à Beit Hanoun (nord de la bande de Gaza) sont également décédées au cours de l’attaque.
01h30. Au moins cinq roquettes en provenance de Gaza ont explosé près de Beersheba. Une roquette a été interceptée par le système de défense antimissile "Iron Dome", l'autre a explosé dans une zone vide. Il n’y a ni blessés ni dégâts.
02h00. Des sources palestiniennes informent qu’un raid aérien israélien a touché la maison de Raad al-Atar, commandant en chef des Brigades Azzedine al-Qassam (l’aile militaire du Hamas). La maison située à Rafah était vide au moment de l’attaque.
De 2 heures à 6 heures du matin, les tirs de roquettes en provenance de Gaza se sont poursuivis.
06:00. Le centre de presse a publié des données officielles des tirs de roquettes depuis la bande de Gaza. Au cours des dernières 24 heures territoire israélien depuis la bande de Gaza ont été tirés 154 missiles ont été tirés depuis la bande de Gaza vers le territoire israélien (les sources palestiniennes donnent le chiffre de plus de 200 missiles), 117 roquettes se sont abattues en territoire israélien, 29 missiles ont été abattus par le système de défense antimissile "Iron Dome", le reste est tombé en territoire palestinien. Les Palestiniens ont tiré sur Sderot, Ashkelon, Ashdod, Beer Sheva et d'autres villes du sud d'Israël, ainsi que - Jérusalem, Tel-Aviv, Rishon Lezion et Hadera. En bombardant Hadera, le Hamas a établi un record de distance: 116 km à partir de la bande de Gaza.
Au total, ce sont 225 missiles qui ont été tirés les 8 et 9 juillet. 40 d'entre eux (survolant des zones résidentielles) ont été interceptés par le système de défense antimissile "Iron Dome".
Dans la nuit du 9 Juillet, les Forces aériennes, maritimes et terrestres israéliennes ont attaqué 160 objectifs dans la bande de Gaza, selon Rechet Bet.  Parmi les objectifs visés: 118 silos de missiles et de lanceurs, des dépôts d'armes, 10 tunnels (sept d'entre eux étaient prêts à mener des actes de sabotage, trois - pour la contrebande), six maisons de dirigeants militants du Hamas et d'autres factions, 10 bases terroristes.
Les bombardements israéliens des 8 et 9 juillet ont provoqué, selon des sources palestiniennes, la mort de 24 personnes et près de 200 ont été blessés.
08h30. Au moins cinq roquettes tirées par les Palestiniens de la bande de Gaza ont explosé près de Beersheba. Une roquette a été interceptée par le système de défense antimissile "Iron Dome", l'autre a explosé dans un terrain vague sans causer de dommages.
08h30. Les sirènes d’alarme retentissent à nouveau à Tel-Aviv et Ashdod. Plusieurs explosions retentissent à Tel-Aviv. Une explosion a eu lieu au sud de Yavne. Un autre missile est tombé près d’Ashkelon. Deux autres missiles ont été abattus par l’Iron Dome à Tel-Aviv, dans la zone de l’aéroport international Ben Gourion.
09h00. Sirènes d’alarme à Sdot Conseil régional du Néguev où trois missiles sont tombés sans créer de dégâts.
Une attaque aérienne a tué un membre du Hamas se déplaçant à motocyclette à Beit Lahiya. On signale également qu’un combattant a été blessé  et Abdullah Diyfalla, un membre connu du "Djihad islamique", a été tué à Beit Hanoun.
10h00. Sirènes d’alarme à  Ashdod, Ashkelon et Gan Yavne. Ce sont des missiles "Grad" qui se sont écrasé en pleine campagne, non loin d’Ashdod. Un autre a été intercepté par « Iron Dome ».
Selon un rapport de l'armée israélienne, 40 missiles ont été tirés à partir de Gaza dans la matinée sans faire de victimes.
Les médias palestiniens indiquent que l'armée de l'air israélienne a attaqué plusieurs bâtiments à Khan Younes au sud de Gaza. L’un des bombardements a eu lieu près de l’hôpital européen de Gaza provoquant la panique parmi les patients.
11h00. Le service d'ambulance "Magen David Adom", rapporte que depuis le début du conflit, le 8 Juillet), 58 Israéliens ont du recevoir des soins. Sept d'entre eux ont été légèrement blessés et 51 ont été hospitalisés état de choc nerveux.
On annonce que l’armée israélienne a tué deux militants palestiniens dans le camp de réfugiés de Nuseirat, dans la partie centrale de la bande de Gaza. Ces deux militants auraient été impliqués dans les attaques à la roquette selon des sources militaires israéliennes. Les Palestiniens affirment, eux,  que les victimes sont des civils.
12.00. Sirènes d’alarme à  Ashdod, et dans les domaines de Eshkol, Hof Ashkelon et Beer Tuvia où plusieurs missiles sont effectivement tombés. Deux roquettes ont été touchées par le système de défense antimissile près de Kiryat Malachi. Des chutes de débris pourraient avoir fait des blessés près de Yoav.
Les sirènes d’alarme ont également retenti à Hof Ashkelon, Sha'ar Hanegev, Kiryat Malachi, Beer Tuvia et Yoav où plusieurs missiles sont tombés.
13h00. Sirènes à Shaar Hanegev et Hof Ashkelon où la chute de missiles a été confirmée sans faire de victimes.
Le Ministère de la Santé de Gaza a publié des données sur le nombre des victimes des frappes israéliennes sur Gaza au cours des 8 et 9 juillet. Selon cette source, 32 personnes ont été tuées et 92 autres seraient hospitalisées. Le Hamas annonce 35 tués et 300 blessés.
14h00. Sirènes d’alarme à Kiryat Gat, Lakis Valley, zones Yoav, Shafir, Hof Ashkelon et Sderot où  quelques missiles sont tombés. Un missile a été détruit par l’Iron Dome.
Des fragments de missiles ont chuté sur Hadera. Peu de temps avant les sirènes retentissaient  à Zichron Yaacov. Deux missiles sont également tombés dans un terrain vague  au sud de Haïfa, dans les secteurs de Hof Carmel et Césarée. Une personne a été légèrement blessée par la chute de débris d’un missile près de Zichron Yaakov. Les tirs sur Haïfa seraient de la responsabilité des brigades Azzedine al-Qassam.
15h00. Deux obus de mortier et une roquette ont atterri sur le territoire du Conseil régional Eshkol.
16.00. Quatre obus de mortier ont explosé sur le territoire du Conseil régional Eshkol. Un des obus a explosé dans le village, provoquant un incendie.
Les sirènes d’alarme ont retenti à Ashkelon et le conseil régional Hof Ashkelon. Un missile a été détruit par l’Iron Dome. 
Le Bureau de presse de l'armée israélienne a déclaré que le 9 Juillet, entre  7h00 et 16h00, 129 objectifs ont été pris pour cible par l’armée israélienne, dont plus de 30 tunnels, 60 lance-roquettes, des dizaines d’infrastructures du Hamas ou d’autres organisations palestiniennes. De leur côté, les Palestiniens ont tiré 170 missiles, dont 57 ont été abattus par le système de défense antimissile "Iron Dome".
17h00. Plus d'une douzaine de roquettes ont été tirées à partir de 16h30 de la bande de Gaza sur le territoire israélien. Le bombardement a concerné le Néguev occidental et le centre d'Israël. Deux roquettes ont explosé près de Césarée. Un missile a été touché par l’Iron Dome" dans le secteur de Gush Dan, et un autre est tombé dans des secteurs non aménagés. A Eshkol trois roquettes ont explosé dans les zones résidentielles, endommageant plusieurs bâtiments. Les sirènes d’alarme ont également résonné dans la banlieue de Jérusalem, où un missile a été abattu au-dessus du conseil régional de Mate Yehuda.
Les militants de l’organisation "Al-Quds" (groupe de la branche armée "Jihad islamique") ont revendiqué la responsabilité de l'attaque à la roquette contre Goush Dan.
18.00. Les sirènes ont retenti dans les conseils régionaux Bnei Shimon Har Hébron, Al-Cas, Meytar, Lehavim, Bnei Shimon Eshkol, ainsi que Raate et Beersheba. Dix missiles se sont abattus, dont neuf dans le Conseil régional Eshkol, et un à Shaar Hanegev. Une roquette a atterri sur le territoire du village, causant des dommages à une maison d'habitation. Personne n’a été blessé.
Selon le Hamas, 49 résidents de la bande de Gaza ont été tués, parmi lesquels des femmes et des enfants et plus de 450 personnes ont dû recevoir des soins médicaux.
19h00. Les sirènes ont retenti deux fois en une demie heure dans les colonies Shaar Hanegev. Merhvaim Sdot Néguev a également été pris pour cible, ainsi que le kibboutz Yad Mordechai. L'un des missiles a frappé une maison dans un kibboutz à Shaar Hanegev, lui causant des dommages importants. Une personne a été blessée. Trois autres roquettes se sont abattues sur le territoire du conseil régional Merhavim et un à Sdot Néguev sans faire de victimes.
19h30. Reprise de tirs de roquettes sur Ashkelon et le Conseil régional Hof Ashkelon. Au moins une roquette a été détruite par le système de défense antimissile "Iron Dome".

Jean René Belliard (auteur de Beyrouth, l’enfer des espions)

 
Annuler les modifications

 

19:34 Publié dans Brigades Ezzedine al-Qassam, Gaza, Israel | Lien permanent | Commentaires (3) | | | | |

Commentaires

L'ONU par l'intermédiaire de son premier secrétaire est prompte dans sa volonté de maintenir le Hamas à Gaza. Mais il semblerait que les dés soient jetés, les différentes organisations terroristes opérantes depuis Gaza vont avoir cette fois du fil à retordre, lors des précédents cessés le feu demandés par le Hamas et appuyés par le secrétaire de l'ONU, le Hamas avait à deux reprises promis de ne pas, d'une part se réarmer et d'autre part, ne plus ouvrir le feu sur Israël, dès lors il sera beaucoup plus laborieux pour le "machin" de se faire entendre, surtout que les diplomaties européennes sont plutôt ennuyées après avoir assuré à Israël que le Hamas ne recommencerait plus, déjà la diplomatie britannique renouvelle sont soutien inconditionnel à Nethanyahu, pas un mot venant du Quai d'Orsay, même Poutine met la sourdine. Hormis peut être la Corée du nord et le nouvel allié du Hamas de Ramallah, c'est le silence dans les chancelleries.

Qui pourrait bien voler au secours du Hamas encerclé par les djihadistes infiltrés depuis le printemps égyptien et la chute d'El Assad en perspective ?

C'est comme si déjà à plusieurs reprises les parieurs avaient trop misés sur le mauvais cheval, ce n'est plus du 10 contre 1 !

Écrit par : Simon | 10/07/2014

Sans rentrer dans les détails, les deux parties du conflit israelo-palestinien sont enfermées et bornées. Chacun pense que l autre a tort à 100% et soi même qu il a raison à 100%. Sans pression internationale proportionnellement plus importante sur le plus fort(Netanayou actuellement) et moins fort sur le plus faible, donc les palestiniens (règle du jeu numéro 1 afin de résoudre tout conflit de cette taille) , sans cela il y aurait encore de la haine comme depuis 68 ans à ce jour qui entraînera des morts des deux côtés mais ça va de soi plus chez les plus palestiniens même si ce calcul mathématique est macabre.

Que se passe t il si le "Martien Califa de l Etat Islamique venu de nul part" surenchère, lui qui "veut marcher sur Jerusalem" et qu il fasse des appels de phare au Hamas qui est en chute libre depuis que Morsi n y est plus et que le Hamas est dos au mur depuis leur haine affichée et leur appel au Djihad contre la Syrie et l iran?

Je suis intiguée par cette interrogation "naïve": Est ce que la Saoudie et/ou Qatar sont "Amies" avec le Hamas? Amies avec l Etat Islamique? Un peu sur la même longueur d ondes qu Israel sur d autres sujets (Syrie, hezbollah, iran, USA)?...Et sont elles capables de les raisonner voire éventuellement les maitriser sans qu ils deviennent incontrollables ou c est leur fric, comme extorquer et "voler" ce fric d un dealer de cage d escalier bien que le vol d un dealer est peut être "compréhensif" mais illégal aussi? ...

Écrit par : Natacha | 10/07/2014

La multiplication des pains :
Plus on empêche le Hamas d'avoir des roquettes, plus ils en a.
Plus le Hamas promet de cesser ses tirs, plus il en tire.
Plus on subventionne le Hamas pour lui permettre de créer des infrastructures économiques, sociales et humanitaires, plus il lance de roquettes.
Plus on clame qu'Israël est l'agresseur, plus Israël doit se défendre.
C'est tout de même curieux ne trouvez-vous pas ?

Écrit par : Lambert | 10/07/2014

Les commentaires sont fermés.