03/07/2014

Les services de sécurité savaient depuis une dizaine de jours que les trois jeunes israéliens étaient morts

Les services de sécurité ont caché pendant plusieurs jours à la population israélienne la mort des trois jeunes étudiants israéliens.


Objectif : Intervenir en Cisjordanie sans provoquer la condamnation des Occidentaux
Les services de sécurité ont maintenu secrète la mort des trois jeunes étudiants israéliens, Eyal Yifrach, Gil-Ad Shaer et Naftali Frenkel, pour pouvoir mener une opération de chasse à l’homme à travers les territoires sous Autorité Palestinienne (AP) sans s’attirer les foudres des chancelleries occidentales. 
 
Ceci explique le réponse faible après l’annonce de la découverte des corps
C’est aussi la raison pour laquelle le gouvernement israélien n’a pas frappé fort (contrairement à son habitude) sur Gaza ou d’autres cibles du Hamas. La punition avait déjà été donnée.

L’absence de forte réaction a encouragé les émeutiers palestiniens
Malgré la tenue de plusieurs sessions extraordinaires, le gouvernement israélien a donné une impression d’indécision, du fait même de cette absence de réaction forte, contrairement à l’habitude israélienne. Les gens ne savaient pas que la punition avait déjà eu lieu, malgré le fait que des rumeurs faisaient état de la mort des trois jeunes plusieurs jours avant la découverte.

Le gouvernement israélien se borne à frapper le Hamas en Cisjordanie
Le Premier ministre, Benyamin Netanyahu, le ministre de la Défense, Moshe Ya'alon abd, le chef d'état-major, Lt. Gen Benny Gantz, se sont bornés à annoncer que, au lieu de briser l'infrastructure du Hamas dans sa place-forte de Gaza, l'armée israélienne se bornerait à détruire ses réseaux en Cisjordanie.
 
Fortes pressions arabes
Les fortes pressions exercées par l’Egypte, le Qatar et la Jordanie pour obtenir d’Israël qu’il ne frappe pas le Hamas à Gaza mais seulement en Cisjordanie ont eu gain de cause, apparemment. Les pays arabes voulaient profiter de la colère israélienne pour aider Mahmoud Abbas à réduire en Cisjordanie l’influence de son concurrent le Hamas. Mais ceci nous fait aussi comprendre les raisons pour lesquelles les Israéliens ont décidé de frapper avant l’annonce de la découverte des corps. Ils savaient qu'ils auraient du mal à justifier leur réaction après.

Le meurtre d’un jeune Palestinien met le feu aux poudres
Mais le gouvernement israélien n'a pas réalisé que l'absence apparente de punition forte pouvait finalement ouvert les vannes de la violence à Jérusalem et dans le sud d’Israël. C’est l’enlèvement puis l’assassinat d’un jeune Palestinien de 16 ans, Mohammad Abou Khdeir,  qui a mis le feu aux poudres.  Il est vraisemblable que certains Juifs israéliens ont voulu venger le meurtre des trois jeunes étudiants juifs en assassinant un jeune Palestinien. Ils expliqueront sans doute qu’ils étaient furieux de (l’apparente) absence de réaction de l’Etat.

Troisième Intifada ?
La population palestinienne est aussitôt descendue dans la rue pour crier vengeance. Elle appelle à une « troisième intifada » depuis qu’on a retrouvé le corps d’Abou Khdeir dans la forêt de Jérusalem.
Quels que soient les résultats de l’enquête, l’affaire est entendue pour les Palestiniens: les coupables sont des « colons juifs » !
On n’avait pas vu un tel niveau de violence depuis le précédent soulèvement et la campagne d’attentats suicides entre 2000 et 2004.
L’Etat-major israélien a aussitôt dépêché un fort contingent de Tsahal, de la police des frontières et du Shin Bet, l’agence de sécurité intérieure. Pour l’instant, les forces israéliennes se contentent d’encercler les trois quartiers palestiniens qui se sont enflammés, à savoir Beit Hanina, Shuafat et le camp de réfugiés voisin. Les forces de sécurité attendent à l'extérieur de ces quartiers, sans intervenir à l’intérieur, dans l’espoir que les troubles se résorberont d'eux-mêmes.

Les troubles avaient éclaté le 1er juillet quand des jeunes Juifs ont attaqué des Palestiniens
Les premiers troubles à Jérusalem ont éclaté le 1er Juillet dans la soirée. C’est l’annonce de la découverte des corps des trois étudiants israéliens qui a provoqué la colère de centaines de jeunes juifs. Ils ont alors attaqué des employés et ouvriers palestiniens sur leurs lieux de travail.  La police a du intervenir et arrêter 50 émeutiers israéliens pour protéger les Palestiniens.

Le Hamas et le Jihad islamique profitent de la situation
Dans la bande de Gaza, les dirigeants du Hamas et du Jihad Islamique ont profité du regain de violence en Cisjordanie et à Jérusalem pour ordonner de reprendre les tirs contre le sud d’Israël - si tant est que ceux-ci aient jamais cessé. Les guérilleros ont bombardé à la roquette et obus de mortier les localités d’Ashkelon, Netivot, Sdot Neguev, Serot, Kerem Shalom et le district d’Eshkol. 30 projectiles ont été lancés en une seule journée. Trois ont été abattus par l’Iron Dome.

Une colère qui mettra du temps à s’apaiser
La colère est tellement forte de part et d’autre que la situation peut déraper à tout moment. Il va falloir suivre avec attention l’évolution des évènements dans cette région du monde, sans oublier tout ce qui se passe autour d’Israël et qui pourrait motiver certains « jusqu’au-boutistes » d’aller au-delà d’une simple émeute, et d’autres à profiter tout simplement de la situation.

Jean René Belliard (auteur de Beyrouth, l’enfer des espions)

.


 

 

11:46 Publié dans Autorité Palestinienne, Hamas, Israel | Lien permanent | Commentaires (13) | | | | |

Commentaires

Puisque vous construisez tout votre roman sur l'hypothèse suivante :

"Les services de sécurité ont caché pendant plusieurs jours à la population israélienne la mort des trois jeunes étudiants israéliens."

Je présume que vous êtes alors en mesure de prouver cette allégation et je vous remercie par avance d'avoir l'obligeance de communiquer, ici même, les éléments de preuve correspondants.

Écrit par : Giona | 03/07/2014

"Il est vraisemblable que certains Juifs israéliens ont voulu venger le meurtre des trois jeunes étudiants juifs en assassinant un jeune Palestinien. Ils expliqueront sans doute qu’ils étaient furieux de (l’apparente) absence de réaction de l’Etat."

Vous n'en savez absolument rien !!! Il est tout aussi vraisemblable que ce jeune ait été assassiné dans un règlement de comptes ou un "crime d'honneur". Pour l'heure, on n'en sait rien. Ce qu'on sait en revanche, c'est que ce crime a été UNANIMEMENT CONDAMNE en Israël, alors que l'odieux assassinat des trois jeunes Israéliens a,lui, été célébré par de nombreux Palestiniens. Pourquoi ne le dites-vous pas ? Ce qu'on sait, c'est que l'immense majorité des Israéliens, y compris les parents des 3 jeunes assassinés, ont refusé de répondre à la haine par la haine, préférant des messages d'espoir et de paix. Pourquoi ne le dites-vous pas ?

Quant à vos élucubrations sur ce que savaient ou pas les services de renseignement (comment le savez-vous d'ailleurs ?), elles feront le bonheur de tous les amateurs de théories du complot !

Écrit par : J | 03/07/2014

" C’est l’enlèvement puis l’assassinat d’un jeune Palestinien de 16 ans, Mohammad Abou Khdeir, qui a mis le feu aux poudres. Il est vraisemblable que certains Juifs israéliens ont voulu venger le meurtre des trois jeunes étudiants juifs en assassinant un jeune Palestinien. Ils expliqueront sans doute qu’ils étaient furieux de (l’apparente) absence de réaction de l’Etat."

Impardonnable de s'aventurer à tirer une telle conclusion! Il s'agit d'un crime d'honneur qu'on a voulu imputer aux évènements:

Crime d'honneur palestinien imputé aux Juifs, l'ignominie !

jeune-palestinien-crime-d-honneur.jpg credit photo : www.maannews.net, l'agence palestinienne

Jusqu'où peut aller la perversité des Arabes palestiniens qui n'a aucune limite ? Ils profitent de la tragédie de tout un pays, l'enterrement des trois jeunes anges enlevés à leurs familles d'un niveau spirituel, humain tellement élevé qu'il est un exemple pour tout Israël et pour le monde entier (qui ne le voit pas).
Un jeune garçon palestinien, HOMOSEXUEL, qui apporte le DESHONNEUR à sa famille, ce fameux déshonneur, ce concept qu'on doit intégrer pour essayer de comprendre ce qui se passe dans tous les pays arabes, ce jeune garçon a déjà reçu sa sentence de mort mais pour accuser les Juifs, ils choisissent de le tuer le jour des funérailles, de simuler un enlèvement qui serait un acte de vengeance des Juifs et d'en faire porter la responsabilité aux Juifs ! C'est ignoble !
Aux Juifs, pour qui tuer un enfant est le tabou suprême, et qui n'ont jamais tué d'enfant délibérément, bien sûr il y a eu des enfants victimes de la guerre comme dans toutes les guerres mais pas délibérément, tout a été fait pour protéger les civils et les médecins israéliens continuent tous les jours de soigner des enfants et adultes arabes du camp ennemi, jusqu'à la petite fille du grand chef terroriste, ils continuent à sauver des vies arabes tous les jours, sans aucune gratitude !

Même Mudar Zahran, palestinien, le rapporte dans son dernier article :

"La plupart des gens sont en colère contre ceux qui enlèvent des enfants. Mais nous, quand de tels actes sont commis, nous nous réjouissons et célébrons la souffrance d'Israël puis aussitôt après nous nous inquiétons de savoir si nous allons avoir l'autorisation d'entrer en Israël pour travailler et pour recevoir des traitements médicaux. Cela doit cesser, pour notre propre bien"

"Vous ne pouvez pas d'un coté encourager la terreur et le meurtre de Juifs sur votre télévision, vos médias sociaux et vos journaux et d'un autre coté prétendre que vous êtes innocent lorsque des actes de terreur se produisent."

19h30 : mise à jour :

Je ne suis pas seule à avoir partagé l'info : sur ce site italien :

"le garçon palestinien tué parce qu'il était gay, aucune vengeance ! D'ores et déjà, la police avait émis de sérieux doutes sur le motif de la vengeance et a orienté son enquête sur le milieu de la pègre de Jérusalem. Mohammed Abu Khdeir faisait partie d'une famille mafieuse bien connue dans la capitale d'Israël, et il avait été récemment accusé d'être homosexuel. Il avait déjà été victime de 3 tentatives de sequestration. La police recherche activement une voiture arabe repérée par des caméras de sécurité lors de l'enlèvement de l'enfant."


c'était la même chose pour l'activiste italien pro-palestinien Vittorio Arrigoni, Israël a été accusé de sa mort alors qu'il s'est fait descendre à Gaza par ceux qu'il défendait et pour qui il avait pris fait et cause et sacrifié sa vie, les islamistes palestiniens. Quand la preuve a été établi, le mal était fait, tous les media avaient déjà raconté qu'Israël l'avait tué et personne n'a démenti, même pas sa famille qui n'a jamais voulu que la vérité soit dévoilée et continue jusqu'à ce jour à imputer à Israël la mort de son fils ! Il faut réagir tout de suite pas attendre

Dernière mise à jour: 19h30 - Le blog de danilette
Mer 2 jui 2014

Nous savions déjà que "Les services de sécurité savaient depuis une dizaine de jours que les trois jeunes israéliens étaient morts" Mais pas pour les mêmes raisons que vous invoquez!

Écrit par : Patoucha | 03/07/2014

" Ils expliqueront sans doute qu’ils étaient furieux de (l’apparente) absence de réaction de l’Etat."

Le corps retrouvé ce matin était carbonisés et présentait des signes de violence. La police étudie plusieurs possibilités, de la vengeance des 3 adolescents israéliens au crime d’honneur arabe. Yohanan Danino, le chef de la police a déclaré: «la police ne permettra à personne de se faire justice soi-même ». Il a aussi appelé le public à faire preuve de retenue. Le service secret israelien, le Shin Bet enquête également. Un photographe de Reuters aurait vu un adolescent se faire pousser de force dans un véhicule à proximité d’un supermarché dans le quartier de Shuafat de Jérusalem-Est. L’adolescent sortait semble-t-il d’une mosquée.

Nir Barkat, le maire de Jérusalem, a condamné l’assassinat,qu’il a qualifié d’ «acte de barbarie ». Netnayahu a également condamné « un assassinat méprisable », il s’est entretenu avec le Ministère de la sécurité intérieur, Itzhak Aharonovich, et lui a demandé de trouver rapidement ceux qui sont derrière ce crime odieux. Benjamin Netanyahu a en outre rappelé qu’Israël était un état de droit dans lequel chacun doit agir conformément à la loi ».
La famille de Naftali Frenkel a également dénoncé la mort de l’adolescent arabe et a déclaré : «Si le jeune arabe a été assassiné pour des motifs nationalistes, alors c’est un acte horrible et épouvantable ».

par Roger Haddad pour -Tel-Avivre-

Écrit par : Patoucha | 03/07/2014

D'une source israélienne sûre proche de l'entourage de B. Netanyahu. Généralement très bien informée.

Écrit par : Belliard | 03/07/2014

Regardez donc où les Palestiniens, qui prétendent aimer leurs enfants, les envoient en vacances: http://www.jpost.com/Middle-East/PHOTO-GALLERY-Hamas-opens-annual-summer-camp-for-Palestinian-children-in-Gaza-361368

Écrit par : J | 03/07/2014

@J
Vous êtes ridicule de mettre cette photo de gamins palestiniens qui s entraînent à la guerre, hélas, sur ce site THEMATIQUE.
Regardez celle là du "camp adverse"...Il y en a des tonnes sur Internet et de toutes les couleurs..et pour tous les goûts..

http://www.google.fr/imgres?imgurl=http://fonzibrain.files.wordpress.com/2010/08/colons.png&imgrefurl=http://fonzibrain.wordpress.com/2010/08/25/israel-aurait-demande-aux-muezzin-de-baisser-dun-ton-sur-demande-des-colons/&h=392&w=378&tbnid=U7PiW07YImvcWM:&zoom=1&tbnh=129&tbnw=124&usg=__UsEhcyVSLWQSjIIRUbjKrWYpBgE=&docid=fYxMja4izPxS3M&sa=X&ei=UFy2U9iTBrCM7AaptIGICw&ved=0CCsQ9QEwAw&dur=971

Écrit par : Natacha | 04/07/2014

"La famille de Naftali Frenkel a également dénoncé la mort de l’adolescent arabe et a déclaré : «Si le jeune arabe a été assassiné pour des motifs nationalistes, alors c’est un acte horrible et épouvantable »."

Ah bon? Alors si les motifs sont autres, cela ne serait pas un acte horrible et épouvantable?

Écrit par : Largo | 03/07/2014

Je ne comprends pas pourquoi une opération de chasse à l’homme dans les territoires sous Autorité Palestinienne (AP) aurait été condamnée après découverte des assassinats. Au contraire, elle aurait dû paraitre encore plus justifiée après une si horrible découverte.

Écrit par : Mireille Vallette | 03/07/2014

Mr B. Netanayou va continuer comme il le fait depuis des années autant que prédécesseurs à accroître le plan de confiscation des territoires palestiniens occupés voire l annexion pure et simple qu aucune loi entre autres celles de l ONU ne l autoriserait. Des colonies israeliennes sont construites depuis une éternité sous le parapluie de l impunité totale internationale garantie par le monde entier inclus l Ami de la Syrie, le Tyran Poutine, ancien cadre KGB.

Le problème est là et il n est pas par la mort impardonnable de trois ados israeliens RIP ni du meurtre impardonnable du palestinien précité, RIP...

Toute la région est le champ de bataille des américains, des russes, des iraniens, des français... avec la traîtresse de beaucoup d indigènes de part et d autre achetés par l argent et pourris par la corruption des moeurs et des principes. Quant au fanatisme religieux, il est aveugle et haissable et ne s applique qu à la "classe ouvrière stupide" qui va se sacrifier mais ceux qui dirigent ces stupides et les sponsorisent ne sont pas des fanatiques mais des assassins que le gain d argent est leur Dieu pour les 3 monothéiste.

Écrit par : Natacha | 03/07/2014

Giona, le 30 juin, Dreuz.infos a publié ces lignes dans son article:

Nous étions quelques uns à le savoir depuis quelques jours, mais ne pouvions en parler, l’information est maintenant officielle : les corps des trois lycées kidnappés par des terroristes ont été retrouvés dans le village de Beit Kahil au carrefour Halhoul, au nord de Hévron. A la découverte des corps, les barbares ont caillassé les soldats et secouristes.

Il est vrai qu'entre QUELQUES JOURS et PLUSIEURS JOURS, il y a une différence qui a été franchie..... >Ce n'était pas facile de faire une telle annonce, cependant quelques allusions ont été faites lors des déclarations officielles! Les renseignements affluaient.. Ils n'avaient pas encore découverts les corps! Mais cela n'avait rien de politique, mais d'un crime abominable et innommable.

Écrit par : Patoucha | 03/07/2014

Décidément, tous les médias y vont avec "en signe de représailles...."
J'attends de voir si ils vont donner la bonne information?!
Et surtout quelle condamnation de la justice "palestinienne" et de Mahmoud Abbas, qui, imputant sans preuve ce crime atroce d'un gamin aux Israéliens, a demandé à Benyamin Nétanyahou, de condamner ce meurtre, comme il l'avait fait lui-même pour les trois jeunes Israéliens," va encourir cette famille pour son acte affreux - brûler son propre enfant? - dont elle a voulu, profitant de la situation, charger Israël?!

Et sans attendre l'enquête, tout le monde s'y est mis pour condamner le meurtre? Cela vous laisse pantois!

Les Etats-Unis ont de leur côté condamné ce meurtre. « Il n'y a pas de mots pour transmettre avec suffisamment de force nos condoléances au peuple palestinien », a déclaré le secrétaire d'Etat américain, John Kerry. De même que François Hollande, qui a « condamné de la manière la plus ferme cet odieux assassinat et présenté ses sincères condoléances à sa famille ». Le chef de l'Etat « rappelle aussi l'importance que chacun montre la plus grande retenue et fasse le nécessaire pour éviter une escalade dangereuse de la violence et des représailles ».

Écrit par : Patoucha | 03/07/2014

Largo: "Ah bon? Alors si les motifs sont autres, cela ne serait pas un acte horrible et épouvantable?

Ben.. Il faudrait peut-être comprendre le Français avant de s'étonner et de poser des questions insidieuses et idiotes?!

Bon à larguer!

Écrit par : Patoucha | 04/07/2014

Les commentaires sont fermés.