• Les corps des trois adolescents israéliens enlevés ont été retrouvés en Cisjordanie

    Imprimer

    Les corps retrouvés dans la région d’Hébron
    Les forces de sécurité ont retrouvé les corps de Gil-Ad Shaer, Naftali Fraenkel et Eyal Yifrah, les trois jeunes Israéliens enlevés il y a 18 jours, dans un champ de la région d’Hébron, à  Beit Kahil.
     
    Shin Bet
    La découverte a été faite après que le Shin Bet ait concentré ses efforts au cours des deux derniers jours dans la région d’Hébron.

    Affrontements
    Des affrontements ont éclaté entre les forces israéliennes et des Palestiniens dès que la nouvelle a été connue. Le traumatisme est énorme pour la population israélienne qui a vécu pendant 18 jours avec l’espoir qu’on retrouverait les trois jeunes. Il faut s’attendre à des actions de représailles contre le Hamas

    Jean René Belliard (auteur de Beyrouth, l'enfer des espions)

    Lien permanent Catégories : HAMAS, ISRAËL 11 commentaires
  • Le pétrole : prochain enjeu des affrontements entre Kurdes et Jihadistes

    Imprimer

    Exxon a un contrat d’exploitation pétrolière avec le Kurdistan
    Exxon Mobil Corp confirmait avoir négocié des contrats d'exploration et de production de pétrole avec le gouvernement régional du Kurdistan de l'Irak en 2011.
    "L’exploration et la production des activités (pétrolières) dans la région du Kurdistan irakien sont régies par des contrats de partage de production négociés avec le gouvernement régional du Kurdistan en 2011", avait déclaré Exxon dans son 10-K déposé auprès de la Securities and Exchange Commission le 24 février 2012.

    Un contrat de vingt ans pour l’exploitation renouvelable pour cinq ans
    La société d'énergie basée au Texas Irving, a déclaré que le terme d'exploration était de cinq ans avec possibilité de prolongation de deux ans, tandis que la période de production est de 20 ans avec la possibilité de prolonger de cinq ans.

    Silence embarrassé d’Exxon pour ne pas s’attirer les foudres de Bagdad
    Exxon avait longtemps gardé le silence malgré les révélations faites par le Kurdistan, sans doute pour ne pas aggraver la colère du gouvernement fédéral irakien qui considére comme invalide tout accord signé avec l'ARK, qui, lui, affirme que tout contrat signé avec lui est conforme à la nouvelle constitution du pays.

    Le contrat porte sur des régions disputées entre l’Irak et le Kurdistan
    Le problème, à l’époque, est que certaines des concessions signées entre Exxon et le Kurdistan se trouvait dans des régions, certes riches en pétrole, mais disputées entre le Kurdistan et le gouvernement central.

    Une carte qui montre où se trouveront les prochains affrontements
    Il est intéressant de voir la carte de ces régions pour deviner où vont avoir lieu les prochains affrontements armés entre les Peshmergas kurdes et les Islamistes de l’Etat Islamique (EI)

    kurdish-region-iraq.jpg

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Jean René Belliard (auteur de Beyrouth, l'enfer des espions)

     

    Lien permanent Catégories : ÉTAT ISLAMIQUE, IRAK, Kurdistan 2 commentaires
  • Vers une Guerre civile jihadiste ?

    Imprimer

    L'annonce du Califat ne fait pas l'unanimité
    L’annonce de l’instauration du Califat faite le 29 juin 2014 par le porte-parole de l’EIIL et l’ordre donné à tous les Musulmans d’y faire allégeance va très certainement provoquer une violente guerre civile au sein de la communauté (Umma) musulmane sunnite.
    Tout d’abord, il est peu probable que la direction d’al-Qaïda représentée par Ayman Zawahiri se rallie à l’Emir Ibrahim comme Abou Baker al-Bahdadi se fait désormais appeler.

    Un membre des Brigades Abdallah Azzam critique l'annonce de la création d'un Califat
    Déjà, un membre de l’organisation jihadiste Abdallah Azzam (responsable d'attentats sanglants au Liban) a critiqué aujourd'hui la création de ce Califat et la demande d’allégeance faite par l’EIIL à tous les Musulmans.

    Les Brigades des Sunnites Libres de Baalbeck prêtent allégeance à l'Etat Islamique
    Par contre, les Brigades des sunnites libres de Baalbeck (également responsables d'attentats au Liban) ont prêtées, elles, allégeance au chef de l'Etat Islamique, ce lundi 30 juin si l'on en croit une déclaration faite sur leur compte Twitter :
    "Nous prêtons allégeance et avec toute fierté au moujahid Abou Bakr al-Baghdadi", peut-on lire dans un tweet des Brigades des sunnites libres.

    Les Monarchies du Golfe opposées
    Quant aux monarchies du Golfe arabo-persique, d’Arabie saoudite et aux organisations rebelles de Syrie, la réponse est connue d’avance : C’est non à une quelconque allégeance, d'autant plus que les Jihadistes de l'Etat Islamique ne cachent pas leur intention de "libérer" La Mecque.

    Emportés par leur ambition ?
    On peut se demander si les dirigeants de l’EIIL, étourdis par la rapidité et l’ampleur de leurs conquêtes territoriales, n’ont pas fait le mouvement de trop ?

    Jean René Belliard (auteur de Beyrouth, l’enfer des espions)