30/06/2014

Vers une Guerre civile jihadiste ?

L'annonce du Califat ne fait pas l'unanimité
L’annonce de l’instauration du Califat faite le 29 juin 2014 par le porte-parole de l’EIIL et l’ordre donné à tous les Musulmans d’y faire allégeance va très certainement provoquer une violente guerre civile au sein de la communauté (Umma) musulmane sunnite.
Tout d’abord, il est peu probable que la direction d’al-Qaïda représentée par Ayman Zawahiri se rallie à l’Emir Ibrahim comme Abou Baker al-Bahdadi se fait désormais appeler.

Un membre des Brigades Abdallah Azzam critique l'annonce de la création d'un Califat
Déjà, un membre de l’organisation jihadiste Abdallah Azzam (responsable d'attentats sanglants au Liban) a critiqué aujourd'hui la création de ce Califat et la demande d’allégeance faite par l’EIIL à tous les Musulmans.

Les Brigades des Sunnites Libres de Baalbeck prêtent allégeance à l'Etat Islamique
Par contre, les Brigades des sunnites libres de Baalbeck (également responsables d'attentats au Liban) ont prêtées, elles, allégeance au chef de l'Etat Islamique, ce lundi 30 juin si l'on en croit une déclaration faite sur leur compte Twitter :
"Nous prêtons allégeance et avec toute fierté au moujahid Abou Bakr al-Baghdadi", peut-on lire dans un tweet des Brigades des sunnites libres.

Les Monarchies du Golfe opposées
Quant aux monarchies du Golfe arabo-persique, d’Arabie saoudite et aux organisations rebelles de Syrie, la réponse est connue d’avance : C’est non à une quelconque allégeance, d'autant plus que les Jihadistes de l'Etat Islamique ne cachent pas leur intention de "libérer" La Mecque.

Emportés par leur ambition ?
On peut se demander si les dirigeants de l’EIIL, étourdis par la rapidité et l’ampleur de leurs conquêtes territoriales, n’ont pas fait le mouvement de trop ?

Jean René Belliard (auteur de Beyrouth, l’enfer des espions)

15:10 Publié dans al-Qaïda, Arabie saoudite, Emirats Arabes Unis, Etat Islamique | Lien permanent | Commentaires (2) | | | | |

Commentaires

Quelles sont effectivement les causes fondamentales de ce qu'il faut bien considérer comme une vrai guerre civile , qui pourrait redéfinir les contours des frontières héritées du colonialisme , redéfinir des statuts politco-religieux,Califat-République Islamique ?
Au-delà des enjeux politico-stratégiques "maitrise des énergies fossiles" quelle conséquence pour les sociétés musulmanes sunnites et celles, héritières de l'arborescence compliquée du chiisme.?
enseignant volontaire à Genève dans des ONG , j'observe la coexistence pacifique de musulmans provenant de divers horizons .
Alors manipulations des nations arabes ,pour exercer un leadership Qatar- Arabie Saoudite-Iran ,avec la naissance d'une nation Kurde?
Anarchie résultant de la Croisade américaine en Irak et en Afghanistan , sans oublier la Lybie sans véritable état depuis l'intervention des Cameron- Sarkosy?

Écrit par : briand | 30/06/2014

« Alors manipulations des nations arabes ,pour exercer un leadership Qatar- Arabie Saoudite-Iran ,avec la naissance d'une nation Kurde?... »

Rien ne pourra se faire durablement sans l'assentiment des turcs et des iraniens qui commencent à trouver la manipulation des saudis et des qataris envahissante par l'arrivée massive de réfugiés que les derniers conflits ont chassés d'Iraq, de Lybie, et de Syrie.

La résolution viendra avec l'émergence de la Turquie et/ou de l'Iran comme puissances capables d'affronter eux-mêmes, pied à pied, les saudis et autres monarchies constituantes du Koweit et des E.A.U., l'Egypte trop occupée à contenir ses propres conflits internes.

Sans cela, l'Iraq demeurera un no man's land où les différentes confessions continueront à s'affronter par l'intermédiaire des différentes communautés antagonistes en Iraq et en Syrie.

Écrit par : Chuck Jones | 01/07/2014

Les commentaires sont fermés.