28/06/2014

al-Qaïda en Syrie se bat contre al-Qaïda en Syrie

Al-Boukamal
J’avais indiqué, le 25 juin 2014, que le Front al-Nosra de Boukamal avait fait allégeance à l’EIIL qui contrôlait la ville irakienne voisine d’al-Qaïm suite à une décision du Front islamique (soutenu par l’Arabie saoudite) d’exclure le Front al-Nosra du Tribunal islamique qui exerce de facto le véritable pouvoir dans la région. J’indiquais que ce ralliement n’allait pas manquer de créer une vive tension avec les autres groupes rebelles.

Combats entre jihadistes d'al-Qaïda
Le 28 juin, le Front islamique, aidé d’éléments du Front al-Nosra (qui rappelons le est le représentant d’al-Qaïda en Syrie), a lancé une contre-offensive contre l’EIIL et les combattants du Front al-Nosra qui lui ont fait allégeance, pour reprendre le contrôle de Boukamal. C’est apparemment la confusion la plus totale où des membres d’al-Qaïda en Syrie font la guerre à d’autres membres d’al-Qaïda qui se sont ralliés à ceux qui affirment représenter al-Qaïda en Irak.

Une confusion apparente car, en fait, la centrale d’al-Qaïda a toujours dit que le Front al-Nosra était son seul représentant en Syrie et demandé à l’EIIL de limiter ses actions au territoire irakien, ce qu’Abou Baker al-Bagdadi, le chef de l’EIIL, n’accepte pas, son intention étant de créer un grand califat sur une bonne partie du Moyen orient.

Les Saoudiens y retrouvent apparemment leurs petits
Les Saoudiens aident les tribus sunnites irakiennes alliées à l’EIIL tout en  fournissant assistance au Front Islamique allié au Front al-Nosra contre l’EIIL en Syrie. Vous suivez ? Une position de circonstance car  l’Arabie saoudite vise in fine à exercer une autorité morale et politique sur l’ensemble du monde sunnite au détriment de toute organisation qui aurait l’intention d’utiliser la religion comme arme politique.

Jean René Belliard (auteur de Beyrouth, l'enfer des espions)

17:58 Publié dans Arabie saoudite, Boukamal, Etat Islamique, Front al-Nosra, Syrie | Lien permanent | Commentaires (0) | | | | |

Les commentaires sont fermés.