25/06/2014

25 juin 2014 : Nouvelle explosion à Beyrouth

Un Kamikaze se fait sauter à l'hôtel Duroy à Raouché (Beyrouth)
Une explosion a eu lieu à l’hôtel, Duroy, dans le quartier de Raouché sur le front de mer à l’ouest de Beyrouth. Le kamikaze a actionné la charge explosive dans sa chambre d'hôtel située au 4e étage au moment même où une opération de perquisition était menée par des membres de la Sûreté générale à l’intérieur de l’hôtel. Onze personnes ont été blessées par l'explosion, dont quatre membres de la Sécurité générale.

Un terroriste saoudien ?
Selon les premières informations, le terroriste pourrait être de nationalité saoudienne mais son identité pourrait avoir été falsifiée. Son véritable nom est Abdel Rahman al-Thanaoui et serait né en 1994.

Un deuxième Kamikaze capturé dans le même hôtel
Pour le  ministre de l'Intérieur, Nouhad Machnouk, il y a un lien entre l'explosion de mercredi et les deux derniers attentats qui ont eu lieu depuis le 20 juin au Liban. Les forces de sécurité ont arrêté un deuxième kamikaze présumé à l’intérieur de l’hôtel Duroy. Celui-ci aurait été gravement brûlé par l'explosion. Il s'appellerait Abel Rahman al-Chnifi, également de nationalité saoudienne. Les deux Saoudiens étaient arrivés au Liban le 11 juin en provenance d'Istambul (Turquie).

Une valise d'explosifs aurait été découverte à proximité de l'hôtel.

duroyslider.jpg

!cid_C378A084-58AE-4C88-A392-5B316C14619D.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les Jihadistes voulaient se faire exploser à !'hôpital ar-Rassoul et l'hôtel as-Saha
Dans la soirée, le site d'infos libanais al-Mulhak a indiqué que la mission des deux kamikazes consistait à se faire exploser contre l'hôpital ar-Rassoul et l'hôtel as-Saha dans la banlieu-sud. Les deux baitiments se trouvent l'un à côté de l'autre, et sont séparés par une station d'essence.
Justement dans la soirée de ce mercredi 25 juin, l'hôtel as-Saha a été  perquisitionné par les force de l'ordre et 4 saoudiens y ont été arrêtés, selon la chaine de télévision libanaise MTV. Certaines sources ont également fait état de l'arrestation de deux Syriens dans cet hôtel.

Les jihadistes saoudiens auraient été pris en charge par un membre des brigades at-Tawhid
La chaîne LBC a rapporté que, selon les premiers éléments de l'enquête, un ressortissant syrien membre des Brigades al-Tawhid a aidé les deux kamikazes depuis leur arrivée à Beyrouth. Il est actuellement recherché. Si l’enquête confirme cette information, cela impliquera une nouvelle fois la main des services syriens car le chef de ce mouvement islamiste, Hachem Minkara, est un proche du régime syrien et s’est déjà chargé d’exécuter les basses œuvres du régime syrien au Liban.

Le membre d'al-Tawhid s'appelle Mounzer Khaldoun al-Hassan dont voici la photo ci-dessous :

Mounzer Khaldoun el Hassan.jpg














Une cellule terroriste du groupe Abdallah Azzam démantelée au Nord Liban
L'armée libanaise a annoncé hier avoir démantelé au Liban-Nord, dans la région de Qalamoun, une cellule terroriste soupçonnée de planifier l'assassinat d'un officier supérieur relevant d'un service de sécurité libanais.

Arrestation à l'hôtel Galaria Marriott
Des agents de la Sûreté générale ont effectué hier soir une descente dans l'hôtel Galaria Marriott où ils ont appréhendé un Saoudien et un Syrien soupçonnés d'appartenir à un groupuscule terroriste.

Jean René Belliard (auteur de Beyrouth, l'enfer des espions)

 

21:10 | Lien permanent | Commentaires (1) | | | | |

Commentaires

Il faut savoir que jamais un kamikaze, si il explose à proximité de présumé passeport, qu'il s'agisse de documents valables.

Il est néanmoins difficile de se procurer des faux document saoudiens, mais ce n'est pas impossible, voir de moins en moins impossible.

Dans le cas présent, le fait qu'un passeport saoudien ait été trouvé de manière aussi évidente revient presque à exclure la véracité d'une telle pièce à conviction.

Écrit par : Simon | 26/06/2014

Les commentaires sont fermés.