les combats entre Chiites et Sunnites reprennent au Yemen

Imprimer

Reprise des combats au Yémen

Parmi les théâtres d’opération où s’affrontent dans une guerre globale les forces sunnites soutenues par l’Arabie saoudite et les Emirats du Golfe et les forces chiites soutenues par l’Iran, il manquait le Yémen.
C’est chose faite depuis dimanche 15 juin. Le cessez-le-feu conclu le 4 juin après des combats très meurtriers (voire ma note du 3 juin 2014 : http://jrbelliard.blog.tdg.ch/zaidites/) a volé en éclats.

Ansarullah, la milice chiite a repris l'offensive
De violents accrochages opposaient hier l'armée à des rebelles chiites d’Ansar Ullah dans le nord du Yémen autour de Jebel al-Dhine, une zone montagneuse à une cinquantaine de kilomètres au nord de Sanaa. Les rebelles chiites contrôlent la province de Sa’dah dans le nord du pays et cherchent à élargir leur zone d’influence jusqu’à Sanaa, la capitale du pays. Ils ont lancé dimanche une nouvelle offensive au sud de la ville d’Amrane. Les combats opposent les rebelles chiites au 310ème  bataillon blindé soutenu par les combattants de la confédération tribale des Hached (sunnites).

Un nouveau front de l'affrontement global Sunnites/Chiites
La reprise des hostilités constitue un nouveau front de l’affrontement global entre Sunnites et Chiites. Il reste Bahreïn qui, pour l’instant, reste calme.

Jean René Belliard (auteur de Beyrouth, l'enfer des espions)

Commentaires

  • @Mr Beillard,
    Je ne pense pas que vous avez raison comme beaucoup d autres qui se trompent (ou magouillent mais pas vous!) que c est un combat entre sunnites et chiites. C est un leurre en plastique et son but est de justifier le classement du monde arabe à grande majorité musulmane dans l axe du Mal Absolu qui est une goujaterie aussi Absolue...

    Il y a du pétrole! Autant celui de l Irak que de la Libye représente 1/3 des réserves mondiales pour combien de temps? Pour les 65 ans à venir...ça vaut la peine, non?

    Comprendra qui pourra..
    Bien que je ne dénie pas la responsabilité des indigènes "arabes" dans leur absence de faire leur mea culpa et leurs non volonté de ré-écrire la religion musulmane..Mais ceci est une très longue histoire. Aujourd hui n importe quel ennemi des arabes est moins détésté que les soit-disant les représentants Qataris et Saoudiens de l Islam....

    Souvenez vous de ce qui s est passé à Adra en Irak? Des gens innocents balancés dans les fours industriels de fonderie...mais personne ne veut en parler...

Les commentaires sont fermés.