17/06/2014

L'enlèvement de 3 jeunes Israéliens le 12 juin 2014

L'enlèvement de trois jeunes Israéliens déchaînent les passions
L'enlèvement de trois jeunes Israéliens, le jeudi 12 juin de trois jeunes Israéliens, Eyal Yifrach, 19 ans, Gilad Shaer, 16 ans, et Naftali Frenkel, 16 ans, alors qu’ils rentraient chez eux, déchaîne les passions en Israël. Pour le Premier ministre israélien, Benjamin Netanyahu, il ne fait aucun doute que le Hamas palestinien est responsable du kidnapping des adolescents.

#BringBackOurBoys
L’enlèvement a naturellement déclenché une tempête de réactions sur les réseaux sociaux. L’University of Haifa Ambassadors Network (ou Réseau des ambassadeurs de l'Université de Haïfa) a lancé, vendredi 13 juin, une campagne #BringBackOurBoys.
https://twitter.com/BringBackIL
Elle s’inspire de la campagne nigériane #BringBackOurGirls suite à l'enlèvement de quelque 230 lycéennes par Boko Haram. Sur sa page Facebook, la campagne a déjà récolté plus de 81 000 « likes » et plusieurs centaines d'internautes ont envoyé leur photo avec le hashtag (mot-dièse) suivi du nom de la campagne.

Une contre-campagne palestinienne
Les Palestiniens tentent de lancer une contre-campagne pour critiquer la détention administrative (sans inculpation ni procès et à durée indéterminée) et l’occupation de leur terre :
https://twitter.com/hashtag/BringBackOurBoys
https://twitter.com/hashtag/Bringbackourfathers?src=hash
https://twitter.com/hashtag/BringBackOurBrothers?src=hash
https://twitter.com/hashtag/BringBackOurJerusalem?src=hash
https://twitter.com/hashtag/BringBackOurLand?src=hash

Jean René Belliard (auteur de Beyrouth, l'enfer des espions)
 

 

 

08:51 Publié dans Israel | Lien permanent | Commentaires (0) | | | | |

Les commentaires sont fermés.