09/06/2014

Discussions autour d'une reprise des négociations israélo-palestiniennes

"Plan Lapid" - Une nouvelle version du désengagement

Le leader  de "Yesh Atid" a proposé d’abandonner unilatéralement les zones inhabitées de  Judée et de Samarie puis d’entamer des négociations avec les Palestiniens pour s’entendre sur des frontières futures.
Yair Lapid, ministre des Finances a présenté le dimanche 8 Juin au forum Herzliya un projet de règlement du conflit avec l'AP. Selon la station de radio "Bet Reshet", ce plan a suscité de vives critiques dans l’entourage du Premier ministre Benyamin Netanyahu.
D'après la proposition de Lapid, Israël doit définir une carte des colonies qu'Israël veut conserver et la soumettre dès que les négociations reprendront. Dans le même temps, Lapid a suggéré d’évacuer unilatéralement les zones inhabitées (par la population juive) de Judée et de Samarie et alors d’entamer des négociations avec les Palestiniens sur les futures frontières.

Lapid hostile à l’annexion des territoires  "C"
Lapid a vivement critiqué la proposition du ministre de l'Economie, Naftali Bennett, le chef de file de la "Beit Yehudi", d’annexer  les territoires C. Dans ce cas, a dit Lapid, " Yesh Atid " non seulement quittera le gouvernement mais fera tout pour le faire tomber ".

Benyamin Netanyahu contre les concessions unilatérales
Le Premier ministre Benyamin Netanyahu a déclaré, en commentant la proposition du chef de "Yesh Atid" que "chacun ayant une expérience politique minimale sait que les concessions, pour lesquelles nous recevons rien en retour sont inacceptables, et la situation dans la bande de Gaza en est une confirmation claire." "Dans la bande de Gaza, nous avons vu les conséquences d’un retrait unilatéral," a ajouté Netanyahu
Rappelons que le Premier ministre, Benyamin Netanyahu, a récemment fait plusieurs déclarations sur la possibilité de mesures unilatérales en Judée-Samarie. Le 6 juin Ze'ev Kam a publié des informations selon lesquelles le premier ministre, lors d'une réunion de la commission des affaires étrangères et de la Défense de la Knesset, a déclaré qu’il est "opposé à l'idée d'un seul État du Jourdain à la mer». Il  estime qu'il est nécessaire de parvenir à une séparation d'avec les Palestiniens " ,
Le 23 mai, le site Bloomberg a publié un entretien avec le Premier ministre, dans lequel il a déclaré que "de nombreux Israéliens se demandaient: quelles mesures unilatérales pourraient prendre Israël dans les circonstances actuelles." Il n’a pas précisé quelles actions seraient possibles, disant seulement qu'il ne répéterait pas l'évacuation des colonies, fait par le gouvernement Sharon en 2005.
Le leader de l'opposition, Yitzhak Herzog, à son tour, a appelé Lapid à ne pas se limiter à un «programme et des projets  virtuels, mais de quitter le gouvernement et de créer une coalition alternative."

Définir les conditions pour la reprise des négociations
Le ministre de la Justice et coordonnateur des négociations avec l'Autorité palestinienne, Tzipi Livni, a déclaré, le 8 Juin, au forum Herzliya, qu’il est nécessaire de définir les conditions dans lesquelles Israël serait prêt à reprendre les pourparlers avec l'Autorité palestinienne, en dépit de l'alliance entre le Hamas et le Fatah.

Jean René Belliard (auteur de Beyrouth, l'enfer des espions)

08:51 Publié dans Autorité Palestinienne, Binyamin Netanyahou, Israel | Lien permanent | Commentaires (0) | | | | |

Les commentaires sont fermés.