30/06/2017

Des religieux de l'Etat islamique reconnaissent leur défaite à Mossoul et la mort d'Abou Bakr al-Baghdadi

Des religieux de l'Etat islamique reconnaissent leur défaite à Mossoul et la mort d'Abou Bakr al-Baghdadi
Abou Baraa al-Mawseli, l'un des principaux dirigeants de l'État islamique et le chef adjoint pour le secteur de Tal Afar, à l'ouest de la province, a prononcé un sermon lors de la prière du vendredi dans lequel il a reconnu la défaite de l'Etat islamique à Mossoul.
Abou Baraa a également déclaré que Tal Afar devenait «le siège temporaire du califat».
Dans un autre sermon dans la même ville, Abou Qutaiba, un autre assistant principal du chef suprême de l'Etat islamique, Abou Bakr al-Baghdadi, a éclaté en sanglots lorsqu'il a parlé de ce dernier dans son prêche. Il aurait alors marmonné quelques mots suggérant la mort de Baghdadi, selon un témoin de la scène.
Les spéculations et Les rapports contradictoires sur sa survie et l'endroit où il pourrait se trouver n'ont pas cessé au cours de ces dernières années. Dernièrement, le ministère de la Défense russe a affirmé qu'il était sûr de sa mort à 100%.

Jean René Belliard

Lire la suite